Economie

  • RFFA: la gauche et la drogue fiscale

    berset.jpgJ'aime bien Alain Berset. C'est un Realsocialiste, un bourgeois libre (Fribourgeois) qui a bien compris que dans Liberté, Egalité, Fraternité, la fraternité compte pour un tiers et qu'une bonne fondue doit mélanger les trois ingrédients sans excès de l'un ou de l'autre. C'est l'essence même de la politique. Les partis se disputent pour mettre qui un peu plus de fraternité, qui un peu plus d''égalité, qui un peu plus de fraternité... Je vais donc voter oui le 19 mai à la quatrième réforme fédérale de l'imposition des entreprises ainsi qu'à son volet genevois.

    Les rouges,roses,verts d'ici m'énervent un peu avec leur éternelle insatisfaction. 

    Lire la suite

  • Fiscalité: Fontanet ne sait pas d'où viennent les sociétés à statut

    IMG_6277.JPGLa ministre genevoise des finances, Nathalie Fontanet, n'avait pas de contradicteur hier soir à Compesières dans sa campagne de promotion du projet fiscal fédéral RFFA (réforme de la fiscalité des entreprises et financement de l'AVS) soumis au vote des Suisses le 19 mai prochain et son pendant genevois, la loi sur l’imposition des personnes morales (RFFA). Les quelque 50 personnes présentes, invitées par les PLR des communes de Bardonnex, Troinex et Plan-les-Ouates, étaient largement convaincu de la nécessité de voter oui aux deux projets. 

    Les menaces (évaluées depuis 2015) ont été rappelées et tiennent en deux chiffres pour Genève: 62'000 emplois et 1,1 milliard de francs d'impôt cantonal et communal, un huitième du budget cantonal. (150'000 emplois et 5,6 milliards d'impôt pour la Suisse) 

    Lire la suite

  • Et si on arrêtait de prendre l'avion

    libertation 3 avril.jpg"Pour votre pénitence, vous me direz deux Notre père et trois Je vous salue Marie..." Quand j'étais petit, je vivais dans une paroisse où la tradition était encore de rigueur. Mes yeux d'enfant ne voyaient pas la coercition personnel et le contrôle social qui pourtant s'y exerçaient: à l'encontre des couples protestant et catholique, dans l'abstinence et la frugalité - encore presque naturelle durant le Carême du moins - au lit comme autour de la table, où l'on signait le pain avant de l'entamer, dans le poisson du vendredi et le rôti du dimanche, dans le catéchisme qui enseignait que Dieu est tout puissant mais aussi qu'il faut aimer son prochain comme soi-même.

    Ici et maintenant, l'humain de s'aime plus. 

    Lire la suite

  • L'écospiritualité de Marie Cénec, une démocratie-chrétienne peinte en vert?

    cenec.jpg

    Au bout d'une demi-heure de glose sur notre finitude 1), je me dis: comment une femme, dont le genre peut seul - jusqu’à présent - donner la vie, comment un esprit aussi vif, peut-elle parler de la mort à un auditoire dont l'âge moyen a dépassé largement celui de l'AVS.

    Cette mort est horrible témoigne l'oratrice qui s'y connaît. Pourtant,  elle est là, présente tous les jours. Pas un un ne passe sans que des millions de nos cellules meurent et se renouvellent. Jusqu'à l'instant final où, même si l'on croit en la vie éternelle, plus jamais ce ne sera comme avant.  

    Cependant, "à ne plus accepter de mourir – ce qui se traduit par les excès du transhumanisme ou du « prolongisme » – l'humanité est prise dans une fuite en avant qui semble contribuer de manière de plus en plus active à l’extinction de son espèce… C’est une forme de logique suicidaire dans laquelle notre espèce s’est engagée." 

    Lire la suite

  • Glocal: c'est fort de café

    IMG_0011.JPGIl y a avait quelque temps que nous n'étions pas allés nous promener du côté d'Evorde. Descendant de la Croix-de-Rozon, le chemin des Forches longe le manège lové dans son vallon de la Drize. Les chênes récemment installés profitant sans doute des amendements du champ de blé voisin, donnent au cheminement des airs d'avenue. On se faufile sur la rive droite du ruisseau, là où la frontière genevoise quitte le cours d'eau en direction de la route française pour y revenir trois cents mètres plus loin - une Genferei...-  englobant ainsi dans la canton de Genève la totalité des 40 hectares de la propriété Fabri, puis de Lullin de Chateauvieux, puis Pinard, puis Candolle de Muralt, aujourd'hui Ormond. Qui est à vendre

    On se dirait en mars. Les mésanges lancent leurs pui pui chacune selon son espèces

    Passant la frontière entre Bardonnex et Troinex, on tombe sur la brasserie des barbus. Une mini entreprise qui a pris son élan il y a trois ans et monte en gamme. Le domaine d'Evorde pourrait bien être racheté par un Chinois, apprend-on au détour de la conversation, et rester fermé huit mois par an. Peut-être qu'un jour vous pourrez l'acheter, dis-je. Tous les brasseurs d'affaires ont commencé dans un garage*.

    Lire la suite

  • Je ne marche pas... pour le climat

    cliamt manif geneve.jpgQue sont devenus les indignés, ce mouvement qui avait pris un des ouvrages de Stéphane Hessel comme le nouveau petit Livre rouge, brandi naguère par les jeunes de la Révolution culturelle d'une Chine, qui n'a gardé du maoïsme, alors à son chant du cygne, que la dictature du parti communiste? Les indignés ont-ils vieilli? Regardent-ils, l’œil humide, leurs cadets défiler pour le climat (facebook et )?

    Qui dirige ce nouveau mouvement? Des puritains, des experts en sobriété, des agitateurs de la peur? Déjà les professionnels de l'agit-prop sont en tête du cortège et manipulent la masse des gamins sans boussole que le réchauffement climatique effraie. Les Verts-libéraux qui ont défilé samedi, dénonce une main-mise des rouges sur les verts. 

    Lire la suite

  • Pont-Rouge, Versoix, Gland avec un changement à Coppet

    IMG_5824.JPGQuelle est la part de Glandois qui se rendent à leur travail en voiture et en train? Un ange passe. Il neige sur la gare de Gland. Un intercity pointe à 140 km/h. Gérald Cretegny interrompt son discours. L'express rouge et blanc s'évanouit dans le brouillard. "En fait, je n'ai pas la réponse en tête", avoue le syndic de l'agglomération de 13'000 habitants. Le Vaudois cumule les casquettes. Il préside la Région de Nyon et est un des sept vice-présidents du GLCT du Grand Genève.

    Une trentaine de personnes l'écoute. Ils participent à la première des huit "Immersions territoriales" qu'organisent le Grand Genève en hors d'oeuvre au Leman Express en décembre prochain. Gérald Cretegny - frère du vigneron contestataire genevois - a un d'autres chiffres en tête: La moitié de ses administrés qui pendulent vont vers Lausanne et l'autre moité vers Genève. Il y a dix ans 80% d'entre eux allaient vers Genève. Pressé, il dit que la part du train est encore faible. mais ça devrait changer quand le Léman Express s'arrêtera tous les quarts d'heure. Horizon 2034.  

    Lire la suite

  • 33000 paumés à Genève et quelques autres

    curatelle tdg.jpgL'image qui illustre l'article sur la curatelle, publiée par mon quotidien préféré ce jour, est une image qui parle. Mais c'est une aussi une caricature. La caricature d'une administration noyée sous la paperasse alors que le service en question fait de son mieux mais est débordé par les paumés de notre société dont le nombre croissant signale la dislocation du lien social et peut-être aussi l'étatisation croissante d'un système qui se dit libéral que pour mieux se libérer.

    Ils sont 3300 officiellement les paumés pauvres (moins de 50'000 francs de fortune). Vraiment? Ce n'est évidemment qu'une partie de la réalité genevoise. Ces 3300 personnes sous curatelle sont celles que répertorie et dont s'occupe le service cantonal idoine.

    Combien sont-elles, celles dont s'occupent les proches aidants? J'en fus modestement un, trois ans durant, en gérant les affaires de mon oncle, trimbalé d'un EMS à l'autre avec des séjours au pavillon des démences, séniles ou non, à Belle Idée.

    Lire la suite