Le journalisme en 2017? C'est à vous de jouer! (jeudi, 15 décembre 2016)

IMG_3356.PNGNiemanLab publie ces jours une longue série d'articles sur un thème imposé: le journalisme en 2017. En ce temps où La défiance - l'arme de destruction massive la  plus corrosive et la plus sournoise - est à l'œuvre, en ce temps où les hoax (canulars) et les fake (fausses) news ravagent les réseaux sociaux, les journalistes seuls ne parviendront pas à rétablir la qualité de l'information.

Chacun doit s'y mettre. Nous devons tous avoir le réflexe du journaliste, vérifier les sources, s'assurer de leur indépendance, de leur fiabilité, ne pas transmettre de rumeurs.

Clic! - c'est si facile de partager, de retweeter - trop tard, nous voilà complice d'une désinformation, d'une manipulation.

Tout comme les contributeurs de Wikipedia passent une partie de leur temps à chasser les fausses informations, les Facebook et autres Google entreprennent de compter sur de vertueux utilisateurs pour dénoncer les rumeurs, les fausses infos, les erreurs manifestes et autres demi-vérités. NiemanLab s'en fait l'écho dans un autre article.

je n'ai lu que quelques articles de la série. Du journaliste de l'hyperlocale, conteur sans relâche sur Facebook Live de la moindre manifestation aux traquage des lecteurs via des systèmes d'analyse intelligente et prédictive, les idées foisonnent. Reste à trouver la bonne. 

Pendant ce temps, sur la toile, le consommateurs d'info reste seul, Ulysse saisi par le chant des sirènes.

23:06 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |