mercredi, 06 février 2013

Minder: leur donner une bonne leçon?

Minder.jpgQuelle prétention! Mais c'est la démocratie. Or donc le bon peuple suisse, qui, faute d'avoir toujours raison, devrait selon certains avoir toujours le dernier mot, dira le 3 mars s'il faut confier aux conseils d'administration la tâche de fixer les rémunérations des top chefs de quelques top entreprises, celles qui acceptent ou sont contraintes de se soumettre aux règles des marchés boursiers. 

Paradoxe les acteurs de ces mêmes marchés - au nombre desquels on trouve nos caisses de pension et leur représentants aux conseils d'administration - poussent ces entreprises à des rendements élevés. Mardi soir, dans l'émission Le Monde d'après de France 3, de doctes économistes ont montré que la dictature des marchés et la gourmandise des actionnaires mènent  à un fol emballement. Qui fait peut-être le beurre des rentiers, mais pas forcément le bonheur des travailleurs. 

Lire la suite

07:43 Publié dans Affaires fédérales, Démocratie, Economie, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 04 février 2013

Le chat, le chien et moi

Chat joueur.jpgLe chat, c'est le buzz du moment. Une chouette vidéo réservée aux amoureux de ces félins de canapé, ces accros d'édredon, ces carnivores de croquettes.

Le chien est donné pour mort, son propriétaire, sans doute un ami des animaux, la balancé dans une poubelle. Toute la Suisse romande l'a vu ressusciter. Jusqu'à Mise au point, l'émission phare du dimanche soir de notre télé nationale, qui lui consacre de précieuses minutes en prime time. Audience maximale garantie.

Au palmarès de médiamétrie, les histoires d'animaux, ça vient juste derrière les faits divers et les grands événements populaires. 

Et moi? Et bien en deux jours, j'ai recueilli deux témoignages, celui d'un homme, celui d'une femme. Dans les tourments tous les deux. Invisibles tous les deux...

Lire la suite

21:20 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 03 février 2013

Les news de demain matin: qui les fera?

bible et iphone.jpgA la lecture d'un article publié dans la Tribune, je me suis offert à Noël un gros pavé rouge: Le Nouveau Testament commenté, publié par Bayard et Labor et Fides, sous la direction du théologien Daniel Marguerat - je n'écris pas théologien vaudois ou lausannois, car j'en ai marre de ce localisme dont certain s'alimente pour ne pas regarder ce qui se fait dans leur proximité.

Une somme ce bouquin! 1244 pages qui ne se dévorent évidemment pas comme le dernier Dicker. Mais là n'est pas le propos. Ce qui fait évidemment l'intérêt du livre, ce ne sont pas les Evangiles tirés de la TOB, mais les commentaires des dix-neuf copains de Marguerat et de sa consoeur Camille Focant. Ce livre sur le Livre est précurseur. Certes, ce n'est pas le premier du genre, sauf qu'en français, il n'en existait pas encore de cette dimension. L'internet nous promet à ce sujet une nouvelle révolution.

Lire la suite

10:18 Publié dans blogs et net, Dans quel état j'erre, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 27 janvier 2013

Vélibs: mais à quoi servent les communes?

Vélib ps verts.jpgDepuis quelques semaines, la gauche martèle son message: les Genevois sont privés de vélibs à cause de la droite. A cause d'une majorité du Grand Conseil qui refuse de débloquer un crédit correspondant à 20% de la facture d'un système local de mobilité, évidemment génial.

Passons les détails et posons juste une question: Pourquoi donc ces commumes - la Ville, Lancy, Carouge, Onex, Vernier, Meyrin et quelques autres, toutes dirigées par la gauche - sont-elles incapables de mettre sur pied un projet sans la béquille du canton?

Lire la suite

20:13 Publié dans Affaires municipales, Gestion publique, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 24 janvier 2013

Santé, conservation et dans 15 jours

santé responsablité.jpgLa formule a déjà un certain âge. Elle concluait le quart d'heure vaudois, émission satirico-comique de radio Sottens quand l'Internet était encore dans les limbes. Conservons le premier mot qui bien se proclamait le coude levé. Trinquer était un rituel au minimum quotidien. Aujourd'hui santé renvoie d'avantge aux coûts qu'aux coups. Les coûts de la santé.

Hier donc, le camarade Berset a sorti sa potion pour réduire ceux-ci à l'horizon 2020. Comme l'écrit mon confrère Arthur Grosjean, la thérapie à 36 mesures est un peu flasque. Aucun révolution en vue. Un graphique a cependant retenu mon attention. On y lit si je l'ai bien compris que parmi les responsables des acteurs, Berne vient en tête et vous et moi en queue! Ce graphique me laisse songeur.

Lire la suite

16:44 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 21 janvier 2013

#cobaty: Aménagement du territoire, le PDC coupé en trois

IMG_2581.JPGEtrange soirée à Uni Mail. Doris Leuthard a fait salle presque comble. A l'invitation de Cobaty, un club international de bâtisseurs, la conseillère fédérale PDC est venue en terre genevoise vendre la révision de la loi sur l'aménagement du territoire. Elle n'a pas forcé son talent.

A-t-elle convaincu? Réponse le 3 mars prochain. Charles Beer qui l'a accueilli votera oui comme le reste du Conseil d'Etat. Et le public? Le modérateur n'a pas procédé à un sondage d'opinion au terme d'un débat qui n'en était pas un, chaque intervenant se contentant d'exposer sa conviction à tour de rôle. (On peut retrouver l'essentiel du débat en une vingtaine de tweets sur #cobaty).

Lire la suite

23:26 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 14 janvier 2013

Veyrier, la commune la moins dépensière de Suisse? Tu parles!

Barth sontagsblicj.jpgThomas Barth, qui a participé au lâchage de Mark Muller l'an dernier et qui s'est opposé à la construction de logements sociaux dans sa bonne ville du pied du Salève - 10'000 habitants ne font pas une cité d'un village savoyard encerclé par des centaines villas - cocoricote à tout va sur Facebook, parce que Veyrier est deuxième au palmarès des communes les moins dépensières par habitant de Suisse.

Monsieur le conseiller administratif, vous devriez faire attention aux chiffres. Comme, dans le réseau ferroviaire français auquel l'ex-ministre du Territoire voulait rattacher votre commune en créant la gare de Veyrier-Etrembières, un train peut en cacher un autre.

Lire la suite

16:51 Publié dans Communes genevoises, Démocratie, Gestion publique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 07 janvier 2013

SolitairitéS?

Le ver sort du fruit écolo. Où va-t-il trouver refuge? Dans un nouveau parti qu'un enseignant - Julien Nicolet - appelle de ses voeux: les indépendants des gauches pourraient, selon le jardinier des Cherpines, rassembler les 7% de voix indispensables pour décrocher des sièges au Grand Conseil genevois.

Qui cela peut intéresser? Des indépendants, il y en a déjà chez SolidaritéS.

Lire la suite

19:16 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

samedi, 05 janvier 2013

Écologie industrielle du pneu

L'article 161 de la nouvelle Constitution genevoise consacre l'écologie industrielle. Il paraît que c'est la faculté d'une industrie de faire son beurre d'un produit jusqu'alors considéré comme un déchet. The Economist, qu'on télécharge dans sa version intégrale en quelques secondes sur l'ipad - ce qui me stupéfie chaque jeudi soir, soit un bon jour avant sa disponibilité en kiosque sous forme papier, un mode de diffusion plutôt polluant... - The Economist donc nous en livre un exemple. Pirelli à mis au point une nouvelle technique de se procurer les micrograins de sable qui remplacent le noir de fumée et confèrent à la gomme de meilleures qualités routières, une meilleure adhérence et surtout une moindre consommation du véhicule.

Lire la suite

18:40 Publié dans Constitution, Energies, Nature, biologie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 02 janvier 2013

Et si on ne payait plus les impôts?

Genève commence l'année sans budget. Pas de précipice fiscal à Genève comme à Washington. Aucun risque que les impôts augmentent ou que les coupes claires affectent les dépenses. Heureux pays où il suffit de diviser par douze le budget de l'année précédente pour vivre mois après mois. Il suffirait d'un seul changement constitutionnel pour rendre l'opération un poil plus dramatique: que le prélèvement des impôts soit remis en cause chaque années et doive être voté avec le budget. L'état cesserait de fonctionner. Sûr que les politiciens n'attendraient pas, comme d'ores et déjà annoncé, fin février voire fin mars pour adopter la liste des dépenses et des recettes: huit milliards en jeu tout de même!

15:54 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 30 décembre 2012

La Chine bannit l'anonymat, mais l'empire reste américain

zeitgeist 2012.jpgLa nouvelle est répercutée par les agences de presse, bloguées, tweetées, facebookées à l'envi. L'Assemblée populaire de Chine bannit l'anonymat sur le net. Sous tous les cieux, l'anonymat est mal vu. Pourtant c'est une liberté nécessaire. Malheureusement les trolls de tout poil s'y sont engouffrés pour y déverser leur fiel, leurs injures, leurs diffamations et autres calomnies. De sorte que les âmes bien pensantes n'ont de cesse de réclamer la fin de l'anonymat. Les Etats n'en demandaient pas tant. Que ce soit la Chine et tous les régimes à parti unique ou la France et les démocraties soucieuse d'éviter la propagation de antisémites, homophobes ou contraire aux droits humains, tous recherchent les moyen le contrôler du net.

Heureusement ces scories, tels des tags sur les murs de nos villes, restent très minoritaires sur la toile, mais elles se voient comme une tache sur une nappe blanche. Prenons garde de ne regarder plus que la tache...

Lire la suite

10:12 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 26 décembre 2012

Un TGV de Berlin à Madrid

Berlin Madrid.jpgLa Chine a inauguré un TGV de 2300 kilomètres. Au pays du centralisme démocratique, le propriétaire ne pèse pas lourd. N'empêche on ne peut s'empêcher de relever la perfomance.

En à peine plus de 10 ans, l'empire du milieu à bâti la moitié du réseau TGV du monde et relie désormais Pékin à Canton à 300 km/h.

A quand un TGV Berlin-Madrid?  Soudain, on mesure combien l'Europe, qui a inventé le chemin de fer et le TGV, est endormie.

Lire la suite

18:24 Publié dans Europe, Gestion publique, Monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 09 décembre 2012

On s'est arraché la dernière édition d'un mort

FTD journalistes.jpgAinsi va la vie. Le Financial Times Deutschland est mort cette semaine étouffé par ses dettes. Il laisse sur le carreau quelque 300 travailleurs dont les visages illustrent le site internet encore en vie pour quelques heures. Sa dernière édition datée du 7 décembre s'est arrachée. Il a fallu réimprimer 30'000 exemplaires supplémetaires. On peut laisser un mail pour réserver ce numéro historique. La recette va à Reporters sans frontières. Comme toujours en pareil cas, les messages de sympathie ont afflué. 

Lire la suite

20:40 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 07 décembre 2012

La traversée en rade, un échec du Grand Genève

agglo.jpgCramer a gagné. Pauvre Genève. L'ancien conseiller d'Etat n'a eu de cesse de saborder la grande traversée du lac. En relançant le CEVA au début des année 2000 sur un tracé de 1912 sans intérêt pour le Grand Genève du XXIe siècle, d'une part, et en divisant la droite qui n'a cessé depuis 20 ans de se chamailler sur la grande ou la petite traversée du lac d'autre part. Résultat rien avant 2050. Notre aménagement du territoire en sera durablement affecté.

Lire la suite

08:20 Publié dans Politique genevoise, Région, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 03 décembre 2012

Presse: rien ne va plus!

Il y'a dix jours l'imposant Die Zeit allemand - imposant par la taille et par la longueur des articles - ouvrait son édition sur la fin annoncée de deux grands quotidiens d'Outre-Rhin. Le Frankfurter Rundschau et l'édition allemande du Financial Times allaient mettre la clé sous la porte. Pendant ce temps, la France apprenait que ses grands journaux étaient sous perfusion, plus d'un milliard d'euros d'aides multiples, rabais de TVA compris, par année. Du côté suisse l'idée d'une aide modernisée à la presse fait son chemin. Et voilà que le site gratuit du Monde nous apprend ce soir que le premier journal né sous iPad lancé par le magnat Murdoch va lui aussi interrompre sa parution. The Daily n'a pas rencontrė son public. 1)

Lire la suite

18:47 Publié dans Air du temps, Démocratie, Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

samedi, 24 novembre 2012

Babyboss

Il y a un paramètre dans l'équation des retraites que l'on n'évoque que trop rarement c'est celui de la démographie. Dans la plupart des anciennes sociétés, avoir beaucoup d'enfant était une faveur. Ça permettait à l'Etat de regarnir les rangs de l'armée et ça fournirnissait des bras à la paysannerie et aux fabriques. En plus les parents avaient l'espoir de ne pas finir leur vie dans le dénuement. Il faut toujours des bras mais bien moins nombreux pour faire tourner ou surveiller les machines et les armes, toujours plus automatiques voire bourrées d'intelligence artificielle. Quant aux retraites, les cotisations des actifs aussitôt reversées aux rentiers et l'épargne accumulée dans des caisses de la prévoyance obligatoire pourvoient au financement des jours heureux de la retraite.

Lire la suite

18:54 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 22 novembre 2012

Retraite: des coups d'épée dans l'eau

vieux marionnettes.jpgHistorique, magnifique, socialique... de quelle qualificatif n'a-t-on pas traité la réforme des retraites présentées hier par le conseiller fédéral fribourgeois Berset tout de noir et blanc vêtu. L'oeil sombre et le sourcil brousailleux, il ressemble à un grand duc notre ministre des Affaires sociales.

De réforme, il n'y en a point. Il n'a fait que ficeler dans un même paquet des évolutions moultes fois touillées dans la marmite fédérale. Des ajustements nécessaires pour tenir le coup (le coût aussi) face à l'allongement de la vie et aux soubresauts du capitalisme.

Lire la suite

13:20 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 21 novembre 2012

Berset, les cigales et les fourmis

La réforme Berset des retraites suisses alimente déjà les conversations. La tonalité des commentaires sous l'article publié mardi sur tdg.ch est assez critique. Alors que les syndicats réclament une forte hausse des rentes - étrange dérive car cette hausse sera forcément payée en tout ou partie par les travailleurs - le conseiller fédéral socialiste augmente l'âge de la retraite à 65 ans pour les femmes et remonte l'âge du départ à la retraite anticipée. Il apporte ainsi sa caution à son prédécesseur Couchepin. Le radical, on s'en souvient, s'était fait une belle publicité en annonçant la la fin du travail à 67 ans.

Les chiffres sont têtus. Et c'est étrange de voir une part de nos concitoyens refuser cette évidence. On passe bientôt plus de temps à être inactif vieux que jeune, 15 à 25 ans de la naissance au premier salaire, plus de 20 ans désormais entre l'âge de la retraite et la mort.

Lire la suite

09:59 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mercredi, 07 novembre 2012

Obama ou Xi Jinping

Les Européens se réveillent heureux ce matin. Ils ont pour OB les yeux de Chimène. Il leur ressemble, croient-ils. C'est un intellectuel donc un idéaliste. Ses origines collent mieux au monde d'aujourd'hui  que celle de son concurrent. C'est un homme complexe, un homme apeuré peut-être, comme nous. Un Européen? Sans doute pas, qu'est-ce qu'aujourd'hui un Européen? OBl sait, comme nous, que le monde tourne autour de la Chine.

Qu'est-ce qui est le plus important ce matin: l'élection d'Obama qui aura coûté des milliards et déversé des tonnes d'injures et de mensonges dans le home sweet home des Américains - enfin ceux qui en ont un - ou la désignation secrète demain jeudi de Xi Jinping à la tête de la démocratie populaire de Chine?

Lire la suite

07:00 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 04 novembre 2012

Barazzone, chant du cygne du PDC genevois?

sondage succ maudet 4 nov 2012.jpgJe ne voulais pas commenter ce dimanche électoral sans véritables enjeux. Cependant une phrase du communiqué du MCG a attiré mon attention. "A l’heure où nous rédigeons ce communiqué, le MCG a obtenu 3341 bulletins et le PDC seulement 2464!" Certes. Sauf que le MCG a perdu plus d'électeurs ce dimanche que le PDC par rapport à l'an dernier. Le MCG ne présentait pas de candidat dans la course à la succession de Pierre Maudet à la Mairie de Genève. Et l'UDC Eric Bertinat n'avait pas hésité à critiquer Eric Stauffer, ça a laissé quelques traces. Le bloc nationaliste ne rassemble que 19,8% des bulletins ce dimanche contre 23,6% en mars 2011.

Lire la suite

22:35 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

vendredi, 05 octobre 2012

La Constitution de Genève: des droits, aucun devoir

droits de l'homme.jpgJ'ai calculé combien de fois les mots droit et devoir figuraient dans la Constitution 2012 de Genève. J'ai trouvé une bonne cinquantaine d'occurrence du mot droit. Aucune fois le mot devoir. Jeudi soir à Uni Mail, j'ai ouvert le débat organisé par le professeur Tanquerel avec cette question.

Aux XIX siècle, quand Fazy a rédigé la constitution de Genève de 1847, en quelques semaines, l'affirmation des droits et des libertés étaient essentielle face au pouvoir hégémonique des puissants. Aujourd'hui, alors que le monde, paraît-il, ploie sous le poids d'une humanité agressive n'est-il pas étonnant que notre Constitution n'évoque pas les devoirs de l'homme et plus fortement encore les devoirs des entreprises et des administrations? Bref la constituante qui a révisé durant quatre ans la charte fondamentale des Genevois ne nous a-t-elle pas livré une Consitution du XIXe siècle?

Lire la suite

22:51 Publié dans Air du temps, Dans quel état j'erre, Démocratie, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

lundi, 01 octobre 2012

Constitution genevoise: 50 non, 32 oui et une majorité d'abstentionnistes

constitution.ch.jpgGenève sera-t-il le premier et seul canton suisse à rejeter sa révision constitutionnelle ? Au décompte des prises de position déposées en Chancellerie, les jeux sont faits. 50 associations votent non, 32 oui et 2 optent pour la liberté de vote. Quant au taux de participation dimanche 14 octobre, il serait étonnant qu’il dépasse les 50%, malgré le fait que tous les Genevois pourront voter par Internet pour la troisième fois de leur Histoire (depuis Jules César: avant la ville et son arrière-pays croupissaient dans la préhistoire que l’on définit comme sans écriture mais pas sans histoires).

Lire la suite

15:38 Publié dans Constitution, Démocratie, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

dimanche, 23 septembre 2012

Et si Neuchâtel tenait sa chance?

femme circulant.jpgParfois il vaut mieux perdre, ça stimule l'inventivité.

L'échec en votation populaire du Transrun ne fera pas la ruine de Neuchâtel. Les opposants au RER, qui devait raccourcir de moitié le trajet entre le haut et le bas, pavoisent. Pour eux comme pour le gouvernement, le plan B ne saurait être la revitalisation de la voie actuelle - que les CFF se débrouillent -, mais l'investissement dans un puissant réseau internet et la connexion de toutes les entreprises, écoles, bureaux décentralisés du canton. L'invention d'ateliers partagés aussi. Avec, peut-être, le transport des marchandises seulement, par tube sous vide, un mini-swissmetro bien moins cher qui n'exigerait pas la sécurité exigée pour le transport des personnes.

Aux autorités de montrer l'exemple en créant le premier Grand Conseil bilocalisé et relié par grand écran, en attendant le parlement 3D en réalité virtuelle. Les Neuchâtelois voulaient investir 680 millions dans un transport du XIXe siècle, c'est leur chance de pouvoir opter pour les tranports du XXIe. 

Lire la suite

22:12 Publié dans Affaires municipales, Démocratie, Gestion publique, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

jeudi, 20 septembre 2012

278 millions: il n'y a pas le feu au lac

278 millions, c'est l'écart calculé par David Hiler entre les quelque 8 milliards de dépenses et de recettes du canton de Geneve pour 2013, un écart de 3,4%. Pourquoi pas 178 millions de déficit ou 378 ou 0? L'annonce par un ministre des Finances d'une prévision de déficit relève plus de la com que de la gestion. Premièrement un grand argentier pèche toujours par pessimisme. David Hiler n'échappe pas à ce travers. Ses six derniers exercices ont tous bouclés sur des résultats meilleurs et parfois bien meilleurs que prévus. Et le septième, cette année 2012, risque de ne pas échapper à la règle si l'on met de côté le renflouement exceptionnel de la caisse de retraite des fonctionnaires qui va engloutir presque la totalité de la réserve conjoncturelle accumulée durant les années grasses. (Notez que l'Etat ne fait que rattraper des cotisations non payées car les fonctionnaires assurés de toucher une retraite calculée sur le dernier salaire ne prenaient pas de risque en laissant filer le taux de couverture à 50%.) Deuxièmement...

Lire la suite

21:43 Publié dans Economie, Gestion publique, Politique genevoise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

mardi, 18 septembre 2012

Et si la Ville nous offrait une tablette?

tête é.jpgElle - la Ville de Genève, minuscule territoire de 16 km2 - veut enterrer les trésors des ses deux musées - MAD et MEG - dans des abris - sans doute antiatomiques - du futur quartier Artamis rebaptisé Carré Vert. Le projet avance à la vitesse du Conseil municipal. Il en coûterait 53 millions, y compris quelques travaux destinés aux fouilles.

Et voilà que la Ville nous propose d'enterrer les livres. Pour 57 millions. On ne calcule pas les coûts de déménagement ni les coûts de climatisation et peut-être les primes pour inconvénients de service que ne manqueront pas de réclamer les travailleurs taupes.

Lire la suite

15:43 Publié dans Affaires municipales, Economie, Gestion publique, Médias, université | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |