Dans quel état j'erre

  • C biffé

    pfister ppd.jpgAinsi donc le président du Parti démocrate-chrétien suisse veut laisser tomber le C que trop d'électeurs et d'électrices associeraient non pas au christianisme mais au catholicisme, coinçant par trop, aux yeux de Gerhard Pfister, le parti dans un cul de sac: les catholiques vieillissent; et l'église catholique n'est plus la force dynamique qu'elle a pu être après la Seconde guerre mondiale et quelques lustres après Vatican II. 

    En quoi l'abandon de cette référence chrétienne changera-t-il l'électorat du parti centriste? En quoi le biffage du C changera-t-il sa vision de la fédération suisse, de l'Europe, du monde, son programme pour une bonne gouvernance du pays?

    En rien sans doute. Du moins à brève échéance. Ces questions valent pourtant d'être posées et reposées.

    Lire la suite

  • Les paradoxes de l'évêque de Genève

    punaise diabolique.jpgL'abbé Pascal Desthieux ne porte pas la mitre (pas encore?), il est tout de même vicaire à Genève, c'est à dire premier lieutenant de l'évêque Morerod. Son heure de gloire sonnera le 29 février prochain quand il dira la messe en la cathédrale Saint-Pierre, une première depuis 1535. L'affaire n'émeut certes qu'une poignée de Genevois - surtout du côté protestant - qui se demandent quelle punaise diabolique a bien pu piquer le président Daniel Pilly et son Conseil de la paroisse, et Emmanuel Rolland, pasteur du temple où Calvin prêcha la Réforme, pour qu'ils lancent pareille invitation aux catholiques, sans au moins réclamer la réciproque à Saint-Pierre de Rome?

    Dans le dernier Courrier pastoral de l'Eglise catholique de Genève, Blaise Menu, ci-devant modérateur de la Compagnie des pasteur, explique le geste prophétique de son Eglise. Sans se mouiller. Il contourne tous les obstacles et autres questions gênantes comme celles qui furent posées à Saint-Pierre de Genève, le 19 janvier dernier, à l'issue de la cérémonie œcuménique annuelle de la Semaine de l'unité des chrétiens: "Mais comment peut-on accueillir ici une église misogyne, homophobe et menteuse?" 

    Lire la suite

  • Le pape est-il trop protestant?

    françois est-il trop protestant.jpgFrançois est-il  trop protestant? Trop tentante la question. Le dernier numéro du magazine français Réforme en fait sa une et conclut que non.

    La question n'est pas née de la décision du pape d'inviter les calvinistes genevois à célébrer un culte à Saint-Pierre de Rome en réciprocité à l'invitation de la paroisse de Saint-Pierre de Genève qui a proposé aux catholiques de la cité laïque de dire une messe le 29 février prochain, mais de la controverse que des hommes mariés, d'âge mûr et respectés dans leur communauté, puissent à titre exceptionnel devenir prêtres de l'église catholique en Amazonie qui manque cruellement de sacrificateurs. 


    A propos de la messe à la cathédrale, ici et


    Lire la suite

  • #œcuménique: Je te prête ma maison pour faire la fête

    cathedrale entree poupees blanches (2).JPGA Saint-Pierre de Genève ce matin, deux poupées blanches accueillent les chrétiens de la cité, tous les chrétiens quelle que soit leur église. Sont-ce des anges? Il.elle.s portant une coiffe du temps de la Réforme. Une réforme qui se poursuit. En 2020, une messe catholique aura lieu à Saint-Pierre le 29 février prochain, à 18h30.

    Trois cents personnes, plutôt âgées, ont bravé la bise et pénètrent dans l'austère temple pour le culte de 10 heures. Le culte, dit par six hommes et une femme, est en fait une cérémonie œcuménique.  Elle ouvre la semaine de l'unité des chrétiens. Une tradition vieille de quelques décennies, une goutte d'eau dans l'histoire bimillénaire de la chrétienté.

    De l'eau, chacun en a mis dans son vin. On s'en tient à la liturgie de la parole, désormais presque consensuelle, dit le pasteur de la cathédrale Emmanuel Rolland, pour qui l'Ecriture compte plus que tout. L'Eucharistie, le partage du pain et du vin consacrés, reste une pomme de discorde. Surtout aux étages supérieurs, souligne le pasteur, où les théologiens et les doctrinaires font la loi. 

    Lire la suite

  • La vérité est un intervalle

    soleil-dessin-anime-173095.jpgLe climat se réchauffe, ça n'est guère contestable. Mais ce réchauffement dépasse-t-il l'intervalle de normalité? La température du XIXe siècle, plus fraîche que l'actuelle, attestée alors par la progression des glaciers, était-elle dans l'intervalle de normalité? Qui dit la vérité aujourd'hui? Les scientifiques. Ils ne sont ni omniscients ni tout puissants, mais pas question de douter. L'urgence climatique est un fait scien.ti.fi.que. Gare aux schismatiques! A ce propos le dernier "Pardonnez moi" est confondant.

    Les manifestations climatiques et la dévotion à (sainte) Greta participent d'une bien étrange religion. La peur de l'enfer est grande mais le salut est à portée de main. Pour bloquer le thermomètre, croyez-le ou non, il suffit de rouler en train, de manger des grains, de planter des arbres tout plein. 

    Lire la suite

  • jecherchedieu.ch et la messe à la cathédrale de Genève

    messe à la cathedrale ecr.jpgLa première messe catholique depuis 1535 dite à la cathédrale Saint-Pierre de Genève le 29 février prochain - en attendant le premier culte protestant à la cathédrale Saint-Pierre de Rome - sera donc annoncée officiellement urbi et orbi le 19 janvier lors de la cérémonie œcuménique qui ouvre la semaine de l'Unité des chrétiens

    Dans ma quête, j'ai adressé une question à jecherchedieu.ch jecroisendieu.ch et ai reçu une réponse rapide et pleine d'intérêt du pasteur Marc Pernot. On lira plus bas notre échange. 

    Que sera cette cérémonie? Et quel sens lui donner. Je suis par hasard tombé sur le mot réforme dont le sens n'a cessé d'évoluer. A méditer.

    Lire la suite

  • Ave Maria en version protestante

    Après la publication de mon trop long dernier blog Paix aux hommes de bonne volonté, à propos de la messe qui sera dite le 29 février prochain à la cathédrale Saint-Pierre de Genève d'où, après mille ans, elle fut bannie en 1535, je suis allé butiner sur le site jecroisendieu.ch, histoire de mieux connaître le fond de l'âme de mes amis réformés. Et j'ai trouvé entre autres une réponse à cette question

    Lire la suite

  • Paix aux hommes de bonne volonté! Une messe chez les parpaillots

    cathédrale St Pierre.png"Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté!" Les anges sont des coquins. Leur chant de la nuit de Noël, rapporté par Luc, signifie-t-elle guerre aux hommes de mauvaise volonté? Je ne saurais dire. Ne retenons que ceci: tous les saints ont renoncé au glaive pour se faire entendre. La non violence n'a pas été inventée par le très vénérable Gandhi. 

    La guerre, comme la violence, comme la souffrance, comme l'injustice ne peuvent être légitimes. Mais combien de canons ont été et sont encore bénis et le seront encore longtemps? 

    Paix aux hommes de bonne volonté! Ce sera peut-être, je l'espère, l' "Ite missa est" de la messe des catholiques genevois en la cathédrale Saint-Pierre de Genève, le samedi 29 février prochain. Une première depuis 1535. Souhaitons a minima que l'événement contredira le dicton du jour:"Quand février prend un jour, souvent de catastrophes il est lourd"

    Lire la suite