natalité

  • L'Allemagne (et la Suisse) victime de la bombe D

    vieux marionnettes.jpgOn connaît la bombe A, la bombe B et la bombe C. Toutes trois ont été employées par les hommes. A des échelles différentes, mais avec les conséquences que l'on sait.

    La bombe D échappe largement à l'emprise des humains encore que nous en soyons tous ou presque les agents propagateurs. Elle détermine davantage le cours des nations que les trois premières citées. D pour démographie bien sûr. A son évocation, on pense à la Chine, à l'Inde êt à leur milliard et quelques centaines de millions d'habitants.

    Le site internet de General Electric (ge.com, rien à voir avec ge.ch), que je découvre au détour d'un gazouillis twittérien, en donne une illustration saisissante pour l'Europe, le Japon et les USA de 1950 à 2050. Toute chose égale par ailleurs, la bombe D promet à la France et aux USA un meilleur avenir qu'à l'Allemagne et au Japon - sans doute à la Suisse aussi. Ces pays-ci ont quelques soucis de vieillissement accélérés et de dépopulation à se faire, à moins que les migrants ne compensent la dénatalité annoncée.

     

    Lire la suite