santé

  • Orpin rose et Pompe: deux mots qui feront date en santé

    orpin rose jaune.jpgEntendu coup sur coup ce matin sur La Première de la RTS. Dans la revue de presse, cette décision, développée par Jean-Claude Péclet dans Le Temps sous le titre Le prix d'un an de vie supplémentaire, du refus du Tribunal fédéral de rembourser une patiente souffrant de la maladie de Pompe parce que le le traitement hyper-coûteux ne pourrait pas être offert à tous les malades souffrant de la même maladie incurable: 300'000 francs pour prolonger la vie de six mois, c'est trop.

    Cette autre nouvelle longuement présentée dans l'intéressant magazine InterCités: l'orpin rose sera la poule aux oeufs d'or de l'agriculture de montagne et le remède miracle des stressés, des fatigués et autres burnoutés de notre société véloce. Kurt Hostettmann, un savant bernois en pharmaglosie et phytochimie, bref un pape de la phytothérapie, professeur honoraire de toute une série d'universités dont celle de Genève, confirme depuis Bankok les vertus multiples de la plante qui croît en altitude ou sous des climats rigoureux; l'Allemagne, les Etats-Unis, l'Alberta en cultivent déjà quelques hectares.

    Lire la suite

  • Primes maladie 2011: Ouf, j'ai un quatre et demi!

    santé coût 2009 santésuisse.jpgLes primes des Genevois n'augmenteront "que" de 3,2%. On l'a échappé belle. Par rapport aux 6,5% de la moyenne suisse, les Genevois poussent un petit ouf de soulagement. Un peu comme un élève qui s'attend à un zéro pointé et obtient un quatre et demi. Déçu en bien!

    Reste que la hausse des primes est plus élevée que celle des coûts de la santé, ce que ne manque pas de remarquer Pierre-François Unger. Du moins ceux que le ministre genevois annonce avoir maîtrisés. Ceux en tout cas sur lesquels il a quelques pouvoirs:  l'hôpital cantonal pour l'essentiel et indirectement les factures des médecins et des cliniques via la fixation de la valeur du point Tarmed toujours contestée à Genève.

    Premier gros bémol à ce satisfecit, le total des coûts genevois dépasse toujours de 30% la moyenne des coûts en Suisse. Les asssureurs maladie ont chiffré la différence: 4145 francs en 2009 pour l'assuré genevois et 3131 francs pour l'assuré suisse.

    Lire la suite

  • Les chiffres du bon Dr Buchs

    Buchs bureau large.JPGJ'avais commencé à écrire un commentaire sous le dernier billet du bon docteur Buchs - un blogueur exemplaire - quand la curiosité m'a conduit à taper "coûts de la santé Genève" dans Google. Je suis tombé sur des pages bien intéressantes sur le site du Département de la Santé de l'Etat de Genève.

    Plutôt que de rédiger ce commentaire, dont je perdrais la trace à tout jamais et dont l'audience sera circonscrite à celle - non négligeable certes - de Blog Doc, je me suis résolu à publier un billet sur le sujet sur Vu du Salève et à le signaler à celui qui m'inspire cette réflexion grâce à la technique du trackback (également appelé rétrolien; pour les curieux, la technique du rétrolien est expliquée ici).

    Lire la suite