sexualité

  • Adultère: Pasini a passé à côté du sujet

    pasini.pngsommer etienne pasteur.jpgLe célèbre sexologue s'est contenté hier soir à Plan-les-Ouates d'égrener le chapelet des causes - nombreuses - des infidélités conjugales. Le fondateur de la Fédération européenne de sexologie, dont le site internet se décline en cinq langues dont le russes et le chinois, n'est jamais vraiment entré dans l'intimité du couple. Là où brûle la passion, où se forge l'amour, où s'éprouve la jouissance et la tendresse. Là où les religions ont décrété: l'adultère, tu ne commettras point.

    Le sixième commandement était le sujet de sa conférence au temple de Plan-les-Ouates. Pasini n'a donc pas affronté le Décalogue. Point d'évocation de cette vierge, adultère par désir divin, que l'époux légitime n'a pas rejetée, acceptant même d'élever son fils comme le sien. "Que celui qui est sans péché jette la première pierre" a-t-il dit plus tard. Une parole que le Coran malheureusement n'a pas retenue.

    Point  de réflexions sur ces hommes et ces femmes de la Bible, qui ont enfreint le commandement divin et qui forge encore, n 'en déplaise au psychanalyste, le subconscient de nos contemporains.

    Plus autant des jeunes paraît-il, dont la culture religieuse est en effet fort étiolée. Encore que. Pasini s'étonne de trouver toujours plus dans les adolescents qui le consultent cette soif semble-t-il inextinguible de la fidélité conjugale, alors que rien dans la nature et dans le règne animale - 85% des espères sont polygames - ne prédispose à suivre le modèle du cygne ou du pingouin.

    Lire la suite