dcti

  • Genève: arrêtons avec la démocratie des confettis

    challendin 2.jpgLes citoyens de Chêne-Bougeries ont donc refusé le projet de construction de 200 logements au lieu-dit Challendin. Ce n'est pas une surprise. Car ces citoyens sont essentiellement des propriétaires de villas. Ce que révèle la zone jaune qui couvre pratiquement toute cette commune résidentielle genevoise. [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

    Le crime de Mark Muller a été de déclasser le périmètre du chemin de Challendin en zone de développement 3 (hachurés orange sur l'image), ce qui pour nombre de propriétaires signifient une poussée de la ville, une possible perte de valeur de leur parcelle et un contrôle étatique. On comprend pourquoi les Verts étaient contre et les socialistes pour le déclassement.

     

    Lire la suite