Nox et CO2 à Bardonnex (jeudi, 04 mars 2021)

atmo 3 mars 2021.jpgLes premières alertes à la pollution bourgeonnent avec ce printemps précoce. Hier l'indice français des particules fines 10 microns, visible sur atmo, encerclait le canton de Genève d'un halo rouge. Les sniffeurs genevois n'en mesuraient pas tant mais la vidéo explicative en ligne sur le site cantonal caricature un cœur battant tout noir dans une scénographie anxiogène.

Le plan directeur 2021 de la commune de Bardonnex chiffre la pollution de l'air, précisément pour les oxydes d'azote et l'ozone qui sortent de nos pots d'échappement et qui reste en dessous des normes (voir ci-dessous). Le gaz carbonique, qui sort de nos cheminées et le méthane qui sourd de nos champ, ne donne lieu eux à aucune mesure chiffrée. Pourtant le Canton veut et doit réduire de 60% ses émissions d'ici neuf ans (2030).

Que peut faire notre petite commune de 2320 habitants pour accélérer ce changement en profondeur? 

Les deux postes de douanes de Croix-de-Rozon voient passer sans barrière ni contrôle ni ralentisseurs plus de dix mille voitures de travailleurs. Ils font la prospérité de Genève et de Plan-les-Ouates, où bon nombre ont leur emploi déposant au passage leurs enfants dans notre école (plus ou moins l'équivalent d'une classe.

Le bus 62 en collecte quelques-uns. Pas assez sans doute. 

Dans le cadre du Grand Genève, le plan directeur cantonal prévoit de rétablir la du RER Saint-Julien Annemasse à Collonge-sous-Salève et à Veyrier et d'en créer une sous le pont de l'autoroute avant la douane de Bardonnex.

Le bus 46 doit relier Bardonnex au tram 15 qui atteindra Perly d'ici cinq ans.

La place du pont de la fin à Croix-de-Rozon, réaménagée et arborisée, pourrait accueillir un grand garage à vélos sécurisé et permettant de recharger les véhicules. On peut imaginer une offre semblable installation dans le jardin qui entoure la douane de Landecy, en friche depuis des années.

Le trafic de transit doit être interdit sur la route communale qui traverse Bardonnex, Charrot et Landecy. On pourrait sans frais tester un double sens unique de cette artère communale, autorisant d'un côté le trafic de Charrot à Bardonnex et de l'autre de Charrot à Croix-de-Rozon, avec une exception pour les services d'urgence.

La douane autoroutière de Bardonnex doit rapidement être agrandie pour réduire les bouchons au maximum aux heures de pointe et ainsi dissuader les pendulaires à emprunter le réseau vicinal.

Genève devrait participer aux frais des parkings d'échange de Collonges-sous-Salève et de Saint-Julien pour encourager leur utilisation

Afin de soutenir et développer le télétravail, la Poste de la Croix-de-Rozon pourrait offrir des places de travail à la demande pour les habitants qui souhaitent ou doivent télétravailler mais n'ont pas de bonnes conditions de travail chez eux ou désirent travailler dans un environnement convivial. Un partenariat public-privé pour l'Eki-Thé?

...

pollution de l'air Bardonnex.jpg

11:24 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |