Sous couvert de développement durable, la Migros saborde le sucre suisse (mardi, 09 juin 2009)

migros sucre.pngA Pâques j'ai mangé des haricots du Kenya. Sans remord et même persuadé de manger carboniquement correctement. Les plus assidus d'entre vous - merci à eux- se souviendront des roses de l'action de Carème vendues par le protestant Pain pour le prochain et la catholique Action de Carème. Les roses venaient de Tanzanie aussi avec un beau label écolo. Moins gourmandes en Co2 que les hollandaises, elles étaient garanties les roses de là-bas. D'où ma consommation de haricots de là-bas.

La semaine passée je suis tombé en arrêt sur le magazine M. Je le feuillette de temps en temps. Les magazines d'entreprise ont des sous et sont souvent bien faits. Et je découvre dans l'édition M23, en pages 38 et 39 rubrique "les champions de l'écologie, que le sucre de canne bio Max Havelaar, qui vient d'outre mer, est plus écolo que le sucre suisse, dont les paysans suisse font par ailleurs une pub subtile.

Cette semaine la Migros enfonce le clou.



Dans l'édition M24, une interview du directeur général qui dit tout le bien du monde de l'AELEA, l'accord de libre échange avec l'Europe sur les produits agricoles. Et dans un supplément consacré au développement durable Migros explique sur deux pages pourquoi le sucre du sud est carboniquement plus correct que le sucre de betterave. Et tout cela en pleine session d'été des Chambres fédérales. Ironie du sort l'hebdo des paysans romands, Agrihebdo publie une interview de Doris Leuthard. Qui s'aligne entièrement sur la position de la Migros.

Il est bien passé le temps où les paysans - enfin quelques-uns - se sucraient un peu grâce à la guerre froide.

Les Genevois cultivent peu de betteraves. Mais les céréales suisses se négocient deux fois le prix de Bruxelles, les fruits et les légumesrisquent de disparaître de nos campagne . On verra de plus en plus d'herbage, de prés fauchés une ou deux fois l'an à une date fixée par l'administration, protection de la faune et de la flore oblige, et de moins en moins de paysans dans les campanges.

Migros champions écolo.png

07:40 | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | | |