mardi, 11 septembre 2012

Agressions, brigandages & compagnie

violence nuit genève.jpgDans sa chronique hebdomadaire, Claude Monnier tartine sur le quotidien des urbains qui fait le beurre des quotidiens, parfois la une des médias. Car, sachez-le, chers lecteurs, les écrans dressés dans les rédactions, qui affichent toutes les cinq minutes les audiences de chaque article posté sur le web, attestent une vieille évidence: rien ne vaut les adressions, les vols, la violence urbaine ordinaire et surtout extraordinaire pour doper l'audience d'un canard.

Bref, plus un jour sans son lot de Genevois maltraités, de malfrats arrêtés puis relaxés. Notez qu'ailleurs c'est pire, ce qui permet d'affirmer qu'on ne vit pas si mal ici (Je vais m'attirer des commentaires).

Lire la suite

07:45 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 03 septembre 2012

Génération bénie génération punie

Le titre barre toute une page du Quotidien jurassien. Des parents descendus à Genève pour la réunion de famille annuelle sont tout retournés: "Dans ce canton, les fonctionnaires sont des vaches à traire. Ils ont perdu des primes, vu leur statut supprimé et voilà que leur caisse de retraite annonce des jusqu'à moins 20% sur les rentes en raison du de la primauté des prestations à la primauté des cotisations." la pilule est en effet amère.

Le Jura n'est pas Genève. Là les fonctionnaires sont sous le choc. Ici, que la bourse grimpe ou s'effondre, les fonctionnaires conservent la garantie de voir leur rente ancrée sur leur dernier salaire. A Genève la génération bénie demeure, même si les cotisations seront plus lourdes et les rentes un peu moins attractives.

Lire la suite

07:22 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 02 septembre 2012

Où commence la haute vallée du Rhône?

raisin 2.jpgDans n'importe quelle pizzeria de Genève, on vous propose spontanément du Chianti, du Valpolicella, Montpulciano, des vins au litre, ailleurs du Beaujolais, du côte du Rhône, et enore du Goron et de la Dôle, en blanc du Vaudois ou du Fendant. Plus rarement du Genevois, sauf dans les bistrots de campagne et dans les troquest branchés où le verre de vin coûte 5, 6 ou 7 francs, quand les Européenns, Allemands, Autrichiens, Hongrois, déversent des chasselas - la spécialité romande - à moins d'un franc le litre sur le marché national. Cherchez l'erreur...

Lire la suite

10:30 Publié dans Affaires fédérales, Nature, biologie, Pays, paysans, Région | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 30 juillet 2012

J'ai bien aimé...

.... la vision de l'histoire de Thomas Maissen. L'histoirien, suisse spécialiste du passage du Moyen-Âge au Temps moderne ((en gros XIII-XIX), et pro-européen déclaré, montre  - ce n'est pas le premier - combien la Suisse est une construction dont les prémices - Tell, Grütli, Morgarten -  ont été pour le moins revisités.

Lire la suite

11:57 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

samedi, 28 juillet 2012

Le pape et les Jeux

jo londres.pngHasard des clics, je tombe, au lendemain de l'ouverture très british des JO de Londres, seule ville à organiser les Jeux pour la trosième fois sur ce communiqué du Vatican. Il y est rappelé qu'en 1908, le JO devait se tenir à Rome et que de Coubertin avait obtenu l'appui du pape d'alors. Pie X voyait dans la sport le moyen de rassembler les peuples et les gens par-delà les clivages des religions, des nations et des conditions, sage préceptes que d'autres traditions religieuses, philosophiques et politiques avaient mis en oeuvre avant.

 

Lire la suite

11:03 Publié dans Air du temps, Monde | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 26 juillet 2012

Le Groenland fond

groenland.jpgLe Groenland fond. Prochaine info: Les Tuvalu coulent. Prochaine info... Je ne peux pas m'empêcher en ce temps de canicule de penser que le nom de l'île couverte de glace fut donnée jadis par les viikings qui la découvrir et la virent sans doute verte. Point d'industrie en ce temps là, point de pétrole, ni de surpeuplement humain et bovin, pourtant il fut un temps où le Groenland portait son nom. Personne ne l'a rebaptisé White ou Iceland!

Le réchauffement est un fait. Ses causes ne sont sans doute pas toutes élucidées.

22:42 Publié dans Air du temps, Nature, biologie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 24 mai 2012

Data journalism

constitution clé.jpgLe Nieman Journalism Lab est une mine d'information parmi d'autres sur le métier de journalisme. J'y découvre un nouveau concours. Le 31 mai à Paris seront récompensés les meilleurs projets de data journalism, le journalisme de données encore balbutiant en Suisse, qui consiste à restituer des données bruts sous une forme simple, visuelle et souvent interactive. La rencontre entre l'infographe, l'enquêteur et l'informaticien. Je vous laisse butiner. C'est souvent intéressant, original, didactique et séduisant.

A noter un site suisse dans la catégorie application, l'excellent politnezt dont on voudrait bien qu'il devienne bi- ou trilingue.

Lire la suite

23:18 Publié dans blogs et net, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 23 mai 2012

Engelberts et Salerno

salerno signant avec ka.jpgSandrine 7 sur 10, Marie-Thérèse -0,6. La socialiste ministre des Finances de la Ville tient un blog (rédige-t-elle elle-même ses billets? Elle avait engagé un nègre du temps de sa mairie) et compte 3475 fans sur sa page Facebook. L'ex-PDC devenue constituante MCG a ouvert un blog sur le site de la Tribune, mais ne l'a jamais alimenté. Elle n'a ni page ni profil sur le réseau social favori des Suisses: 2,8 millions y sont.

Du coup, quand on tape Marie-Thérèse Engelberts, Google renvoie les déboires financiers montés en crème de la candidate malheureuse à la Mairie de Genève. Comme quoi, l'Internet peut durablement ternir une carrière, mais offre la possibilité de corriger le tir.

Même topo pour Michèle Künzler, le DMI - rien à voir avec le DIM, le Département de l'intérieur et de la mobilité. Le DMI donc a permis à l'agence Maj consulting de se faire gratos une pub d'enfer.

Lire la suite

23:32 Publié dans Blogosphère genevoise, blogs et net, Facebook, Médias | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 21 mai 2012

Les CFF à Genève: la valse à milliards

cornavin.jpgLes Grottes vont-ils payer les surcoûts du CEVA? Personne n'a osé la question aujourd'hui à l'occasion de la conférence de presse de nos illustres gouvernements de Genève et des CFF.

Canton et ville pour une fois roulaient sur la même voie. Sur le rail de droite la Verte Michèle Künzler qui n'est pas sûr de décrocher à Berne les 790 millions que coûtera selon les CFF l'extension de la gare de Cornavin au prix de la démolition de deux ou trois patés de maisons vétustes. Sur le rail de gauche, le rouge Rémy Pagani qui pense que pour le même prix et pour préserver le patrimoine populaire de Genève, on doit bien pouvoir faire circuler le CEVA sous la même gare de Cornavin.

Et combien coûtera la bretelle qui devrait , en 2050 (?), permettre aux Savoyards de rallier l'aéroport sans devoir changer de train à Cornavin? La facture de cette bretelle prévue dans le projet d'agglo du Grand Genève depuis plus de cinq ans n'est toujours pas évoquée. Pas évoqués non plus dans les schémas très approximatifs présentés par les CFF, le raccordement entre Cointrin et la ligne Genève Lausanne du coté de Bellevue. Evidemment personne n'a parler de la gare de Colovrex. Trop de milliards pour Genève qui reste, vue de Zurich, un cul de sac ferroviaire.

Lire la suite

22:25 Publié dans Affaires fédérales, Démocratie, Gestion publique, Région, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 04 mai 2012

Le Grand Genève n'est pas sans frontières

agglo nom.jpg"Au commencement était le verbe". Ainsi commence l'Evangile de Jean la Bible, en écho au Dieu dit de la Genèse, un des textes fondateurs des civilisations. C'est qu'un mot peut, comme le papillon engendre la tempête, bouleverser le monde ou une relation. Dire à quelqu'un Je t'aime n'est généralement pas sans effet.

Passer du projet d'agglomération franco-valdo-genevois au Grand Genève consacre une réalité économique, sociologique et culturelle qui tombe sous le sens. Genève est la capitale d'une région qui ne s'arrête pas aux frontières héritées du congrès de Vienne.  Reste à l'organiser démocratiquement!

Lire la suite

19:10 Publié dans Démocratie, France, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 03 mai 2012

Au combat de coqs, Sarko l'emporte

débat hollande sarkozy.jpgSarko gagne aux points un pugilat médiatisé à outrance. Le candidat "Moi Président des Français" ne s'est pas effondré, mais il n'a pas su élever le débat au niveau d'un duel de poids lourds, d'un duel de présidents.

Fébrile, coincé dans sa posture raidie, une moue presque mitterrandienne, un rien distancée, donnant l'impression qu'il refusait le combat, Hollande a sans doute eu raison de ne pas répondre à la mitraille argumentaire que Sarkozy lui a infligée dès l'entame de l'émission. Mais il a manqué au candidat socialiste la petite phrase qui aurait pu expliquer et la posture de son adversaire et son propre refus de jouer ce jeu assez pitoyable: "Monsieur le président, n'a pas dit François Hollande, souhaitez-vous poursuivre votre carrière politique comme premier ministre, à l'exemple d'un dirigeant d'un grand pays ami de la France?"

Lire la suite

07:07 Publié dans Démocratie, France, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 01 mai 2012

A chacun son 1er Mai: coup de chapeau aux patrons!

1er mai 2012 emery rebif.jpgIl a fait beau. il y avait du monde, le coup de poing asséné aux Genevois par l'Allemand Merk fait mal et mobilise. Comme les accidents d'avions, les pertes brutales d'emplois frappent les esprits, barrent la une des journaux. Salo de patron!

Pourtant la création d'emplois à Genève est impressionnante en dix ans: près de 44'000 emplois en plus, 4400 emplois créés en moyenne chaque année, trois fois la saignée de Serono! Aucune gazette n'en a fait ses gros titres. Aucun slogan, aucun calicot n'en fait la réclame. Les chiffres sont là, recensés par le service de la statistique: 237'000 emplois en 2001 à Genève, 281'000 jobs à la fin 2011.

Lire la suite

22:18 Publié dans Air du temps, Démocratie, Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 25 avril 2012

Merck: peut-on éviter la punition collective?

merck serono.jpgLa décision de Merck de fermer Serono à Genève prend des allures de punition collective. Elle résulte sans doute d'un catéchisme économique seriné dans les écoles de management partout sur la planète, qui fait fi des gens, de leur vécu, de leurs histoires, de leur vie culturelle, des amitiés qu'ils ont tissées, et est tout entier tourné vers la préservation et le rendement du capital. De fait, nous ne sommes pas encore au temps où des robots seront seuls à la tâche, contrôlés de loin. Et nous ne devons pas non plus tenir la sédentarité comme seul idéal.

Le choc est total, brutal. Il frappe Genève comme il a frappé et frappera encore d'autres régions. Il nous réveille de notre jardin local que nous les sédentaires - les autres ne sont pas des citoyens - (a)ménageons avec précaution, principe que nous allons inscrire dans notre constitution.

Face au fait accompli, seul le syndicat Unia semble ne pas vouloir rendre les armes sans combattre.

Lire la suite

07:40 Publié dans Démocratie, Economie, Gestion publique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 23 avril 2012

Avez-vous peur de Martine, d'Eric, de Christoph?

Tribune une 23 avril 2012.jpgMarine Le Pen à 18%, Eric Stauffer à 15%, Christoph Blocher à 28%. Avez-vous peur de l'extrême-droite, de la droite nationaliste, de la droite identitaire, de la droite poujadiste, championne des petites gens qui ne croient plus à l'internationale socialiste et craignent l'internationale libérale?

La droite est pour longtemps hadicapée par cette frange apeurée de l'électorat. En France comme à Genève, la droite doit compter pour une génération au moins avec Le Pen et Stauffer. En Suisse, cela dépendra du successeur de Christoph Blocher.

Lire la suite

06:54 Publié dans Air du temps, Démocratie, France, Politique, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 18 avril 2012

Le loup, le micocoulier et le Grand-Genève

genève carte.jpgEncore 15 jours et le projet d'agglo franco-valdo-genevois cessera d'être un projet. Le 1er mai sera clos le concours pour donner un nom, sinon une identité à cet espace économique, qui des hauts du Jura au sommet du Mont-Blanc se fiche des frontières dessinée par le congrès de Vienne de 1814, lui-même rejeton d'une longue histoire. Il paraît que les participants sont plus nombreux qu'attendus. L'objectif  de 5000 réponses pourrait être dépassé. Grâce au numéro postal enregistré, on devrait même savoir qui des Genevois français ou suisses auront le plus voté.

Qui du Grand Genève, du Genevois ou de GenèvAgglo, les seule trois dénomination proposées, l'emportera? Votez ici.

Lire la suite

22:15 Publié dans Démocratie, Politique genevoise, Région | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 02 avril 2012

La retraite des fonctionnaires va-t-elle couler l'Etat de Genève

comptes 2012 ge.ch.jpg7 milliards de francs au moins - trois fois la débacle de la BCG - c'est ce qui manque dans les caisses de retraite des fonctionnaires de l'Etat de Genève pour couvrir les rentes dues à ce jour, si l'Etat cessait de fonctionner. En fait, la facture risque d'augmenter encore puisque, pour l'heure, on escompte un rendement moyen de 3,5% sur les fonds placés. Merci les locataires qui assurez un rendement confortable, alors que la bourse est atone.

Pire, le vieillissement de la population, l'allongement de la durée de vie vont commander une réduction forcée du nombre de fonctionnaires, sans quoi les actifs restant croûleront sous les impôts - il faudra bien payer la retraite des fonctionnaires, laquelle est garantie sur le dernier salaire et non sur le capital effectivement accumulé - et la cotisation de leur propre caisse de retraite. Or si le nombre de fonctionnaires diminue... le déséquilibre des caisses de retraite s'accentuera.

Et pourtant le Conseil d'Etat annonce des bénéfices. Le sixième bénéfice consécutif, affiche le site internet de l'Etat (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Or, en 2010, comme en 2011, l'Etat de Genève a bouclé dans le rouge. L'Etat ment-il?

Lire la suite

23:43 Publié dans Gestion publique, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

samedi, 31 mars 2012

Fusion de communes: Genève dort

chenille.jpgLa Constituante est à six mois de sa mort mutante. Comme la chenille devient papillon, la Constituante produira une constitution si les Genevois adoptent son projet le 14 octobre prochain. Ils peuvent aussi l'écraser sous leur talon. C'est la réaction cette semaine des vieux de l'AVIVO qui n'ont cessé d'entraver cette biologie démocratique depuis le début.

Il y a de fait de nombreux domaines où la chenille constituante a coupé les ailes du papillon. L'un d'eux est la fusion des communes. C'est sans doute son plus grave échec, car c'est un sujet complexe et peu populaire difficile à mettre en oeuvre. On peut regretter leur absence dans le projet, mais ce n'est pas si grave. Les droits de vote et d'éligibilité des étrangers au Grand Conseil sont des questions simples qui pourront être soumises facilement au corps électoral.

Pour tenter, de temps en temps, de gommer le divorce de 1851 qui sépara Plan-les-Ouates de celle de Bardonnex et celui de 1821 qui sépara de la grande commune de Compesières les gens de Perly-Certoux, je sais combien, en un siècle et demi, la culture du chacun chez soi a modelé l'esprit casanier de mes concitoyens.

Lire la suite

08:25 Publié dans Constitution, Démocratie, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 29 mars 2012

Et le CEVA va...

ceva site.jpg2017. Année phare du RER du Grand Genève. L'année où les Genevois de Nyon pourront aller à Thonon d'une traite ou presque. Et les Genevois de Bonneville pourront rejoindre Genève-Voltaire-Aéroport - GVA pour faire la nique à Saint-Ex et au Grand Charles - après avoir rebroussé chemin en gare d'Annemasse et avoir sans doute changé de train, voire de quai, à la gare de Cornavin. Car c'est ainsi que sera bâti le RER de Piogre. Dame, il a été conçu il y a 120 ans, à une époque où même Jules Verne ne voyageait pas en avion et où la Praille était encore toute entière recouverte de cardon épineux... A propos savez-vous pourquoi la gare de la Praille est à la Praille? La réponse est ici et .

Mais bon. à l'heure où émergent les voitures électriques et le bitume silencieux, Genève saura se mouler dans l'âge du fer, très XIXe, comme elle se languit au bord de son lac, rechignant à lancer des immeubles vers le ciel et à réduire les frontières.

Lire la suite

22:26 Publié dans Politique genevoise, Région, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 25 mars 2012

Genève région: bof!

agglo grand genève concours.jpgVoilà bien sept ans que des urbanistes, des politologues, des juristes, des ingénieurs en mobilité en tout genre et quelques politiciens déconnectés se penchent sur le berceau de la région franco-valdo-genevoise. Le projet d'agglomération version 1.0 a été signé le 5 décembre 2007. Objectifs loger 200'000 Genvois de plus dans la région et leur offrir 100'000 places de travail d'ici 2030.

Le projet d'agglo version 2.0 devrait être signé courant juin 2012. L'objectif demeure, mais les Genevois du canton, jamais consulté sur la question, reguimbent, font la fine bouche. La croissance? Non! Ou peut-être mais surtout pas dans mon jardin!

Qu'est donc qui a mis le feu aux poudres et enclencher ce remue-méninge transfrontalier? La volonté certes d'organiser un peu mieux le vivre ensenble entre Salève et Jura - ce n'est pas la première fois qu'on tente l'exercice - mais surtout la manne de Berne qui, en 2006, a voté un fonds d'infrastructure de 20 milliards dont six pour développer les transports d'agglomération. D'emblée le CEVA se tailla une bonne tranche, en urgence... En fait, c'était celle que les CFF s'étaient engagés à payer en 1912... Et le reste?

Lire la suite

vendredi, 23 mars 2012

Caritas et la BCGe

champions.jpgFrançois Longchamp, le ministre des Affaires sociales et de l'Emploi est passé en coup de vent hier soir à Carouge à la fête Caritas. Devant trois cents convives à 150 frs, il a valorisé l'action - on ne dit plus charitable ni philanthropique, on dit sociale ou solidaire - de l'association qui plonge ses racines dans le catholicisme comme le CSP plonge les siennes dans le protestantisme, une action qui porte notamment sur "cette antichambre de la pauvreté qu'est l'endettement".

Quelques heures auparavant, le  ministre double - il dirige depuis début mars le gros département des constructions laissé vacant par Mark Muller - était sous les feux des médias qu'il avait convoqués séance tenante pour une communication d'importance.  Il était flanquée d'une ministre simple, Michèle Künzler, qui jouait les jardinières.

Branle-bas de combat dans les rédactions. Léman Bleu déclenche son plan écarlate et annonce un direct à 12h30.

Mais que pouvait donc bien annoncé ce couple improbable aux Genevois médusés?

Lire la suite

dimanche, 18 mars 2012

Maudet vs Kastoracinare: la dernière élection à la majorité relative?

kastoracinare.jpgKast, Emery Torracinta ou Tornare? Qui donc les socialistes désigneront-ils samedi prochain pour contester au maire radical de la ville le siège laissé vacant par le libéral Mark Muller? Impossible de présenter plusieurs candidats à cette élection partielle et de laisser le choix au peuple. Il n'y a qu'un siège à pourvoir. Pas le temps non plus d'organiser des primaires au sein du PS.

En revanche, si les Genevois votent la nouvelle Constitution cet automne - ce qui n'est, il est vrai, pas acquis - le peuple aura l'embarras du choix en automne 2013. On peut d'ores et déjà parier qu'il y aura pléthore de candidats au premier tour. Au moins une quinzaine.

L'élection du 17 juin pourrait être la dernière où il suffit d'arriver en tête avec un tiers des voix pour être élu. A ce jeu, la gauche a toute les chances de l'emporter. Pierre Maudet est bien le seul à droite capable de déjouer ce pronostic. Il sera sans doute seul en lice mercredi soir à l'auditorium Arditi.

Lire la suite

23:41 Publié dans Démocratie, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 13 mars 2012

Les Suisses endettés

Le désendettement hypothécaire des Suisses, Widmer-Schlumpf va-t-elle réussir là où d'autres se sont cassés les dents? Cette fois c'est pas le côté sécurité financière que le projet de désendettement revient. Encouragés fiscalement à ne pas rembourser leurs dettes contractées pour se loger, les Suisses sont parmi les habitants les plus endettés du monde. En termes hypothécaires seulement, pour les autres types de dette, les Suisses sont plutôt prudents.

Lire la suite

23:17 Publié dans Affaires fédérales, Economie, Gestion publique | Lien permanent | Commentaires (14) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 07 mars 2012

Monsieur Riboud, rachetez Servette!

etg.jpgVous avez vu? ETG a battu l'OM 2 à 0! Bravo les Savoyards! Vive les roses!

Rose c'est la couleur à la mode, ça n'est pas bien loin du grenat... Genève qui n'a plus de financiers pour avoir une presse locale et pas davantage pour offrir à la région une équipe de football capable de jouer un ou deux tours en champions league n'a plus qu'à solliciter Franck Riboud patron d'Evian et d'ETG (Evian-Thonon-Gaillard) de racheter Servette et de l'entraîner dans le championnat de France.

Bien sûr les trois mille fidèles Servettiens devront aller à Annecy voir jouer l'équipe Evian-Genève, aussi longtemps que Platini tiendra aux frontières pour organiser les championnats nationaux. Une fiction comme chacun sait, car les équipes ne sont, depuis belle lurette, composées plus que ou presque que de mercenaires étrangers.

Lire la suite

00:00 Publié dans Economie, France, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 02 mars 2012

Maudet, Emery-Torracinta, Stauffer, les jeux sont faits

Un peu comme les Français, les Genevois sont champions dans l'effet d'annonce. Maudet - un peu plus tôt que je ne le pensais - annonce sa candidature pour l'élection partielle du Conseil d'Etat. Tant mieux et tant pis pour le Parti libéral qui avait préféré Rochat à Jornot et qui n'avait pas osé retirer Mark Muller. On voit mal comment les libéraux pourront empêcher le maire radical de Genève d'être leur candidat le 17 juin prochain - c'est loin le 17 juin...

Prix de consolation, le Ville pourrait tomber dans l'escarcelle d'une des deux libérales - seront-elles candidates - après l'incroyable candidature de Florence Kraft Babel, qui, m'assure-t-elle, est ma cousine, Nathalie Fontanet et Sue Putallaz, régente de la commune libre du Bourg-de-Four?

OK Maudet n'est pas encore élu. Stauffer pourra clamer, comme il le fait dans son diaporama Duce, que le MCG a fait élire la socialiste Emery-Torracinta en affaiblissant le camp de la droite, comme il a fait élire Jornot au Palais de Justice.

Lire la suite

13:46 Publié dans Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 29 février 2012

Longchamp superministre? Enfin!

longchamp muller.jpgFrançois Longchamp n'avait pas repris, fin 2009, le délicat département de la sécurité le laissant à la néophyte Isabel Rochat. Ce fut une faute, un manque de courage. Le voilà super ministre pour quatre mois, cumulant le social, l'aménagement du territoire, le logement, l'urbanisation du PAV, les autorisations de construire, les infrastructures publiques, la gestion des bâtiments de l'Etat et les technologies de l'information. C'est trop pour un seul homme. Chacun de ces domaines réclamerait un patron.

On écartera l'idée que le Conseil d'Etat veuille faire la démonstration qu'un gouvernement à cinq ministres est suffisant pour retenir l'hypothèse que François Longchamp a décidé de profiter de l'auto-éjection de Mark Muller pour relever un nouveau défi durant les six prochaines années et se forger enfin une carrure d'homme d'Etat.

Lire la suite

22:25 Publié dans Gestion publique, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |