Dans quel état j'erre

  • La grève du climat ne fait pas rire les gilets jaunes

    depense energetique aeg 2015 avec suisse.jpgAinsi la grève des cours pour le climat est un succès. Il convient de féliciter ces marcheurs d'une bonne cause. On les attend aussi nombreux et déterminés pour les autres causes: contre la pauvreté, pour la justice, pour l'Europe...

    Pourquoi ont-ils choisi le climat? Comme dirait @BenoitGenecand, on attend de voir si, dans un an, le nombre moyen de kilomètres parcourus en avion par les 18-24 ans ne sera plus de 19'000 km mais 18'0000, ou moins ou plus, et si les Verts seront majoritaires au parlement fédéral cet automne.

    Cependant, il ne suffira pas de raccourcir les voyages aériens. Outre les transports, le gros de notre consommation énergétique tient à notre chauffage en hiver et à la climatisation en été. Evidemment personne ne marche pour réclamer qu'on ne chauffe plus qu'une ou deux pièces par appartement... 

    Lire la suite

  • Pourquoi Maudet est prêt à tout

    pierre maudet secret.jpgEn faisant du rangement, je suis retombé sur cette coupure de presse. Elle date de 2010. C'est une page de feu la Vie Protestante (qui a fusionné avec d'autres feuilles romandes pour devenir Réformés). Elle m'apprenait alors un épisode de la vie de notre ex-(futur?) président du Conseil d'Etat, le déjà célèbre Pierre Maudet, le chevalier blanc qui avait de grandes ambitions et n'hésitait déjà pas à donner des leçons à tout le monde, y compris à Ueli Maurer, alors ministre UDC - donc forcément décrié -de la défense nationale, aujourd'hui président de la Confédération. 

    L'affaire remonte à une vingtaine d'années. Une allumette, un tas de lisier et boom!

    Lire la suite

  • Ah meme

    jf en couleur.jpgAinsi donc ma lettre de voeux 2019 adressées hier aux blogueurs émérites du forum des blogs de la Tribune et à tous ceux qui le sont moins, mais ne sont pas moins méritants - puisque nous sommes tous égaux en valeur*, m'a valu quelques courriels sympathiques et même plus.  

    Ce petit blog donc pour dire merci à ceux qui déjà ont répondu à mon message de Nouvel An avec des mots chaleureux et amicaux qui me touchent beaucoup. Avec un petit plus au groumeur genevois, le plus énigmatiquement d'entre nous qui me consacre quelques lignes Ave Mabut, blogituri te salutant. Amen!

    Lire la suite

  • Bonne année. Le monde va mieux. Merci à tous ceux qui le rendent meilleur!

    IMG_5647.JPGBonne année. Le monde va mieux. Merci à tous ceux qui le rendent meilleur!

    Les voeux, c'est un peu comme les promesses électorales, ça ne tient pas longtemps. Pourtant cette nuit, les réseaux sociaux ont sans doute crevé une fois de plus leurs records, en poids de megapixels de vidéo du moins. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Il vaut toujours mieux s'adresser des bons voeux que vouer ses semblables, voisins ou lointains, aux gémonies. 2018 a été une année sans grand conflits armés, sans famine géante, sans crise économique, sans grippe espagnol ni pandémie, sans massacre monstrueux.

    Tu rêves, me dira-t-on, tu es aveugles! Ne vois-tu pas les menaces qui partout montent et mettent l'humanité en péril jusqu'en son essence même?

    Si, mais ne sommes-nous pas capables de les contrôler si nous le voulons?

    Ce qui m'inquiètent ce sont tous ces peureux, ces verts de trouille, ces bruns Sam Suffit, qui partout, dans la vieille Europe, mais ailleurs aussi, croient qu'ils vont juguler les périls en dressant des murs, en s'alarmant plus que de raison, en faisant du principe de précaution la pierre angulaire de notre société. 

    Lire la suite

  • Lacite.info est morte, vive Heidi.news?

    adler heidi.jpgLe paysage médiatique est entré avec le XXIe siècle dans l'ère schumpétérienne de la destruction constructive. J'ai donc lu la veille de Noël, dans mon journal préféré, né, lui,  le 1er février 1879 (tout soudain 140 printemps), l'avis de décès de lacité.info.

    C'est triste un journal qui meurt*. Mais ce n'est hélas pas étonnant pour ce titre genevois, dont l'ambition initiale d'être le Monde Diplo de la Suisse romande était aussi démesurée que prétentieuse (mon interview lors du lancement de Fabio Lo Verso).

    Que dire de Heidi.news? L'appel à souscription que m'adresse personnellement Tibère Adler, ex-directeur général d'Edipresse et père de ce pure player promis pour ce printemps, me laisse songeur. 

    Lire la suite

  • Mes voeux au Conseil d'Etat genevois

    voeux 2010 conseil d'etat.jpgAvant la fermeture annuelle de l'administration, le Conseil d'Etat de la République et canton de Genève adresse, ces jours, ses voeux chaleureux loin à la ronde.

    La belle image de Vincent Calmel fait immanquablement penser à la devise de la cité: Post tenebras lux! Le jet d'eau, les Bains des Pâquis, les fêtes de Genève dont les feux éphémères miroitent sur les eaux du lac. Impermanence que la photo fixe faussement. Une fake news?

    Rien sur les Bains des Eaux-Vives, rien sur le CEVA qui seront les points forts locaux de l'an prochain. Rien évidemment sur le sort de l'ex-président du Conseil.

    Rien sur les 100 ans de la Société des Nations qui, plus que la création de la Croix-Rouge ou la signature du traité de l'Alabama qui mit fin à la guerre de sécession américaine, fonda la Genève internationale.

    Lire la suite

  • Les cornes oui, les couilles bof?

    genetique bovine suisse vache.jpgLa question la plus existentielle jamais posée lors d'une votation en Suisse sera donc tranchée ce dimanche 25 novembre. Faut-il oui ou non subventionner les cornes pour éviter qu'on les coupe (sur l'écornage, le  web ne manque pas de ressources ici, et notamment).

    Mais quid des parties génitales mâles qu'on coupe depuis la nuit des temps pour faire des bœufs (mais aussi des moutons, des cochons, des chapons), exception faite des taureaux de corrida et des quelques reproducteurs (cf la brochure Génétique suisse), que la nature impose encore, en attendant le genèse sans ogm du sperme artificiel. 

    Lire la suite

  • La peur une fois de plus au menu de notre RTS

    data land.jpg

    <Data>land, la nouvelle émission nationale de notre radio télévision publique prétend ce soir tout dire sur les puces électroniques cachées au cœur de nos intelliphones et leurs liens secrets avec les serveurs, qui sont eux toujours plus farcis de logiciels futés. C'est la fameuse intelligence artificielle qui trie, range des données par milliards, compare, construit des portraits robots. Des portraits robots qui nous ressemblent de plus en plus, exactement ce que recherchent les commerciaux, qui n'auront bientôt plus aucune peine à anticiper et à quantifier nos petits et grands désirs, nos petits et grands bobos, nos petits et grands états d'âmes. 

    Le fond de l'air est bleu, vert genre culture d'algue, plutôt froid, inquiétant, l'image hachée, numérique, truffée d'effets spéciaux, le ton et le fond sonore affirmé, anxiogène. Vous avez dit Minority Report, ce film de science fiction où un big brother anticipait la survenue des actes criminels?

    Pas un défenseur des robots sur le plateau. La messe est dite. Le 29 novembre 2017, avec Plus 3 degrés, la SSR nous l'avait déjà jouée terrorisante. Il s'agissait alors du réchauffement climatique. L'écran était jaune, surexposé. Caricatural! Indigne d'une télévision de service public! Cette nouvelle émission, sujet plus actuel oblige, a partiellement évité le piège.

    Lire la suite