Bardonnex

  • A Bardonnex, la chute du PDC est brutale

    bardonnex version fédérales 2019.jpg

    Libération fait ce matin le tour des grandes villes de France à quelques mois des élections municipales. Le champ politique y est méconnaissable depuis l'élection de Macron, un ex-ministre socialiste de l'Economie du gouvernement Hollande, qui fait une politique que ne dédaignent ni ce qui reste des démocrate-chrétiens en France ni ce qui fait figure de PLR dans l'Hexagone, Les Républicains. 

    Le génie suisse (une fondue à six fromages, cf ma note précédente) a permis aux Verts un score canon sur fond de peur climatique. Mais pas que. Les élections fédérales 2019 signent aussi un autre changement bien plus profond.

    Lire la suite

  • Bardonnex Alternative renaît et déplace 35 personnes à l'Eki-Thé

    coût syst sante suisse 2017.jpg

    La réunion politique convoquée par Bardonnex Alternative est locale, Elle a lieu à l'Eki-Thé, un commerce équitable, qui vit sans doute ses dernières semaines à la Croix-de-Rozon, à moins qu'un nouveau collectif ne reprenne les rênes de l'épicerie tea-room et y installe une halte postale (La Poste voisine va fermer) et quelques autres services à l'intention des quelque 1800 habitants de ce village frontalier. (De l'autre côté, la bourgade de Collonge-sous-Salève est en pleine croissance et compte une bonne trentaine de commerces divers et restaurants)

    Les thèmes du débat sont nationaux et même planétaires. Il s'agit pour quatre candidates et un candidat au Conseil national de livrer leur recette pour réduire la hausse des primes maladie et réduire le réchauffement climatique.

    Mission impossible qui très vite se résume aux slogans et postures mille fois entendus.

    Lire la suite

  • 1er Août à Compesières: les traditions se perdent

    IMG_7726.JPGL'Amicale des sapeurs pompiers de Bardonnex a fait dignement son office, tout comme les Dames paysannes, le personnel communal et les pompiers. A Compesières, le 1er Août est commémoré le 31 juillet. Ce fut une magnifique soirée, "bénie des cieux" comme dit le Cantique suisse, que ne chantent plus que quelques rares habitants.

    A l'heure, où le soleil disparaît derrière le Jura et que le ciel s'éteint sans que ne percent plus les étoiles, concurrencées par l'éclairage publique et les feux d'artifice, la foule passe en procession du hangar, où grillent les saucisses, fond le fromage, coule le vin, à la cour du château. Des flambeaux ici et là, en grappe ou solitaires, marquent le lent cheminement nocturne. Presque religieux.

    Lire la suite

  • Séparation de l'église et de l'Etat à Compesières: une nouvelle ère?

    compesières cordon blason.jpgIls avaient tous le nez en l'air les visiteurs du château de Compesières, lundi 13 mai. Conviés par la Mairie de Bardonnex à l'inauguration de ses nouveaux locaux, ils ont pu admirer ce qui se cachait derrière les plâtres de l'ancienne cure de la paroisse. Un curé devait y loger éternellement selon la loi de séparation  des églises et de l'Etat de 1907 et la restitution aux églises des biens immobiliers dits incamérés, saisis au temps du Kulturkampf, 40 ans plus tôt, sous le régime radical et anticlérical d'alors. Toute une histoire que j'ai évoquée ici  et , mais qui fut tue lundi soir.

    Il a fallu beaucoup d'imagination à la centaine de curieux pour se téléporter au XVe siècle quand la maison carrée fut érigée par un preux chevalier de l'ordre hospitalier de Malte, juste en face de la chapelle de Compesières que leur avait donnée l'évêque de Genève en 1270.

    Tue l'histoire des chevaliers à Compesières, tues aussi les raisons qui ont poussé ici à un désenchevêtrement complet des biens de la société Saint Sylvestre et de la commune. Vivra-t-on plus heureux, chacun chez soi? On le croit, on l'espère.

    Lire la suite