Médias

  • La lettre d'info d'Yves Daccord dans Heidi.news

    yves daccord.jpgHeidi.news, le nouveau site d'information centré sur la science et la santé, basé à Genève, envoie une lettre chaque jour. Elle s'ajoute à mes trop nombreux abonnements à des newsletters qui encombrent ma liste quotidienne ou hebdomadaire des To Do. La plupart sont très bien réalisées, pleines de sujets éclectiques dont on peine parfois à saisir les critères de sélection. Heidi.news sert une couche de complexité complémentaire en confiant de temps en temps sa lettre à un quidam qui n'en est pas un mais qui n'est pas un pipole non plus. 

    Ce jour, c'est Yves Daccord le DG du CICR qui alerte nos neurones. Intéressant, au point qu'on se demande pourquoi il faut des journalistes (mais sur ce point je ne partage pas l'avis de mon confrère Pascal Décaillet)? 

    Lire la suite

  • Leman, Swisso, Euro, Mondo

    libra.jpgMontdesucre (Zuckerberg) a donc confié la création de sa monnaie Libra à un Genevois,  émigré sur la côte est de l'Amérique, souligne mon journal préféré. On en est fier. Après César, Clotilde, Calvin, Gallatin, Frankenstein, Dunant, Dicker, "nous" voilà, avec Marcus, de nouveau au centre du monde.

    Calibra, c'est la ruée vers l'or? L'avenir le dira. "Facebook ouvre grand Libra aux monnaies virtuelles". Libération, qui aime anticipé l'actualité d'un jour et les titres allusifs, a consacré hier trois pages à ce que l'ex-quotidien maoïste voit comme une menace pour la souveraineté des Etats.

    Lire la suite

  • C'est à elles de prendre leur place aujourd'hui

    temps modernes charlot.jpgDans ma bulle catholique où je suis née et suis encore un peu - un peu par flemme, un peu par foi, un peu par fidélité citoyenne (qu'est-ce qui fait que je suis Suisse et non Français, Israélien, Javanais ou Indien: mon lieu de naissance, mes parents, quoi d'autres...?)... Dans ma bulle catholique donc, on chante à l'Ascension (quand le Christ monte au ciel et ouvre ainsi sur terre un nouvel espace de liberté et de créativité, un existentialisme face au déterminisme ou à la prédestination...), on chante ce chant mélodieux: "C'est à nous de prendre sa place aujourd'hui...".

    Aujourd'hui, c'est à elles, les femmes, de prendre toute leur place (y compris dans l'église catholique)... Et c'est moins facile que de faire une grève politique, qui fait éclater l'inégalité non pas de genre mais de statut, entre les travailleurs protégés et les autres.

     

    Lire la suite

  • Le journalisme, c'est d'abord l'art du choix et donc de l'exclusion

    tribune 7 juin 2019.jpgUn ancien réd en chef de passage me fait part de quelques envies d'écriture. L'envie de coucher sur le papier les coulisses des articles. L'information bien sûr, dont nous sommes les curieux et insatiables consommateurs (lecteur ne suffit plus depuis que l'info s'est émancipée de l'écrit et s’ébroue dans de nouveaux formats (lire Les 7 nouvelles formes du journalisme issues du numérique, un article que m'a proposé le robot Flint ce matin), mais aussi tout ce qu'un journaliste cache généralement à ses lecteurs: ses ambitions initiales, ses errements, ses rendez-vous manqué ou avortés, ces sources qui font tout pour ne rien dire, ces lecteurs qu'il faut séduire et parfois caresser dans le sens du poil au risque de n'être pas ou plus lu, ces formules qui font pschitt, ces raccourcis parfois un peu trop synthétiques ou caricaturaux pour raconter l'histoire dans toutes ses vérités... 

    Ma Tribune de ce jour comme tous les jours a sélectionné les nouvelles censées refléter ce que les Genevois doivent savoir. On a donc droit à un énième tour de chauffe sur la grève des femmes, à J-7, avec Ruth Dreifuss, retraitée du Conseil fédéral, qui arbore un fuchsia de circonstance. En page 19, un autre titre retient mon attention: Les retraites risquent d'être amputées de 28%. Diable!

    Lire la suite

  • Pentecôte: esprit es-tu là?

    Les réformés me paraissent mois coincés que les catholiques. A preuve cette vidéo, trouvée ici un peu par hasard, produite par Michel Kocher. Elle ne casse pas des briques mais elle est tout de même une façon originale, plus branchée d'expliquer ce qu'est la Pentecôte - selon Sylvain Thévoz, la fête des spiritualités (on parlerait de matérialisme, du virtuel, d'existentialisme) et selon moi l'irruption d'un ami qui nous veut du bien. Pour la plupart un week-end prolongé que l'on souhaite libérateur.

    Au fait qu'en pensez-vous?

    Lire la suite

  • La grève des flemmes

    réformés juin 2019.jpgJe sais, le titre de ce blog va m'attirer des ennuis. Mais je fais sans doute partie des flemmes. Des braves gens qui ne se bougent pas trop pour que les choses changent. Rien à voir avec les femmes qui vont battre le pavé le 14 juin prochain.

    Certes le mouvement a des relents électoralistes. Nous sommes à quatre mois des élections fédérales. Mais la manifestation et les réflexions qui l'entourent dépassent de loin le slogan A travail égal salaire égal. C'est la place des femmes et donc des hommes qui est en cause. Partout. Dans toutes les institutions. Dans toutes les conditions. Aujourd'hui et demain. Toujours.

    Le titre à la une de Réformés, le mensuel des protestants romands, l'explicite parfaitement: Egalité entre hommes et femmes: pourquoi on n'y arrive pas?

    Lire la suite

  • Infrarouge , Heidi, Flint, Jeff et Le miroir du monde

    Le nouveau média basé à Genève, Heidi.news, n'a pas été invité à Infrarouge ce soir (deux PLR, quatre réd en chef, un "antipressiste" bien à droit(e), ce n'est pas un plateau). Le débat "Les médias ont-ils tout faux?" ne pouvait qu'être brouillon et frustrant. Pour deux raisons au moins: le mot médias participe de ces concepts bien trop vastes et composites - un peu comme le peuple ou les lecteurs - pour être opérationnel et déboucher sur un débat, sinon des solutions, structuré.

    Tout faux? Par rapport à quoi? S'il s'agit de leur raison d'être qui est la noble fonction d'informer les citoyens, les journaux (d'information générale, imprimés, diffusés ou en ligne) n'ont pas tout faux. Mais ils manquent de moyens, ils m'ont jamais été aussi dépendants de leur audience et donc de la pensée majoritaire, ils sont (irrémédiablement?) dépassés par de nouveaux opérateurs (champions de la com).

    Les journaux font certes oeuvre de service public en relayant et analysant les actions et les projets des institutions et des acteurs qui gravitent autour mais ils sont affectés de deux biais terribles:

    Lire la suite

  • La méfiance: une arme de destruction massive... des démocraties?

    chips.jpgLa semaine dernière, j'ai accueilli une petite douzaine d'adolescents de l'Instruction publique genevoises venus s'informer sur la fabrication de la Tribune et le métier de journaliste. C'est une classe de l'enseignement spécialisé m'avait prévenu leur professeure, il conviendra d'être simple et concret dans votre présentation. Nous avons longuement parlé d'un paquet de chips et d'une cannette de coca.

    Rien à voir avec la fraude électorale à Genève? Tout au contraire.

    Lire la suite