Communes genevoises

  • A Bardonnex, on vote. Mais pour quels projets?

    Creffield Frey.jpgL'adjoint PLR sortant, Conrad Creffield, ou l'ancien conseiller municipal de Bardonnex Alternative et ancien député socialiste, Christian Frey, lequel sera le second adjoint de la maire Béatrice Guex-Crosier, élue tacitement, et de son premier adjoint, Daniel Fischer, qui a franchi la barre des 50% le 15 mars dernier? La pandémie rend le choix bien futile. Pourtant la démocratie est essentielle. C'est un peu comme la santé, c'est quand on la perd, qu'on en mesure le prix. 

    La logique voudrait que Christian Frey l'emporte. Pour Olivier Emery, ancien conseiller municipal PDC Entente communale, il n'y a pas photo. 

    Lire la suite

  • Le retour en force de Bardonnex Alternative

    affiches electorales bardonnex 2020.jpg

    Affiches électorales à la Croix-de-Rozon (devant la future école?)

     

    A Bardonnex, le parti rose vert avait disparu des écrans radar en 2015 faute de combattants, laissant la commune aux mains d'un PDC Entente, qui eut de la peine à trouver assez de gens pour occuper ses 12 sièges sur 17 au Conseil municipal, le PLR, déjà pas au mieux de sa forme, en décrochant cinq. 

    Retour sur terre en 2020. 

    Lire la suite

  • La commune de Bardonnex a-t-elle volé ses habitants?

    comptes et budget bardonnex 07 19.jpgVolé ses habitants? Tu y va fort! Comment est-ce possible? Une commune ne vole pas, elle collecte des impôts pour produire des services publics, selon des lois cantonales et des délibérations communales dûment adoptées. Une collectivité publique est réputée être une entreprise sans but lucratif. Ses comptes devraient être équilibrés à moyen terme.

    Pourtant, à Bardonnex, cette grave question se pose à la lecture du procès-verbal de la séance du Conseil municipal du 10 avril 2018, p. 295. Citation du maire:  "Il est constaté que les comptes 2017 présentent un excédent de revenus de CHF 273'031.21 et qu’au cours des 10 dernières années, les résultats cumulés avoisinent les cinq millions." 

    Lire la suite

  • Ecole communale: Presinge, Pâquis, Compesières

    crayons de couleur.jpg

    Quelle est la plus petite école du canton? Presinge, 28 élèves. Et quelle est la plus grande? Pâquis Centre 420 élèves. Sécheron héberge 400 élèves. Compesières forme 230 élèves dont presque deux classes de Saconnex-d'Arve, commune de Plan-les-Ouates, et une classe d'élèves frontaliers *, dont la plupart des parents travaillent à Plan-les-Ouates où ils paient l'impôt à la source. Cherchez l'erreur.

    230 élèves c'est peu ou prou la moyenne des écoles genevoises. Mais que signifie une moyenne? La question vaut son pesant de controverses, d'initiatives et de directives dans notre Instruction publique cantonale.

    Lire la suite

  • "Les Huguenots" et la messe à Saint-Pierre de Genève

    pain et eau.jpgCe mercredi commence le "Ramadan chrétien", le Carême, un temps de frugalité - c'est très à la mode -, de réconciliation - ça l'est un peu moins - , de pardon - évoque-t-on ce mot libérateur dans l'école genevoise?

    A Genève justement, où la pensée dominante impose une stricte et parfois sourcilleuse séparation des églises et de l'Etat, l'événement prend une tournure historique. Ce mercredi des cendres, selon le rite catholique, où les croyants se souviennent qu'ils sont poussière, de cette poussière que le Créateur a façonnée avec l'eau et le souffle pour faire l'Adam, l'humain premier, homme et femme confondu.e.s, jusqu'à ce que Dieu personnifie le masculin et le féminin, et sans doute tous les genres...

    Ce 26 février, mercredi des cendres, donc, Les Huguenots, le maxi opéra de Meyerbeer, est donné sur la scène du Grand Théâtre de Genève. Un événement. Au Ve acte, ont entend le chœur des meurtriers: « Abjurez, huguenots, le ciel l’ordonne!» C'est le massacre de la Saint-Barthélémy, le 24 août 1572. 

    Samedi 29 février, une messe catholique sera dite en la cathédrale Saint-Pierre de Genève, une première depuis 1535, un "signe de bonne santé œcuménique", lit-on sur le site cath.ch, "ni une défaite ni un triomphe" écrit le professeur Grandjean dans la Tribune.

    Lire la suite

  • L'école d'Alain Walder, maire de Bardonnex

    compesieres 12 mai 2013.jpg

    Il y a 25 ans, ayant quitté temporairement le journalisme pour la haute fonction publique, j'ai été pendant trois ans  adjoint à la Mairie de Bardonnex. La maire d'alors, Marie-Louise Barthassat, avait un souci: bâtir une nouvelle école. La commune avait acheté dans ce but la ferme Garin et le verger attenant pour quelque 2 millions de francs si ma mémoire est bonne.

    Deux raisons rendaient ce projet urgent. L'exiguïté des classes de l'école plantée là en 1900 qui n'atteignaient pas la norme des 80 m2 et le souhait ou la nécessité d'ajouter quelques classes  pour répondre à la croissance de la population, permettant de supprimer un pavillon scolaire provisoire mais toujours utilisé aujourd'hui pour y accueillir les activités parascolaires. 

    Lire la suite

  • A Bardonnex, gros affichages, petits programmes électoraux

    guex crosier.jpgA Bardonnex, notre nouvelle maire a déjà été élue. Par forfait. Comme le procureur général de la République. Et une vingtaine des exécutifs des 45 communes du canton de Genève. Ce n'est pas un signe de santé démocratique.

    Est-ce à dire que les enjeux sont mineurs? Oui, en partie. Les communes à Genève ne gèrent que 18% des budgets de l'ensemble canton-communes tandis qu'en pays de Vaud le rapport est d'un tiers deux tiers et qu'à Zurich il est presque de moitié moitié. 

    Pourquoi ce désintérêt des citoyens pour les affaires publiques?

    Lire la suite

  • Un petit pont de bois à 105'000 fr

    IMG_9820.JPGUn pont de bois franchit depuis peu le nant d'Archamps et reliera, sans doute dès son inauguration, un quartier du village dortoir de Croix-de-Rozon à la place du marché dominical de Collonges-sous-Salève. L'espace récemment rénové sert de parking d'échange la semaine.

    L'ouvrage est "peu conséquent, l’Exécutif a fait au plus simple", lit-on dans le procès-verbal d'octobre 2019 (page 452) de ma commune de Bardonnex. En effet, le pont, 3 à 4 mètres de long, enjambe un ruisseau sec l'été. Il existait naguère une planche de bois jetée sur le fossé. Trop périlleuse sans doute pour les vieux mais facile à sauter pour les plus jeunes. 

    Lors du vote du crédit en octobre, une seule conseillère municipal, Mme C. Sirusas Peduzzi, s'est inquiétée du prix de la chose: 105'000 francs. Quand on se rend sur place, on peine en effet à comprendre comment on a pu arriver à cette addition faramineuse. 

    Lire la suite