Réponses à des commentaires

  • Commentaires sur le triangle des Bermudes genevois

    "Je viens de lire votre dernier blog. Deux/trois petits points à relever..."

    Claude Marcet a fini sa carrière de député en indépendant. Les comptes et la cosmétique, il connaît. Expert comptable, il n'a jamais ménagé l'Etat de ses commentaires et de ses critiques. Il fut de l'équipe qui fit voter dans les années 90 une initiative par le peuple pour un audit global de l'Etat http://www.halte.ch/frame_audit.htm. Arthur Andersen remplit plusieurs cahiers d'analyses, fit des centaines de suggestions, dont l'une consistait à tenir les politiques aussi loin que possible des affaires, confiant au Conseil d'Etat qu'un rôle d'orientation stratégiques...

    Le comité "Halte aux déficits" existe toujours.  http://www.halte.ch Il n'est plus trop mis à jour. Ces vieux combattants me font penser à ceux de 500 mètres de ville en plus. Des sages que la République accro a la dépense n'a jamais trop écoutés. 

    Lire la suite

  • Nos sept sages ne sont pas des nains de jardin

    condiments élections fédérales.jpg«Pas d'accord avec vous... En Suisse, le gouvernement gère, mais ne gouverne pas. C'est bien là le problème. A l'heure ou l'on devrait avoir des visions stratégiques engageant résolument le pays dans le XXIe siècle, on a 7 nains de jardin qui discutent du prix du lait ou du remboursement des lunettes...» C'est Déblogueur qui manifeste son point de vue sous mon dernier billet. Merci à lui et aux autres commentateurs.

    Deux ou trois remarques: - Pourquoi cher Déblogueur restez-vous masqué? De quoi avez-vous donc peur? - Non, le Conseil fédéral ne discute plus du prix du lait. - Quant à la vision stratégique, n'oubliez pas le peuple dans votre équation politique!

    Lire la suite

  • L'élection des députés maires

    bureaux de vote ge.jpgAlors que les partis politiques genevois se mettent en ordre de bataille pour conquérir les cinq sièges de la Mairie de Genève et les 132 sièges des Exécutifs des 45 connunes du canton dont les 906 conseillers municipaux ont été élus le 13 mars dernier, alors que la Constituante se fait remonter les bretelles de manière assez opportuniste par l'ex-maire d'Onex René Longet, je voudrais poursuivre ma réflexion commencée il y a deux bonnes années sur un projet de réforme profonde de la gouvernance des communes genevoises et le mode d'élection de leurs magistrats. Je réponds ainsi à un long commentaire signé "Je dénonce" publié sous le billet intitulé:

    Suivant l'air du temps, une large majorité de la constituante semble s'accorder sur le fait qu'il conviendrait de réduire le nombre des communes à Genève afin de leur octroyer davantage de pouvoir. Il faudrait donc fusionner les petites communes, disloquer la Ville de Genève. Est-ce bien raisonnable. Des communes de 40'000 habitants seraient paraît-il idéale. Il y en aurait donc dix ou onze à Genève. Et quinze dans trente ans?

    Je propose pour ma part une solution tout à fait différente.

    Lire la suite

  • MCG au pouvoir: réponse à Philippe Souaille. Gouvernance communale, réponse à "Je dénonce"

    démocratie participative ....jpg"Ma" réforme de la gouvernance des communes genevoise me vaut un très long commentaire intéressant d'un anonyme qui signe "Je dénonce". Et ma dernière note intitulée "Pierre Maudet, Sandrine Salerno, Rémy Pagani, Esther Alder et Carlo Medeiros" un autre très long commentaire signé Philippe Souaille. Mes remerciements à tous les deux, en particulier à Philippe Souaille qui a le courage de signer son message et édite un blog que je tiens en haute estime: La mondialisation humnaniste.

    Je poursuis la réflexion aujourd'hui en rebondissant sur les propos de Philippe Souaille. Demain ou samedi, je reviendrai sur la gouvernance des communes et la réforme du mode d'élection des députés.

    Oui le MCG est un parti protestataire composé pour l'essentiel de déçus, de rancuniers, d'exclus, de rebelles, mais aussi de toute une population qui se sent menacée dans ses acquis. Oui le gouvernement de la colère, du "yaka" et du  "fautqu'on", du coup de gueule se conçoit mal dans notre horlogerie à complications multiples qu'est devenue notre démocratie empêtrée dans des lois et des règlements touffus ressemblant à un magasin de porcelaine. Oui les solutions du programme MCG - car il en a  un - peuvent répugner les pseudo-démocrates, droitdel'hommisme rangés, défenseursdesacquissociauxetéconomiques corporatistes que sont devenus les partis de la nomenkatura.

    Lire la suite

  • Longet, Lo Verso et les trolls: qui aime bien châtie bien

    Mizrahi.jpgCyrl Mizrahi pousse un petit coup de gueule au sujet de ma remarque publiée dans le billet Longet, Studer, Pagani et Berggruen:   "Longet qui voit l'avenir de Genève dans la multiplication des boulots de service aux personnes, souvent grassement subventionnés, où alors dévoreurs des économies des pensionnaires EMS et de leurs enfants qui voient fondreleur modeste héritage immobilier qu'il n'ont pas pu cacher comme on cache un compte en banque ou quelques tableaux."

    Du Mabut pur sucre, n'est-ce pas! Tout comme mon billet titré La Cité est illisible, qui  m'a valu un gros lot de commentsaires, la plupart pertinents et intéressants, mais quelques-uns publiés par des trolls - toujours les mêmes - qui ont pour fâcheuse manie de tirer sur le peintre plutôt que de discuter sa peinture. C'est la règle de l'édition: qui expose, s'expose. Il en va des blogs comme de la politique, il vaut mieux avoir le cuir tanné.

    Bon nombre de commentaires méritent des réponses et des compléments. Les voici

    Lire la suite

  • Amnistie pour les fraudeurs. Pas pour Rappaz?

    amnistie-pv.jpgLa Suisse est engagée depuis quelques mois dans une amnistie fiscale qui permet aux fraudeurs d'éviter tout ou partie de l'amende, qui s'ajoute ordinairement aux montants dissimulés. La France est coutumière des remises de peine à l'occasion de l'intronisation d'un nouveau président.

    Imagine-t-on des voleurs, qui auraient rendu le produit de leur larcin, s'en aller sans un jour de prison, des conducteurs arrêtés en état d'alcoolémie avancée bénéficier d'une mesure de clémence?

    Mieux, imagine-t-on des entrepreneurs ou des financiers plus audacieux que les autres échapper à toute poursuite judiciaire, car prendre risque économique n'est pas un délit - tant que les formes sont sauves - même lorsque leurs audaces conduisent leur entreprise à la faillite et stressent des centaines ou des milliers de travailleurs?

    Ce ne sont là, bien sûr, qu'exceptions, particularités, normalités, qui n'ont rien à voir avec un certain producteur de chanvre récidiviste, condamné certes pour quelques autres indélicatesses avec le droit. Et qui se meurt parce que les médecins respectent le droit à la mort - combien de vieux sont-ils alimentés à leur corps défendant? A qui l'on dénie le droit de mourir, parce que la sénilité les prive de leur libre arbitre?

     

    Lire la suite

  • Pour Comparis.ch, les Genevois sont des moutons noirs!

    roulette.jpg"Le français ne conduit pas son auto, il se laisse conduire par elle. Et dans les giratoires, il s'y lance dedans comme une bille dans la roulette de casino. C'est une question de chance..."

    Evidemment on va me prendre pour un membre du MCG. Qu'on se rassure, je suis francophile et même frontalophile. Mes aïeux sont descendus de Beaumont à Landecy vers 1850.*

    Bref, tout ça pour dire que j'ai trouvé tellement jolie l'image de la roulette de casino à propos des giratoires, que je n'ai pas pu m'empêcher de vous la faire partager. C'est un commentaire trouvé sous l'article Les Genevois rafflent la palme des plus mauvais conducteurs. Un sondage en forme de coup de pub commandé par Comparis.ch et réalisé par l'Institut Gfs. L'agence AP s'en est fait l'écho hier sans reprendre ni le titre ni les mots avec lesquels le comparateur qualifie les bonnets d'âne du volant en Suisse. Comparis.ch traite les Genevois de péquenauds et de moutons noirs.

    Lire la suite

  • Facebook va-t-il tuer les blogs?

    fb jfm 27 juillet 2010.pngLa question est récurrente. Y échappent sans doute les blogs réguliers qui proposent des informations, des analyses, des clins d'oeil originaux. Et qui au fil des mois deviennent de véritable oeuvre.

    Facebook s'impose cependant dans l'échange en direct, dans la conversation de bistrot, dans le maillage social. J'y succombe rarement n'ayant guère le temps de butiner sur la toile. Mais voilà qu'au détour d'un post récent, je reçois un commentaire de mon ami Gorgui Ndoye. Je réponds donc tout en me disant que l'objet du dialogue pourrait tout aussi bien figurer sur mon blog.

    Je vous livre donc l'image de cet échange (cliquer sur l'image pour l'agrandir) et les liens qui vont avec, notamment ce billet rédigé il y a quelque temps déjà et qui lance un appel aux professeurs: qui relèvera le défi d'un blog de classe? ... ;-)

    A propos avez-vous remarqué le nouveau portail des blogs Tribune? Qu'en pensez-vous?

    Lire la suite