L'humanisme en Islam (dimanche, 26 avril 2020)

neuf poins énigme.jpgJe ne connais pas le Coran par coeur; ni la Bible ni le Tao ni les Upanishad non plus d'ailleurs*. Dieu m'en garde. Ces pensées pourtant m'interpellent car, quelles que soient leurs origines et leurs transformations au cours de l'histoire, elles participent du patrimoine mondial de l'humanité, comme on dit aujourd'hui du Lavaux ou des 1121 autres sites anoblis par l'Unesco.

Elles ont été, sont et seront encore le fondement de la foi et de la vie de milliards de mes semblables. Bien plus nombreux que les adeptes de la peur du réchauffement climatique, les fans de Federer ou du Barca ou le milliard Chinois ou le milliard d'Indiens mêmes (trois humains sur terre sont chinois ou indiens). 

"L'humanisme en Islam" est le titre ce dimanche matin de la deuxième des émissions religieuses de France 2, entre le bouddhisme et le judaïsme, avant le culte protestant et la messe catholique. La douce Leili Anvar tente de séduire deux vieux savants: un docte musulman et un docte catholique oriental. Tous trois sont dans leur mise et leurs propos à mille lieues des jeunes des banlieues islamisées que craint tant la France. 

D'emblée on apprend que l'humanisme est un acquis grec en islam. Le docte musulman plonge dans le coran pour en sortir en arabe le mot clé qui dit que l'islam est évidemment précurseur en toute chose. Tactique classique de toute pensée qui se prétend première, unique et impérialiste.

Le docte catholique oriental dit à un moment une chose qui éveille mon attention: l'humanisme occidental est centré sur l'homme, l'humanisme oriental est centré sur Dieu. (C'est ce que j'ai capté au vol. Malheureusement nous autres Suisses ne pouvont pas revoir cette émission sur le replay de France 2). Il ne me reste plus qu'à taper humanisme en islam dans un moteur de recherche et le hasard, mes traces conservées par Google et ma localisation géographique feront que ma recherche sera différente de la vôtre...

Toute l'émission est une humaine et prudente conversation entre bonnes gens - on a l'impression que les participants marchent sur des charbons ardents. Elle dit combien nos traditions sont irréconciliables dans leurs dogmes. Il faut donc en sortir. 

La voie est comme dans la réponse à cette énigme géométrique bien connue, où il faut relier les neufs points en quatre trait sans lever son crayon.

Il faut en conclure que le drame des religions et de l'humanité qu'elles entendent guider est d'enfermer Dieu dans un carré. La solution figurera dans ma prochaine note. 

neuf poins énigme.jpg

On retrouvera mes réflexions sur ce que je crois là, Dans quel état j'erre?

 

* Je note que seul la rubrique Coran dans Wikipedia fait l'objet d'une alerte de respect mutuel. 

coran alerte.jpg

 

10:15 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | |