Jean-Claude Ferrier

  • Violoniste virtuose sous la gare

    Ferrier szeryng.jpgMon collègue Jean-Claude Ferrier serait sans doute un excellent blogueur. Mais il craint de mettre le doigt dans l'engrenage, temporise, se fait oublier, dit oui oui pour dire non. Bref le blog n'est pas son fromage. De temps en temps, il m'envoie des petits billets. Comme celui-ci.

    Lire la suite

  • A Vancouver, on ne bronze pas, on rouille

    vancouver.jpgVent, couvert, pluie, neige, les Canadiens de la Colombie britannique acceptent leur climat dans un esprit fataliste, pouvait-on lire jadis sous la plume de leur statisticien en chef : « Chez nous, on ne bronze pas, on rouille ».

    Les pluies abondantes de l'hiver n'avaient pas découragé les retraités des armées des Indes, trop heureux de découvrir une riviera britannique sur les rives du Pacifique, à Victoria principalement, pour venir y terminer leurs jours. C'est ainsi que la capitale sise au sud de l'île de Vancouver devint «le cimetière des colonels». Heureux pays où tout citoyen  découvrant un lac, il y en a quelque 700'000, peut devenir son parrain et déposer son nom auprès du Comité permanent canadien des noms géographiques.

    Lire la suite

  • Matthias, ancien détenu devenu guide de la prison de la Stasi...

    mur domino 9 nov 09.jpgEn marge de son papier paru dans l'excellent supplément de la Tribune sur les 20 ans de la chute du Mur, mon confrère Jean-Claude Ferrier me raconte l'histoire de cet autre Allemand de l'Est. A lire ci-dessous

    Lire la suite

  • Coup de foudre pour la finance

    Ferrier_Jean_Claude large.jpgMon collègue Jean-Claude Ferrier est passionné d'aéronautique et d'aphorismes. L'un et l'autre ont un rapport en ce sens qu'il s'agit de mettre les mots comme les avions sur le dos. Je lui prête donc ci-dessous l'espace de mon blog et vous offre son dernier petit billet qu'il a intitulé "coup de foudre pour la finance".

    Une note peut-être visionnaire. Cette semaine, jeudi exactement, le général Hiler annonce le budget genevois 2010 et le ciel se fera ténébreux, nous annonce la météo. L'été s'achève. La question d'actualité est: le général Hiler conduira-t-il la barque genevoise au même poste l'an prochain?

    Les Genevois tiennent la réponse dans leur bulletin de vote les 11 octobre et 15 novembre. Que la majorité rose-verte soit reconduite au Conseil d'Etat et le géant blond s'assoiera dans le fauteuil du Ministère du territoire, qu'abandonnera Robert Cramer, j'en fais le pari. Que la majorité bascule au centre droit et il restera aux Finances. Dans les deux cas, il sera l'homme fort du prochain au gouvernement.

    Lire la suite