constituante

  • La Constituante, le MCG et le 13 mars

    stroumpf-grognon.jpgEt si le sondage lancé lundi sur le site internet de la Tribune sur les élections municipales reflétait l'état de l'opinion publique genevoise? Au soir du 13 mars prochain, le MCG serait le premier parti de la Ville avec vingt-trois conseillers municipaux sur quatre-vingts. Il serait suivi des Verts libéraux avec quinze élus, puis viendraient les radicaux-libéraux avec treize élus, les socialistes onze, l'UDC dix et les Verts huit. Le PDC et Ensemble à gauche et son magistrat Pagani seraient éjectés de la scène politique.

    Un scénario farfelu, révolutionnaire? Personne ne s'est demandé jusqu'à présent quelle pourrait bien être l'impact des révolutions arabes sur le scrutin municipal genevois?

    Lire la suite

  • La Constituante entre en hibernation

    leman bande.png

    Le show est fini! 2011 sera l'année de la consultation, des concessions, des arrangements, des conciliations. Objectif faire une Constitution acceptable par les Genevois en 2012. Les élections municipales au printemps et les nationales en automne effaceront la Constituante de la scène médiatique.

    Après six mois de sessions plénières tendues, difficiles, houleuses, voire chaotiques, politiciennes et quelquefois populistes, la Constituante est entrée hier soir en hibernation. Sur un ultime échec retendissant: la réforme des communes. Les districts ont bien été adoptés le 21 septembre, mais hier soir les élus ne sont pas parvenus à leur donner des organes politiques.

    Petit bilan au seuil de l'Avent, temps de renouvellement et de renaissance.

    Lire la suite

  • Vidéo: c'est au pied du mur qu'on voit le maçon

    tv de rue michael egger.jpgPas facile de passer de la plume à la vidéo. Pourtant c'est le destin des journalistes que de devenir sinon experts du moins à l'aise, fluent comme on dit en anglais, avec les TIC. TIC?

    TIC, pour technologies de l'information et de la communication. Avec ce bémol: si l'information est un mode de communciation, la communication peut n'avoir rien à voir avec la "bonne" information, celle qui fait des lambdas que nous sommes des citoyens critiques et interactifs.

    Car information et démocratie - je n'ai pas écrit démagogie - se nourrissent l'une l'autre. Si l'une tousse l'autre s'enrhume. Sale temps pour l'une et pour l'autre aujourd'hui, dans ce monde qui porte au pinacle - mais ce n'est pas nouveau nouveau - la com, le buzz et le bluff.

    En début de semaine, une sombre association abuse des institutions démocratiques et lance pour beurre une initiative pour le rétablissement de la peine de mort, aussitôt retirée. Aujourd'hui, c'est Eric Bertinat qui reprend l'idée de l'UDC jurassien et veut annexer la Savoie à Genève.

    Lire la suite

  • Célian, Aurélie, Guillaume, Adrien, Caroline... ça dépend du quorum!

    hirsch celian dessin matu mars 10.pngPascal Décaillet a invité ce matin sur Radio Cité une brochette de jeunes politiciens... Grande diversité, grande vacuité politique. Normal. Les questions du maître d'école, qui coupe sans arrêt la parole à ses interlocuteurs, brassent un thème éculé: est-ce que la jeunesse est un atout? Ne s'engage-t-on pas en politique, parce qu'on a des idées, des envies, des ambitions pour soi et pour la société. Par les hasards des amitiés aussi.

    "La Suisse marche au paiement de galons", dit le conseiller municipal Adrien Genecand, brûler les étapes, c'est risquer de se brûler les ailes."

    Le socialiste Romain de Sainte Marie parvient un court instant à recentrer le débat sur l'action, mais sans réussir encore à cibler un projet précis: "On ose taper là où ça fait mal, faire des coups. C'est plus visible dans les partis de gauche qu'à droite où l'on est davantage carriériste." La députée Aurélie Gavillet abonde. PAscal Décaillet dérape:

    - Vous avez voté Longet?

    - Non, je n'étais pas au congrès de samedi, j'aurais voté Velasco. On entend le sourire béat de l'animateur, qui s'en prend à au président des Jeunes socialistes Romain de Sainte-Marie, qui a, lui, voté Longet, le coupe dans son argumentation, l'accuse d'avoir un discours de vieux, d'apparatchik.

    Vite une autre victime...

    Lire la suite