décaillet

  • Une heure par semaine pour la République! Décaillet président

    décaillet 7-8 titre.pngCe matin, sur Radio Cité, Pascal Décaillet a réuni une brochette de constituants, comme avant chaque session plénière de la noble assemblée. Ils ont débattu - sous la pression du temps - de l'augmentation ou de l'abaissement du nombre de signatures nécessaires à la libre expression de la volonté du peuple souverain grâce aux instruments du référendum et de l'initiative populaire.

    Personne n'a évoqué le républicain James Fazy, qui a instauré à Genève, en 1847, un régime parlementaire représentatif et un exécutif fort. Le grand radical aurait sans doute été effrayé par les propos de la majorité actuelle d'augmenter le recours au référendum et aux initiatives. Ce n'est pas encore le gouvernement par la rue, mais peut paraître comme un risque de blocage des institutions, à Genève en particulier, où les petits partis minoritaires n'hésitent pas à recourir à la démocratie directe pour faire entendre leur voix voire pour renverser un vote de la majorité. Deux remarques à ce sujet:

    Lire la suite

  • Célian, Aurélie, Guillaume, Adrien, Caroline... ça dépend du quorum!

    hirsch celian dessin matu mars 10.pngPascal Décaillet a invité ce matin sur Radio Cité une brochette de jeunes politiciens... Grande diversité, grande vacuité politique. Normal. Les questions du maître d'école, qui coupe sans arrêt la parole à ses interlocuteurs, brassent un thème éculé: est-ce que la jeunesse est un atout? Ne s'engage-t-on pas en politique, parce qu'on a des idées, des envies, des ambitions pour soi et pour la société. Par les hasards des amitiés aussi.

    "La Suisse marche au paiement de galons", dit le conseiller municipal Adrien Genecand, brûler les étapes, c'est risquer de se brûler les ailes."

    Le socialiste Romain de Sainte Marie parvient un court instant à recentrer le débat sur l'action, mais sans réussir encore à cibler un projet précis: "On ose taper là où ça fait mal, faire des coups. C'est plus visible dans les partis de gauche qu'à droite où l'on est davantage carriériste." La députée Aurélie Gavillet abonde. PAscal Décaillet dérape:

    - Vous avez voté Longet?

    - Non, je n'étais pas au congrès de samedi, j'aurais voté Velasco. On entend le sourire béat de l'animateur, qui s'en prend à au président des Jeunes socialistes Romain de Sainte-Marie, qui a, lui, voté Longet, le coupe dans son argumentation, l'accuse d'avoir un discours de vieux, d'apparatchik.

    Vite une autre victime...

    Lire la suite

  • Stauffer ratisse large

    stauffer blocher.jpgGrand moment d'émotion cette semaine sur la scène politico-médiatique locale. Devant les yeux mouillés de Décaillet, supercitoyen Stauffer a serré la main d'un ex-conseiller fédéral, "leader historique de l'UDC" qui pèse tout de même 30% des Suisses (et plus peut-être depuis que le Conseil fédéral n'est plus qu'une bande d'oligophrènes*). Quel événement!

    Sommée par le vieux Blocher d'obtenir des résultats, l'UDC genevoise ronchonne. Le MCG aussi qui voit que l'étiquette d'extrême droite va durablement lui colle à la peau, lui qui prétendait siéger entre les PDC et les Verts au parlement. Or rien, dixit Stauffer à Leman Bleu, ne sépare le MCG de l'UDC sur le plan fédéral. La messe dite?

    Lire la suite

  • L'UDC va-t-elle faire ami-ami avec le MCG?

    pardo soli couleur.pngL'UDC va-t-elle faire ami-ami avec le MCG? C'était l'objectif avoué de Stauffer avant l'élection du Grand Conseil. L'UDC genevoise, forte de sa force de frappe nationale, a dédaigné l'appel du pied du Mouvement citoyen genevois. Résultat MCG 17, UDC 9!

    Ce matin sur Radio Cité, Soli Pardo président sortant (ou sorti ou solo) de l'UDC et toujours chef du groupe UDC à la Constituante déclare à Pascal Décaillet "Municipales 2011: Soli Pardo n'exclut pas un rapprochement UDC-MCG."

    Lire la suite