écologie

  • Fruits de saison et roses de Tanzanie

    fraises détourées.jpgEn ce printemps glacial, nos grands prêtres du politiquement correct ont les faveurs de la presse. Sus aux fraises marocaines et espagnols! Sus aux fruits exotiques coupables d'être transportés sur nos marchés par camions et avions. Mangeons des pommes conservées dans nos frigos depuis six mois! Les Verts et les défenseurs des travailleurs font front commun pour interdire les concurrents ou pour coller un signe distinctif sur la mangue, l'ananas, l'asperge et la fraise importées.

    Un combat politique à la fois juste et dérisoire. Les conditions de travail sont sans doute dures dans les pays du sud, mais ce qui est plus dur encore, c'est de ne pas avoir de travail. Les productions du sud ne sont pas toutes écologiques, mais celles du nord non plus,. Et il faut être bien naïf pour croire que le monde entier pourrait se nourrir grâce à l'agriculture de proximité.

    Mais il y a plus fort encore dans cette cacophonie de la bien-pensance. C'est celle des roses...

    Lire la suite