Vu du Salève: Genève... - Page 4

  • Surréaliste

    good bye lenin.jpgAujourd'hui, dimanche, l'App Store a fait la promo de Duolingo, une app d'apprentissage de langues - plus toute jeune puisqu'elle est née en 2009 déjà et revendique rien moins que 99 millions de téléchargements. Go! Je serai le 99'000'001e téléchargeur. Un petit hibou vert se range bien sagement sur l'écran encombré de mon ordiphone. Je teste mes maigres connaissances d'espagnol. L'hibou vert me recale au cours de base.

    Dans la soirée, je suis d'un oeil "Good bye, Lenin" sur Arte et d'un autre je feuillette Bilan de juin qui fait le tour de cent jeunes Suisses qui cartonnent. Les fils et filles de flirtent avec des business qui chiffrent en centaines de millions ou en milliards, tandis que les jeunes pousses tournent, elles, entre 2 et 50 millions. Sauf Rodger, 37 ans, bien sûr.

    Lire la suite

  • A Genève, les feux d'artifice sont invisibles

    geneva alive.jpg

    Les rabats-joie genevois ont tué les Fêtes de Genève. Ils sont en train de tuer les feux d'artifice. Comme à Olten. Place au ballet de drones et aux lasers (tiens, ça manquait les drones à la fête des vignerons).

    Au bout du lac, point besoin de l’initiative d'un vert mondialisé, glissée à un journal gratuit dans le creux médiatique de la mi-été pour éteindre les pétards et restituer à la rade sa quiétude millénaire, il suffit de compter sur Genève Tourisme. Ce matin, en quête pour une fois, d'un siège pour y poser mon séant ce soir sur le coup de 22h, je lance ma recherche en tapant Genève feu d'artifice sur Google. Maigre pêche. myswitzerland.com paie pour arriver en tête, puis des articles de presse dans grand intérêt et sans l’information que je recherche.

    fetedegenevecom.jpgQue dit ville-Geneve.ch? Pas grand chose. Il est vrai que nos édiles, tout entier occupés à moderniser nos musées et à papoter, ne se préoccupent guère du tourisme. Le site de Genève Tourisme n'apparaît ni dans la première page ni dans la deuxième. Dans la liste, je repère fetesdegeneve.ch. Cliquons pour voir.

    Lire la suite

  • La fête des vignerons, politiquement incorrecte?

    fete des vignerons cents suisses.jpeg

    Un magnifique spectacle, donné hier soir entre lac et montagnes, sur la grand-place de Vevey, sous un ciel serein et doux d'août! Les 5000 figurants glissent sans à-coups et sans arrêt sur cette scène écran, une palette magique digne d'un peintre géant, sans mentir l'actrice principale de ce show rare.

    Bravo aux vidéastes et à l'ensemble des auteurs de ces très (trop?) nombreux tableaux oniriques. Point de fausses notes - hormis les déjections solides et gazeuses et naturelles des ruminants, vite enlevées pour les premières et, pour les secondes, à mettre au bilan carbone de la FeVi19. Trop peu sans doute pour que la fête soit un fidèle reflet de notre temps disrupté. C'était beau et sans histoire. Point.

    Mais n'était-ce qu'un spectacle? Pourrait-on le reproduire ailleurs, à Zurich ou à Genève qui sont aussi des villes de la vigne et du vins (tout comme Turin ou Pékin sont des hôtes des JO d'hiver)?

     

    Lire la suite

  • Muséum, Arts et Histoire, Genève a mal à ses musées

    pierre au dames.jpgCe mercredi pluvieux, on pousse la porte du Musée d'art et d'histoire de Genève. Section histoire, car le petit bonhomme qui nous accompagne a des passions passagères bien précises. Pan, boum, craaa. Et que je tire avec mon pistolet en plastique, que j'ajuste un ballon de baudruche rempli d'eau avec mon arc fait main, et que je taille et pointe avec mon épée. Gare à toi, grand-papa!

    Au rez-de chaussée, la salle des armures est la plus accessible. On s'y engouffre. Le petit bonhomme fait le tour des vitrines. Les armures ne semblent pas avoir bougé depuis des siècles. Les épées, dagues, arquebuses, pistolets sont fixés à leur râtelier. On ne touche à rien.

    Pam! Un coup sec retentit. "C'est quoi ce bruit?"

    Lire la suite

  • Croissance démographique et économique

    L'homme est un prédateur, il met en danger la planète. C'est le discours ambiant. Tant que nous n'étions pas trop nombreux et pas trop riches, cela n'avait pas trop de conséquence. Mais voilà qu'un double emballement s'est mis en branle depuis deux siècles: la croissance démographique et l'enrichissement d'une part croissante des individus. Comment réguler l'un et équilibrer l'autre? Personne à ce jour n'a trouvé de réponses simples. Or, disent les experts, il y a urgence. 

     

    The world's most populous cities between 1500 and 2018 from Visual Capitalist on Vimeo.

    En butinant sur Twittter, je suis tombé sur le graphique ci-dessus qui illustre la croissance démographique des dix premières villes du monde. De quoi réfléchir au lendemain de notre fête nationale. Aucune ville suisse dans ce palmarès évidemment, ce coin de terre, propre en ordre comme une maquette de chemin de fer, échappe au radar.

    Lire la suite

  • 1er Août à Compesières: les traditions se perdent

    IMG_7726.JPGL'Amicale des sapeurs pompiers de Bardonnex a fait dignement son office, tout comme les Dames paysannes, le personnel communal et les pompiers. A Compesières, le 1er Août est commémoré le 31 juillet. Ce fut une magnifique soirée, "bénie des cieux" comme dit le Cantique suisse, que ne chantent plus que quelques rares habitants.

    A l'heure, où le soleil disparaît derrière le Jura et que le ciel s'éteint sans que ne percent plus les étoiles, concurrencées par l'éclairage publique et les feux d'artifice, la foule passe en procession du hangar, où grillent les saucisses, fond le fromage, coule le vin, à la cour du château. Des flambeaux ici et là, en grappe ou solitaires, marquent le lent cheminement nocturne. Presque religieux.

    Lire la suite

  • Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050

    www.footprintnetwork.org.jpgCe lundi, nous avions atteint le jour de la vie à crédit, rappelle ce matin Libération qui cite footprintnetwork.org et sacrifie au rituel du nostra culpa moderne. Nous - les riches - consommons trop. L'effondrement - le collapse - a déjà commencé. Les mouches qui nourrissent les oiseaux ont disparu dans nos environnement aseptisés (au fait, nos pschitt et autres bougies, bâtonnets et autres arômes d'ambiance même bio ne sont peut-être pas sans conséquence)... Alerte! Que fait la police!

    Pour faire bon poids (!), Libé cite en premier le pape pape François, "qui exhorte les Etats à agir pour lutter contre le changement climatique «parce que notre survie et notre bien-être dépendent de cela»." Le pape François est à la tête d'un peuple qui sait que s'approprier les ressources plus que nécessaire et de ce fait priver son prochain des fruits de la terre est péché de gourmandise et qu'il sera plus difficile à un riche d'entrer au paradis qu'à un chameau de passer par le chat d'une aiguille

    Lire la suite

  • 5000 Genevois ont répondu au questionnaires Genève 2050

    merci 2050.jpg

    5000 Genevois ont répondu au sondage en ligne, indique la page Facebook (suivie par 561 personnes) du projet lancé en septembre 2018 par le gouvernement genevois. Qui sont-ils? Combien de femmes, d'hommes, de jeunes, de LGTBIQ et +, d'étrangers, de Suisses, de Genevois? J'en fais partie mais, honnêtement, j'ai répondu de manière assez désinvolte à cette enquête. Dès le début, j'ai eu le sentiment d'un jeu un peu pipé. Pour vous en convaincre, je publie quelques questions ci après.

    Genève 2050, le projet annoncé par Pierre Maudet lors du discours de Saint-Pierre en mai 2017, n'a pas mobilisé les foules. 2050 ce n'est que dans 30 ans pas plus loin que 1990 quand le monde du XXe siècle bascula dans la XXIe avec la chute du mur de Berlin et l'effondrement sans effusion de sang de l'empire soviétique. 

    Lire la suite