Facebook

  • Leman, Swisso, Euro, Mondo

    libra.jpgMontdesucre (Zuckerberg) a donc confié la création de sa monnaie Libra à un Genevois,  émigré sur la côte est de l'Amérique, souligne mon journal préféré. On en est fier. Après César, Clotilde, Calvin, Gallatin, Frankenstein, Dunant, Dicker, "nous" voilà, avec Marcus, de nouveau au centre du monde.

    Calibra, c'est la ruée vers l'or? L'avenir le dira. "Facebook ouvre grand Libra aux monnaies virtuelles". Libération, qui aime anticipé l'actualité d'un jour et les titres allusifs, a consacré hier trois pages à ce que l'ex-quotidien maoïste voit comme une menace pour la souveraineté des Etats.

    Lire la suite

  • Pentecôte: esprit es-tu là?

    Les réformés me paraissent mois coincés que les catholiques. A preuve cette vidéo, trouvée ici un peu par hasard, produite par Michel Kocher. Elle ne casse pas des briques mais elle est tout de même une façon originale, plus branchée d'expliquer ce qu'est la Pentecôte - selon Sylvain Thévoz, la fête des spiritualités (on parlerait de matérialisme, du virtuel, d'existentialisme) et selon moi l'irruption d'un ami qui nous veut du bien. Pour la plupart un week-end prolongé que l'on souhaite libérateur.

    Au fait qu'en pensez-vous?

    Lire la suite

  • Pas de quoi LOL!

    liberation lol.jpgAinsi donc des journalistes et des communicants - ou des qualifiés comme tels, car ces métiers ne sont guère protégés -, rassemblés dans un boys club, la ligue du LOL (dénoncée par CheckNews.fr de Libération), se sont livrés des années durant, au début du présent millénaire, quand Twitter était encore un réseau de geeks, à des harcèlements en ligne et en règle et des campagnes d'insultes et de dénigrement de la pire espèce. On n'en croit pas ses yeux. 1) 

    La vague #MeToo déferle sur ces comportements qui ne sont tout de même pas communs et qui sont restés longtemps dans le registre du banal, du LOL, du branché, voire carrément de l'art - depuis que l'art rime avec gros lard ou gros land - et gangrène le journalisme, trop souvent art de la dérision. Et tant pis pour les victimes. La riposte promet d'être aussi excessive que l'agression.

    Lire la suite

  • L’Eglise catholique de Genève travaille-t-elle contre l’oecuménisme?

    Truong Desthieux Joye.JPGDans certain pays, on redécoupe les circonscriptions électorales pour conserver le pouvoir. Quel pouvoir l’Eglise catholique romaine de Genève veut-elle conserver en redécoupant ses unités pastorales? Le vicaire épiscopal Pascal Desthieux n'a pas vraiment répondu en ce vendredi de Carêmes. Il est vrai que le pouvoir de l'Eglise - et pas seulement du culte catholique - s'est réduit comme peau de chagrin dans la Rome protestante et presque partout en Europe. 

    Il est loin le temps où manquer la messe du dimanche était un péché mortel. Et je ne vous parle pas des péchés de la chair dont il fallait se confesser régulièrement pour conserver une petite chance d'être sauver de l'enfer (à ce propos je ne peux que vous recommander l'émission de France Culture consacrée au quatrième tome de L'histoire de la sexualité).

    Bref, revenons à l'ordinaire de cette matinée en l'église de Veyrier. Devant une petite cinquantaine d'adeptes, presque tous à la retraite, le peut-être futur évêque de Genève a donc ouvert un temps de consultation, dont l'issue, en septembre 2019, sera la fusion des paroisses de Veyrier, Troinex et Compesières avec celles de Carouge et des Acacias. Côté ville de Genève, sera créée l'unité pastorale de Plainpalais, qui réunira les paroisses de Saint François de sales, du Sacré Coeur et de Sainte-Clotilde

    Lire la suite

  • Alerte, les Chinois traquent nos vélos

    o-bike.pngAlerte, les Chinois traquent nos vélos. C'est un peu le fond et le ton de l'enquête publiée en première page du Tages Anzeiger ce matin. En cause, la société O-Bike qui, comme son nom ne l'indique pas, est une filiale d'Alibaba, l'Amazon chinois, un mastodonte de la vente en ligne mais aussi de bien d'autres services dans l'empire du milieu et ailleurs aussi. 

    Or donc O-Bike a déployé ses vélos en libre service dans la capitale économique de notre petit pays. Comme dans bientôt 200 autres métropoles du monde. Mais pas encore à Genève malgré que nous sommes, n'est-ce pas, La Capitale des organisations internationales. 

    Prolèmes, le prêt du vélo qui s'opère très simplement en quelques clics via l'ordiphone de chacun, génère toute une série de données qui vont aussitôt se nicher du côté de Pékin ou de Shanghai, bref pas dans nos bunkers suisses à nous.

    Lire la suite

  • Building Global Community: première épître du Livre des faces

    IMG_3430.PNGMais de quoi il se mêle ce mec!

    Le mec, c'est Marc Montagne de Sucre. Il a créé en moins de 15 ans le plus grand média du monde. Et pas un média traditionnel qui ne fonctionne que dans un sens - celui des journalistes vers les lecteurs - qui ne laissent à ceux-ci que le choix de payer ou de ne pas payer. Non, le Livre des faces - c'est le nom de l'entreprise de M. Montagne de Sucre - est tout au contraire construit sur l'interaction gratuite des usagers. Le Livre des Portraits ne produit rien, il met en relation des amis. (Et se finance entièrement, tout comme 20 Minutes, TF1 ou CNN, grâce à la pub, mais aussi grâce aux mises de fonds de ceux qui ont cru dans ce projet.)

    Au fond, c'est comme une religion. Une religion ne produit rien, elle met les croyants en relation directe ou non avec une ou des divinités, ou le contraire dans les religions révélées. Et par voie de conséquence entre les humains eux-mêmes, qui sont (ou devraient être) aussi des amis, voire des enfants de Dieu.

    il manquait cependant au Livre des faces un Evangile. Building Global Community est sans doute sa première Épître.

    Lire la suite

  • Le journalisme en 2017? C'est à vous de jouer!

    IMG_3356.PNGNiemanLab publie ces jours une longue série d'articles sur un thème imposé: le journalisme en 2017. En ce temps où La défiance - l'arme de destruction massive la  plus corrosive et la plus sournoise - est à l'œuvre, en ce temps où les hoax (canulars) et les fake (fausses) news ravagent les réseaux sociaux, les journalistes seuls ne parviendront pas à rétablir la qualité de l'information.

    Chacun doit s'y mettre. Nous devons tous avoir le réflexe du journaliste, vérifier les sources, s'assurer de leur indépendance, de leur fiabilité, ne pas transmettre de rumeurs.

    Clic! - c'est si facile de partager, de retweeter - trop tard, nous voilà complice d'une désinformation, d'une manipulation.

    Lire la suite

  • Facebook est le Gutenberg du XXIe siècle

    gutenberg zuckerberg.jpgGutenberg a tué les copistes du Moyen Âge et favorisé la réforme protestante en réduisant le coût de production de la bible, en favorisant la diffusion des thèses de Luther, dont on commémorera en 2017 le 500e anniversaire.  En 1814, l'installation au Times de Londres d'une rotative à vapeur inaugura deux siècles de journaux imprimés à toujours plus grande vitesse, très bon marché, soutenant la diffusion de l'information (pas toujours citoyenne) des idées et des opinions (pas toujours républicaines), l'émergence de la démocratie, l'émancipation citoyenne.

    Nous vivons une troisième révolution technologique.

    L'Internet et ses millions de sites, Facebook et ses avatars ont "volé" aux éditeurs des journaux deux de leurs atouts: la lucrative réclame (emploi, immobilier, voitures et petites annonces) et la diffusion - désormais gratuit et instantanée - des idées et des opinions. La transformation s'est passée sous nos yeux.

    Lire la suite