Paris, gare de Lyon (mercredi, 11 janvier 2017)

IMG_0705.JPGJadis, ma grand-mère Camille prenait le train à Archamps, quand, une fois l'an, elle se rendait à Paris visiter un lointain cousin (inventeur de quelques véhicules à chenilles qui menèrent Paul-Emile Victor aux pôles, racontait le cousin, que j'imaginais en Tartarin de Tarascon avec son chapeau décoré d'une plume). Nous sommes partis de Saint-Julien, avons attrapé le TGV de Genève à Belgrade. Trois heures après, nous étions à la Gare de Lyon, où demeurent l'incontournable Train Bleu.

Les serveurs virevoltent, attentifs et prévenants, sous les ors et les peintures surannés du plus magnifique buffet de gare de Paris, de France peut-être.

J'imagine mon arrière-arrière grand oncle y descendre avec son épouse vers 1880, alors qu'il devait tout à la fois s'occuper du magasin de faïences de son beau-père, rue de la Paix (qui fit sa fortune) et faire construire sa demeure à la Croix-de-Rozon, un petit manoir à la mode du temps avec une tour et des toits pointus, qu'il conçut, lui le fils d'un paysan immigré sans le sou, descendu de Beaumont dans la première moitié du XIXe siècle, flanqué d'une ferme, d'écuries pour ses chevaux et sa voiture et d'une maison de jardinier.

La Tour Eiffel n'avait pas encore donné à la ville lumière son emblème que des lumignons transforment en bougeoir clinquant à intervalles réguliers. Haussmann et ses successeurs avaient transformé la ville en chantier, d'une ampleur sans commune mesure avec nos petits trous urbains...

Paris y a gagné sa physionomie, dont Genève a hérité, ici et là. Pourquoi ne sommes-nous plus capable de bâtir des villes ainsi. Pourquoi n'est-on capable que de construire que des tours ou des deux ou trois étages sur rez plus attique posés les uns à côté des autres ou, quand on s'essaie à créer des quadrilatères avec une cour intérieure, réalise-t-on des bunker comme aux Lignon en face du temple des SIG ou à La Chapelle Les Sciex? 

Carouge (le vieux et le tours) ou le Lignon où les Grottes ne sont-ils pas des modèles reproductible?

Paris, c'est aussi le trou des Halles, recouvert désormais d'une canopée... 

09:31 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |