université

  • Ite missa est. François a été saboté

    croix pape 2018 geneve.jpgLa messe de François (dont l'adresse Twitter est @Pontifex_fr) est finie. Pile à l'heure. Dans l'ordre et la discipline, mais aussi une certaine ferveur, une ambiance bon enfant, des enthousiasmes modérés. une messe bien suisse, quoi.

    Je rencontre mon prof d'école primaire. Il a 87 ans, milite sans relâche, a passé sa journée à promouvoir la revue des jésuites suisses Choisir, éditée à Carouge, un tout petit stand dans l'immense halle 7, qui a accueilli sans problème les quelque 40'000 célébrants de la messe. 

    Yves n'est pas très content.

    Lire la suite

  • Premier miracle à Genève: F1 supprime les bouchons

    circulation 8h45 jeudi 21 juin pape francois geneve.jpgLes papes ne sont pas des surhommes mais ils sont, selon la tradition assis sur le trône de Pierre qui fut chargé de bâtir son église.

    Plusieurs ont été fait saints. Notamment JPII dont la ténacité et la résistance et l'allant et les racines polonaises ont fait notamment chuter l'empire des travailleurs, du moins celui que Lénine et ses affidés avaient cru ériger pour l'éternité. Même pas un siècle. Le modèle chinois, fondé non pas sur la révolte des ouvriers d'usine mais sur celle des paysans, s'est lui transformé en une pure dictature capitaliste qui fait trimer sa population et la traque de mille manière. Un véritable paradis, dont les Mao confis ici n'avaient évidemment pas rêver. 

    Mais ce matin, Alleluia, François est à Genève. Premier miracle, il n'y a plus ou quasi pas de bouchons dans la cité de Calvin*. Ok, il fait beau, mais nous ne sommes pas mercredi non plus. Mais attention, les miracles, c'est comme la loterie ça ne tombe qu'une fois et on ne sait pas quand ni où. 

    Lire la suite

  • "Au final, Gabriel ne sera pas mort pour rien." Fernand Melgar

    fernand melgar dealer.jpgJe n'ai suivi, comme beaucoup sans doute, que par la bande la dénonciation par Fernand Melgar du deal de rue à Lausanne. Lausanne la rupestre, comme avait dit avec toute la morgue qu'un Genevois peut avoir du haut de son jet d'eau un magistrat Vert de notre bonne petite ville, "où le deal de rue est aussi déployé qu'ailleurs", a dit un Municipal de la cité vaudoise pour dire que chez lui tout allait bien.

    J'ai suivi aussi d'une oreille le dernier Infrarouge d'Esther Mamarbachi consacré à ce sujet justement, où chaque responsable s'est empressé de déclarer que le deal était sous contrôle. Et que les consommateurs étaient au fond libres de consommer et qu'il n'était pas question de remplir Champ-Dollon avec la fine fleur de la société qui sniffe à l'occasion quelques lignes de coke - ça fait tellement du bien, paraît-il.

    L'avenir atteint Genève.

    Lire la suite

  • Et il tint à peu près ce langage

    torchère 2.jpg« Toi qui n’as pas encore cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple. 1) 

    Mais comment répondrions-nous aujourd'hui si un homme tenait ce langage? Serait-il au bénéfice d'une politique inclusive, abandonner à son triste sort ou tenu en laisse par quelque médecine psychiatrique?

    Lire la suite

  • Suis-je chrétien?

    IMG_3127.JPGSuis-je chrétien. La question surgit forcément. Comme d'autres s'interrogent, je l'espère: suis-je humain?

    Hier, François, qui reste dans le monde (occidental?) le serviteur de Dieu le plus diffusé, a rappelé que tous, nous étions citoyens du monde, sédentaires ou itinérants, tous égaux en droit et en dignité. Ce qui renvoie la cause animale et celle des arbres (dont Libération de ce 26 décembre se fait l'écho par la voix de la philosophe Emanuele Coccia: "les plantes sont des sujets politiques") a des urgences secondes. Et met une sacrée pression sur les démocraties et les démocrates que des hommes de mauvaise volonté veulent réduire à la voix du peuple.

    Mais qu'est le peuple sinon un rassemblement d'humains? Ce qui nous ramène à la première question.

    Lire la suite

  • Je ne suis pas un climato-sceptique mais...

    carte lac hallwill.pngCombien le lac de Genève produit-il de méthane par an? Ce gaz à effet de serre est 28 fois plus "efficace" que le CO2, rappelle ce matin l'Uni de Genève, qui signale que les lacs et cours d'eau produisent 20% de l'ensemble du méthane que la terre rejette dans l'atmosphère, ce que l'on ne savait pas jusqu'ici.

    On peut penser que les lacs et les cours d'eaux intertropicaux sont plus méthanogènes que nos torrents de montagne. Pas sûr. Selon l'institut Forel, "le lac de Hallwil (au nord de Lucerne), d’une superficie d’une dizaine de kilomètres carrés, génère chaque année autant de méthane qu’un troupeau de 240 vaches."

    Question les modèles climatiques intègrent-ils ces données?

    Lire la suite

  • Taxer les robots: Oberson virevolte

    Le distingué avocat fiscaliste genevois, Xavier Oberson, coqueluche des plateaux TV, signe une chronique dans Bilan du 11 au 23 novembre, prudemment titrée « De l’imposition des robots ». C'est la seconde et sans doute pas la dernière sur ce sujet un brin populiste. Comme de vulgaires frontaliers, les robots payeront leur dû mais n’auront au grand jamais jamais le droit de vote. 

    C'est que, plus que les frontaliers, les robots (plus largement les CPS) font peur. On en a eu une confirmation mercredi soir.

    Lire la suite

  • Combien de pauvres à Genève quand Caritas est né?

    0533AE45-0EA3-4E50-ACD2-63E938212A3E.jpegCombien de pauvres à Genève quand Caritas Genève est né? La question laisse sans voix les premières personnes que j’interpelle, dont le président Trabichet, alors que s’ouvre le symposium de Caritas Genève à l’occasion du 75e anniversaire de l’institution caritative.

    Traditionnellement adossée au monde catholique, l'oeuvre caritative agit depuis des lustres déjà sans distinction de classe, d’origine, de condition, de religion. Aucun prêtre n’était d’ailleurs visible à Uni Mail, aucun n’a été invité à prendre la parole pour rappeler les origines de la solidarité et notre pauvreté ontologique.

    L'entreprise Caritas (car c'en est une) est-elle tombée dans le monde des experts, des checheurs (on ne dit plus des savants), ceux qui ne parlent pas (plus) des pauvres, mais des exclus, des désaffiliés, des vulnérables?

    Lire la suite