religion

  • Troisième semaine du "ramadan" chrétien: Thérèse Glardon et Mgr Gaillot

    Migros paques 2010.pngJ'écris ramadan et non carême. La presse parle désormais davantage du ramadan que du carême. Deux périodes de mise à l'épreuve, de jeûne destiné à ressentir dans son corps la condition de la pauvreté, de l'essentiel aussi. Une abstraction du monde, une plongée dans le silence, un renoncement volontaire au désir. "Ce désir créateur de la rareté" (Adam, p 86) écrit Jacques Attali dans son bien intéressant dictionnaire amoureux du judaïsme*.

    Le carême marque les 40 jours de jeûne au désert de Jésus et se répète dans le calendrier chrétien (catholique et orthodoxe surtout, lire ici à propos du carême protestant) 40 jours avant Pâques, jour de la résurrection.

    Du jeûne, la Migros comme tous les magasins n'en ont cure. Je l'ai pratiqué une fois une semaine et j'en garde un souvenir lumineux.

    Le Carême est aussi le temps d'un questionnement. Je vous invite donc à deux conférences qu'organise le groupe oecuménique de la région Genève Grand Sud et notamment mon ancien maître d'école primaire Yves Brun qui ont invité Thérèse Glardon, ce mercredi 3 mars au temple de Plan-les-Ouates et le mercredi 17 mars à l'église de Troinex le controversé Mgr Jacques Gaillot.

    Lire la suite