Région

  • Que faire pour le climat: de Landecy en passant par Bardonnex

    co2 heidi.jpgL'apéro de la rentrée des habitants de Landecy n'a réuni qu'une poignée d'habitants sous la fontaine. Les tartes et clafoutis aux pruneaux étaient pourtant excellents. On a parlé circulation bien sûr, des gendarmes couchés que la commune a prévu d'installer dans le village, dont la route tortueuse et les stationnements sauvages ne permettent de toute façon guère de dépasser les 30 km/h.

    On parle aussi du gymkhana de Bardonnex, que les douaniers suisses comme français font subir aux automobilistes qui empruntent sagement l'autoroute, matin et soir, provoquant des bouchons que notre chère RTS signale comme un métronome et qui reportent une partie du trafic sur le réseau vicinal, alors que les mêmes travailleurs passent devant la douane de Landecy à 50 km/h. 

    Mais pourquoi ne prennent-ils pas le nouveau bus 62, dont le terminus s'arrête au parking de Collonge-sous-Saléve ces travailleurs genevois? Voilà bien une bonne action qu'il pourrait faire sinon pour la quiétude des riverains du moins pour le climat.

    Surfant sur cette chaude actualité, Heidi.news, après nous avoir baladé dans les latrines du monde, les fromageries de l'Etivaz et coproduit un reportage fictionnel. embouche, justement, sur le mode kennedyen*, la trompette climatique. Jéricho nous voilà!

    Lire la suite

  • Missionnaire à Carouge, Acacias, Veyrier, Troinex, Compesières

    Hirt Maomou et clergé Carouge (2).jpg

    Ce n'est pas le premier, ce n'est sans doute pas le dernier. Jean-Paul Elie Maomou est un jeune prêtre de Guinée Conakry. Il vient de débarquer à Carouge et a intégré l'équipe pastorale de cinq paroisses catholiques de Genève sud: Carouge, Acacias, Veyrier, Troinex et Compesières.

    Ce matin, la messe de rentrée avait attiré de quoi remplir l'église Sainte-Croix. Pas beaucoup plus. C'est dire que sur les quelque 45'000 habitants de cette région, la participation a atteint moins d'un pour cent. Une église en habit d'Arlequin. Où les Genevois - les Sardes à Carouge - ont pu mesurer combien ce coin de terre est peuplé de diversités. 

    Ce matin c'était aussi l'annonce officielles qu'une femme, Isabelle Hirt, avait été nommée répondante de l'Unité pastorale Salève, C'est la première fois à Genève qu'une femme occupe cette fonction. Mais le vicaire Desthieux n'avait pas fait le déplacement. On se demande bien pourquoi. *

    Lire la suite

  • Un gamin sur la route de Compostelle

    IMG_7938.JPEG

    M'en allant, en ce lendemain de 15 août, de Charrot à Compesières par le petit chemin des écoliers, quêter les dernières informations de mon église, je tombe sur un panneau et sur deux pèlerins singuliers. Les deux pèlerins sont arrivés au bout de leur périple. Une marraine et son filleul de 5 ans ont fait la route depuis Bulle. 

    Christine Fornerod Castella est formatrice à l'aumônerie du Cycle d'orientation de Bulle et de Riaz et membre de Formule Jeune. Elle a organisé ce printemps pour un groupe d'une trentaine d'élèves une marche de Compostelle par étapes, de Romanshorn à Compesières. Cette année durant trois jours, les élèves, libérés par le collège de l'encore catholique canton de Fribourg - un ange passe sur le canton de Genève - sont arrivés à Einsiedeln. 

    Lire la suite

  • La fête des vignerons, politiquement incorrecte?

    fete des vignerons cents suisses.jpeg

    Un magnifique spectacle, donné hier soir entre lac et montagnes, sur la grand-place de Vevey, sous un ciel serein et doux d'août! Les 5000 figurants glissent sans à-coups et sans arrêt sur cette scène écran, une palette magique digne d'un peintre géant, sans mentir l'actrice principale de ce show rare.

    Bravo aux vidéastes et à l'ensemble des auteurs de ces très (trop?) nombreux tableaux oniriques. Point de fausses notes - hormis les déjections solides et gazeuses et naturelles des ruminants, vite enlevées pour les premières et, pour les secondes, à mettre au bilan carbone de la FeVi19. Trop peu sans doute pour que la fête soit un fidèle reflet de notre temps disrupté. C'était beau et sans histoire. Point.

    Mais n'était-ce qu'un spectacle? Pourrait-on le reproduire ailleurs, à Zurich ou à Genève qui sont aussi des villes de la vigne et du vins (tout comme Turin ou Pékin sont des hôtes des JO d'hiver)?

     

    Lire la suite

  • Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050

    www.footprintnetwork.org.jpgCe lundi, nous avions atteint le jour de la vie à crédit, rappelle ce matin Libération qui cite footprintnetwork.org et sacrifie au rituel du nostra culpa moderne. Nous - les riches - consommons trop. L'effondrement - le collapse - a déjà commencé. Les mouches qui nourrissent les oiseaux ont disparu dans nos environnement aseptisés (au fait, nos pschitt et autres bougies, bâtonnets et autres arômes d'ambiance même bio ne sont peut-être pas sans conséquence)... Alerte! Que fait la police!

    Pour faire bon poids (!), Libé cite en premier le pape pape François, "qui exhorte les Etats à agir pour lutter contre le changement climatique «parce que notre survie et notre bien-être dépendent de cela»." Le pape François est à la tête d'un peuple qui sait que s'approprier les ressources plus que nécessaire et de ce fait priver son prochain des fruits de la terre est péché de gourmandise et qu'il sera plus difficile à un riche d'entrer au paradis qu'à un chameau de passer par le chat d'une aiguille

    Lire la suite

  • 5000 Genevois ont répondu au questionnaires Genève 2050

    merci 2050.jpg

    5000 Genevois ont répondu au sondage en ligne, indique la page Facebook (suivie par 561 personnes) du projet lancé en septembre 2018 par le gouvernement genevois. Qui sont-ils? Combien de femmes, d'hommes, de jeunes, de LGTBIQ et +, d'étrangers, de Suisses, de Genevois? J'en fais partie mais, honnêtement, j'ai répondu de manière assez désinvolte à cette enquête. Dès le début, j'ai eu le sentiment d'un jeu un peu pipé. Pour vous en convaincre, je publie quelques questions ci après.

    Genève 2050, le projet annoncé par Pierre Maudet lors du discours de Saint-Pierre en mai 2017, n'a pas mobilisé les foules. 2050 ce n'est que dans 30 ans pas plus loin que 1990 quand le monde du XXe siècle bascula dans la XXIe avec la chute du mur de Berlin et l'effondrement sans effusion de sang de l'empire soviétique. 

    Lire la suite

  • 800 sans abris à Genève...

    fotnaine goulot eau.jpg"L’alerte canicule est déclenchée depuis le 23 juillet. Premier réflexe: se réfugier dans des lieux climatisés et boire beaucoup d’eau, car la chaleur extrême et prolongée n’est pas sans danger. Mais s’en protéger est un luxe pour celles et ceux qui n’ont pas de domicile – à Genève, les associations comptent environ 800 personnes dans ce cas."

    Le premier paragraphe de l'article publié ce matin par la Tribune de Genève - La canicule laisse les sans-abris démunis - nous apprend que 800 sans abris vivent donc à Genève. D'où vient ce chiffre? Est-il corroboré par une source officielle? Non, la source est ces associations qui s'alarment pour les sans abris, dont Kim Grootscholten, directrice de l’organisation Toit pour tous. Cette sollicitude est a priori de bon aloi. Mais l'on sait aussi que Genève est un des lieux d'accueil les plus attentifs aux déboires des migrants. Et que pour la plupart d'entre eux, ils viennent de régions où la canicule est monnaie courante.  

     

    Lire la suite

  • Qui pollue le Léman de plastique? Et où est la news?

    captage du plastique leman oceaneye.jpgC'est classique. Un journal tombe sur une étude menée par une association militante  - ou cette association a-t-elle privilégié un journal en lui remettant son étude? - bref le scoop est là et le pitch bien ficelé va retenir l'attention du public: le lac Léman est à peine moins pollué que les océans. 14 millions de particules de plastique polluent les eaux du plus grand lac d'Europe occidentale.

    Et sans doute de tous les autres aussi. Aussitôt les médias reprennent l'info en boucle (ici, là, et ). L’actualité est maigre en été. 

    Lire la suite