Haïku

  • Haïku municipal et genevois

    Municipales

    les politiques empalent.

    Pâles politiques.

    Pâle politique.

    Lire la suite

  • Haiku français

    Radio France,

    C'est la France.

    Hélas!

    Elles nous manqueraient.

    Lire la suite

  • The Wilderness Downtown

    html5 c.pngHTML 5. Du chinois pour moi qui débute à peine avec quelques commandes basique en HTML. Je découvre grâce à Pierre-Jean Duvivier, de la webfactory d'Edipresse, ce que ça peut donner. J'ai essayé pour Genève. Il faut lancer depuis Google Chrome. Et l'ordinateur se lance dans un étrange balet. Des fenêtres surgissent, affichent streetviews, zooment, tournent, invitent à dessiner une carte de voeux. Une allégorie sauvage qui se termine par l'irruption d'arbres genre baobabs chevelus. Enfer vert ou envers vert? Essayez http://www.thewildernessdowntown.com/#Genève!

     

     

     

  • Un clin d'oeil

    boudin et sang fév 10.jpg "Toi qui apprécie les calembours et autres bons jeux de mots, voici quelque chose qui devrait te faire marrer!" écrit un quidam à son copain Jean-Claude Ferrier.

    Cet excellent confrère pousse la chose à quelques journalistes. Je ne peux pas m'empêcher d'en faire profiter mes lecteurs. Je profite pour les saluer et les remercier de leur fidélité. N'hésitez pas à me faire part de ces instants de vie qui assaisonne notre quotidien.

    L'oeil toujours, où l'on découvre que Sarkozy est la réincarnation de...

    Lire la suite

  • J'ai un faible pour les chats

    simon's cat.pngJe découvre sur le blog de Dalmuti alias Christian Anlicker, qu'héberge notre confrère 24 Heures avec qui la Tribune partage sa plate-forme de blogs, un dessin animé sur un chat découvrant la neige. Je vous l'offre ci-dessous

    Lire la suite

  • Haïku ferroviaire

    DSC02502.JPGAlcool
    Affiche.
    CFF s'en
    fichent.

     

     

     

     

     

    [Cliquer sur la vignette pour l'agrandir. Vu mercredi devant le magasin Aperto, concession de la Régie fédéral des CFF à Lausanne.]

  • Le monde Arbour et les mots de Bouvard

    arbour.pngbouvard philippe.pngPour commencer, le monde Arbour. Je n'ai pas pu m'empêcher ce calembour en dépouillant tout à l'heure l'invitation de l'Université à sa deuxième des grandes conférences de son 450e anniversaire. Mardi 10 mars - jour de l'égalité des salaires homme femme - L'ex haute- commissaire des Nations unies aux droits des humains Louise Arbour s'exprimera sur le thème "L'état de droit dans un monde en désordre".

    La question est grave et nous promet des lendemains qui déchantent. Non que les peuples, ignorant des droits humains, nous menaceraient, ce que d'aucuns pensent en fermant les frontières assez loin des nôtres pour que nous ne voyions pas la misère des camps et la brutalité de nos gardiens. Non les droits humains commencent à nos portes, en nous-mêmes même et chaque jour l'on voit qu'ils sont mérpisés. Comme ces cyclistes, dont je suis parfois, qui brûlent allègrement les feux ou ces piétons qui déboulent sans crier gare ou ces motos pétaradantes dans la quiétude de la nuit ou de l'après midi, etc. (je n'ajoute pas les voitures ni les déchets ni les tags ni les commentaires idiots ou aggressifs sur lnternet, mais ils y sont)

    Il ne s'agit pas de censurer les vacheries, les pires vacheries peuvent être dites pour autant qu'elles soient dites avec humour ou distinction.

    Dans la dernière livraison de la revue genevoise des salles d'attente L'information immobilière, Philipe Bouvard en décoche quelques-unes sur le monde du bâtiment - quelle audace! - dans une chronique intitulée "L'immobilier passe en hautes définitions". Je vous en livre trois:

    Lire la suite