Affaires municipales

  • Vaud baisse ses impôts et reste bien plus cher que Genève

    broulis baisse impôts.jpg

    Gros titre ce soir au 19.30, Darius Rochebin encense le ministre vaudois des finances Pascal Broulis, qui va baisser les impôts, lequel souligne aussitôt qu'il va falloir tenir serrées les dépenses. Ah quel beau canton que le canton de Vaud qui annonce une baisse d'impôt, qui depuis des lustres montre que socialistes et PLR  peuvent s'entendre, que le couple brouillard malice est à l'évidence toujours à la  manœuvre, un canton modèle sans doute. Et bla bla bli et bli bli bla.

    On sourit...

    Lire la suite

  • De la gare des Vernets en cul de sac au sac de noeuds du PAV

    gare des vernets 1894.pngLa terre est vaste mais les hommes n'ont cessé de se chamailler pour quelques arpents, de s’entre tuer pour quelques territoires, quelques collines, quelques mers et déserts supposés riches en matières premières, de dresser des murs et des frontières pour chasser les manants, les mettre à ban (en banlieue) et protéger les propriétaires. Et les cités qu'ils forment pour se défendre.

    Aujourd'hui, ici, bon nombre de manants sont propriétaires, par le biais de leur caisse de pensions qui leur promett(ai)ent des rentes jusqu'à la fin de leurs jours (le plus tard possible selon l'échelle du bonheur actuelle).

     

    Lire la suite

  • Et si Genève innovait et abandonnait le Vélib'

    vélos entassés parking.JPGVelib' ça sonne un peu comme Verts lib', une contradiction dans les termes. L'Etat, qui est selon certains le garant du service public et le seul à le faire bien par ses propres agents, démontre à Genève son incapacité crasse à favoriser le transport à vélo. Le Tribunal fédéral a justement remis les pendules à l'heure à propos de la concession d'un système de vélos en libre service dans 8 des 45 communes du canton.

    C'est qu'il s'est embourbé dans une lutte idéologique, celle, précitée, qu'il serait le seul à même de produire du vrai du bon service public. De nombreux exemples dans le monde et en Suisse qu'il n'en est rien. L'Etat doit toujours se demander s'il existe une solution moins coûteuse, plus simple, plus évidente, plus proche des besoins des usagers, avant de mettre ses grands pieds dans une politique.

    Dans le cas de vélib', s'est-on seulement demandé si un subventionnement important de l'achat de vélos par les habitants et l'installation de véritables parkings à vélos, nombreux, facilement accessibles, couverts et dotés de recharge ne coûterait pas moins cher sur le long terme que la mise en place d'un unique système de vélos en libre service?

    Lire la suite

  • La commune de Genève viole le droit de vote des Genevois

    manege fete de geneve.pngIl y a au moins six catégories de Genevois à Genève.

    Les Genevois de première catégorie habitent la commune de Genève. ils sont 200'000 habitants sur un minuscule territoire de 15 km2 (la commune Zurich héberge 405'000 habitants sur 88 km2, Lyon héberge 520'00 habitants sur 48  km2). Parmi ces habitants, quelque 120'000 sont suisses et 85'000 électeurs.trices. 

    La deuxième catégorie de Genevois habitent le canton de Genève. Ils sont 300'000. 40% sont étrangers. 235'000 sont citoyens.

    La troisième catégorie est constituée des Genevois habitant en France voisine. On n'en connaît pas le nombre exct, ce qui énerve les maires des communes frontalières qui voudraient bien les enregistrer tous histoire d'arrondir leur budget (les frontaliers actifs, suisses ou étrangers, paient un impôt à la source à Genève, dont une petite partie est versée à la France). A noter que la statistique suisse dénombre très précisément les poules et les poulaillers, les porcs et les porcheries (enfin les vrais cochons ceux que défendent les antispécistes, pas ceux de #balancetonporc)... Grandeur de la statistique!

    Lire la suite

  • Abandonnons Trèfle-Blanc, réconcilions sports et culture!

    trefle blanc st antoine.jpg

    La saga du stade de glace de Trèfle-Blanc n'est pas la première ni la dernière des incapacités genevoises à être un tant soi peu audacieux. Pour ma part et les lecteurs assidus de ce blog (merci à eux) s'en souviennent peut-être, je défends la construction d'un palais de glace en verre au-dessus de l'extension du Musée d'art et d'histoire, sous la butte de l’observatoire. 

    Lire la suite

  • Royal de Luxe: mission réussie!

    geant tete petite keystone.png"Royal de Luxe: mission réussie!", C'est ainsi que la police genevoise titre son communiqué de presse cet après-midi. Elle doit pousser un grand ouf de soulagement que Genève n'ait pas été le théâtre dramatique de quelque individu croyant ou non agir pour leur ("bonne") cause. Mais rien ne transparaît dans les propos du service de presse à ce sujet.

    Sans un mot d'excuse pour les milliers de travailleurs bloqués vendredi autour de la ville (le prix du rêve XXL du ministre de la culture), la police dit qu'elle a justement proportionné son action à l'événement. Vraiment? Comment peut-on justifier le déploiement de 1700 hommes et femmes de sécurité dans la ville pour deux pantins suivis par une foule de moutons émerveillés (850'000 selon une dépêches de l'ATS qui ne cite pas ses sources).

    Lire la suite

  • Les géants et le vif du sujet

    geant parel.pngAprès les bouchons, les questions. "Douce nuit genevoise pour la Grand-Mère et la Petite Géante" titre mon journal préféré tandis qu'il consacre sa une à l'événement de cette fin de semaine. Des foules vont déferler sur Genève pour voir la saga des géants, deux marionnettes pendues à des grues que des servants manipulent à force de bras et de cabrioles. Elles respirent et font des bruits de forge. Elles font pipi et font s'esclaffer les gamins.

    Le réveil sera sonore a averti la police dans un tweet. La maréchaussée, qui a été renforcée par des troupes vaudoises et fribourgeoises et la protection civile, conseille aux parents d'écrire leur numéro de portable sur le bras de leurs enfants.

    Mais qu'est-ce donc qui met en marche la foule derrière des pantins en bois. Entrons dans le vif du sujet.

    Lire la suite

  • Bordel géant à Genève pour deux géants havrais

    geants grand mere.pngEvidemment je dois être un vieux con qui s'énerve bêtement parce qu'en ce vendredi 29 septembre baigné par un doux et radieux soleil d'automne, la Ville de Genève a décidé par la grâce de son ministre de la Culture de foutre un bordel géant dans la mobilité locale.

    Deux géants nantais, la petite Géante et La Grand Mère, défilent lentement, très lentement le long d'un parcours enchevêtré. La marche bloque comme jamais les artères de la ville et de sa proche banlieue. Comme si ces artères étaient inutiles à la vie de la cité et qu'on pouvait les thromboser sans problèmes ni conséquences. Monsieur le ministre commandera sans doute un rapport. Ses experts nous expliqueront que la culture, ça rapporte. Toutes autres conclusions leur feraient courir le risque de perdre des mandats publics. 

    Que n'a-t-on pas déclarer ce jour béni jour férié, tout à la gloire de ces poupées maniées à force de grue et d'une multitude de besogneux anonymes qu’enchaînent ces Gulliver.

    Que ne les a-t-on pas associées aux Fêtes de Genève? A moins que la gauche, qui tient Genève, n'ait décidé d'un message subliminal - du genre "Dégage Barthass!" - avec cette géante Critical Mass?

    Lire la suite