Nature, biologie - Page 5

  • CRISPR

    Non, ce n'est pas le bruit d'une chips sous la dent ni le crissement des pas dans un gravier de granit fraîchement épandu. CRISPR, c'est, dit le dernier The Economist, la prochaine révolution qui va permettre de copier coller des brins d'ADN presque aussi facilement qu'on corrige un texte en quelques clics de souris et donc de corriger des maladies génétiques et de bricoler toutes sortes de choses bonnes, mais aussi affreuses au cœur même du noyau de nos cellules.

    Réfugiée à Cologny à cause d'un temps de chien provoqué par un volcan en colère, la maman de Frankenstein n'en avait même pas rêvé. Dans ce monde qui va si vite, je n'avais pas vu passer CRISP. Pourtant Google livre déjà des tonnes de liens, dont cet article en français de La Recherche. Bonne lecture!

  • L'Expo universelle 2015 ne fait pas d'omelette sans oeufs

    P1070756.JPGPas d'omelette sans oeufs à Milan, La dernière invention d'une jeune pousse californienne qui promet de nourrir le monde plus efficacement et plus écologiquement que le circuit naturel grain-poule-œuf-omelette n´est pas montré sur le stand américain de l'Expo universelle Milan 2015. Du moins je ne ai pas vu et je ne crois pas qu'Obama, qui nous accueille droit les yeux au sommet d'un grand escalier - Poutine s'affiche mais ne dit rien sur le stand russe - en parle dans sa vidéo qui tourne en boucle.

    Les Américains, comme d'autres, ont accroché des salades, des choux et des fraises sur la paroi nord de leur bâtiment, façon sans doute de rompre avec l’horizontalité naturelle des champs qu'on peut dès lors bétonner sans scrupule. Je n'ai pas trouvé non plus sinon via des vidéos de cultures hydroponiques avec poissons recycleurs. Sur ce plan, le pavillon belge est bien intéressant, d'autres sans doute aussi. Frappant de constater dans cet Expo dédiée à l'alimentation pour tous que les nouvelles techniques culturales, sensées souvent le monde de la faim et de l'enfer climatique, ne dominent de loin pas la fiera milanaise.

    Lire la suite

  • Bétonner la terre, vous n'y pensez pas!

    barry et jean.pngLes Verts (ni éco ni logiques) et les Verts foncés (UDC pour ceux qui ne sauraient pas) ont communiqué leur joie commune de voir Berne brider le développement de Genève. Cela en dit long sur l'alliance objective des bobos urbains et des Sam suffit des banlieues...

    Pour régler la bagarre stupide entre Hodgers et Leuthard sur les surfaces d'assolement, il suffirait de considérer les points suivants et d'admettre qu'on n'est plus en 1930 mais bien au XXIe siècle:

     

    Lire la suite

  • Horrible!?

    moustique malaria.png"En 2013, l'OMS a dénombré 198 millions de cas de paludisme dans le monde et 584'000 tués. Près de 90 % des cas interviennent en Afrique", lis-je dans une dépêche. Sur ce nombre, 437'000 enfants africains sont décédés avant leur 5e anniversaire.

    Que conclure: qu'ils n'ont pas eu le temps de devenir des migrants ni la chance d'être victimes d'Ebola.

    Les médias vont-ils évoquer cette hécatombe? Sans doute pas. Ou peut-être vendredi, journée mondiale de la lutte contre la malaria, une des maladies à transmissions vectorielles, dont la journée est le 21 mars. La malaria relève comme d'autres faits de la vie quotidienne des fléaux trop communs pour concurrencer les événements qui font l'actualité et le beurre des médias.

    Naguère la malaria infestait certaines régions d'Europe. De "simples" mesures qui nécessitent cependant une administration et une gouvernance d'une certaine qualité ont curé les marais et vidé les latrines et le moustique porteur de la bactérie a battu de l'aile. Pour mémoire malaria vient de l'italien mal'aria, «mauvais air» dit Wikipedia.

  • 1815: Tambora, Frankenstein, 19 mai

    image.jpgEn avril 1815, s'est produit, à l'autre bout du monde, un événement, dont le site du 200e anniversaire de l'entrée de Genève dans la Confédération suisse ne dit mot, mais qui a eu dans le monde un effet si profond qu'on lui doit rien moins que le Frankenstein de Mary Schelley ou la source du mormonisme aux États-Unis à toute sorte d'autres événements dont la mort de quelque 200'000 Européens victimes de l'année sans été de 1816.  

    C'est ce que rappelle The Economist dans un long article sur l'éruption du Tampora, un gigantesque volcan, lové au cœur de l'Indonésie, dont l'explosion refroidit la terre entière d'un bon degré et accru les précipitation de 3,6% et fut la cause de perturbations climatiques et météorologiques planétaires et des pluies qui inondèrent la région lémanique, un temps qui inspira Mary Schelley et provoqua l'immigration de nombre d'Européens, dont le père du fondateur des Mormons, entre autres,...

    Lire la suite

  • Les Verts, pensez-y! Avant qu'ils ne disparaissent...

    Un tram passe dans les Rues Basses. Mon œil capte à la dernière seconde un slogan: Les Verts, pensez-y, mon cerveau décode aussitôt: Les Verts, pensez tri. L'homophonie est trop évidente. Fortuit? Les Verts, comme le coucou, se servent-ils d'un slogan public pour prospérer dans l'air du temps? Finaud!

    FAQ: cet air du temps est-il toujours favorable aux Verts. Associer son avenir même subliminalement à une politique de recyclage, désormais largement partagée par tous, sera-ce suffisant? Nucléaire, mobilité, bio, dans la plupart de leurs marques de fabrique, les écologistes doivent faire face à des concurrents qui ne sont pas tous politiques.

    Lire la suite

  • Le ramadan chrétien menace les paysans suisses

    image.jpgOk la formule est un peu lapidaire, mais je crains ou plutôt je crois en l'occurrence qu'elle ne soit pas fausse. A moins évidemment qu'une inconnue m'ait échappée, les voies de Dieu étant impénétrables... 

    Reprenons! Pain pour le prochain et Action de Carême (pppac), qui font ménage conmun, lancent leur campagne 2015 à l'occasion du ramadan catholique, qu'on appelait naguère Carême (en mémoire des 40 ans que les Hébreux ont passé dans le Sinaï avant d'occuper la Terre Promise et des 40 jours que Jésus a passés à éprouver la faim et le pouvoir avant de lancer le slogan "Aime ton prochain comme toi-même").  Le theme de pppac, cette année, tient en six mots: "Moins pour nous, assez pour tous!" C'est cette idée qui a présidée à la semaine des 35 heures en France. L'idée était de partager le travail... 

    pppac nous propose donc de moins manger (de viande) pour sauver la planète du réchauffement climatique, notre enfer quotidien. Moins manger de viande réduira l'importation de soja. Réduire l'importation de soja est, dit pppac, bon pour les paysans du sud, qui auront plus de terres pour produire leurs aliments propres. Le cercle apparaît vertueux et logique comme l'étaient jadis les sphères célestes et leurs harmoniques mouvements...

    http://www.painpourleprochain.ch/index.php?id=actuelle

    http://www.actiondecareme.ch/sites/home/current_project.html?view=details&id=1636

    Lire la suite

  • La Suisse (et l'Europe) a du pétrole, mais pas d'idées. Tant pis pour elle!

    image.jpgLa France n'a pas de pétrole, mais elle a des idées. Qui se souvient de ce slogan popularisé sous le moderne Giscard d'Estaing, un président à particule, dont on a pas su a l'époque s'il avait délaissé son Anémone... C'était au lendemain des chocs pétroliers, quand la Suisse avait expérimenté des dimanches sans voitures et sans lendemains. 

    Ces jours, le Valais s'inquiète de la disparition de la raffinerie de Monthey. Des emplois, un savoir faire sont perdus et une friche industrielle risque de demeurer là aussi longtemps que les installations des puits de mine de charbon fermés dans le nord. 

    Le gouvernement valaisan, qui a longtemps relayé les protestations des riverains contre la pollution de l'usine, cherche un repreneur. Pourtant, juste au-dessous de Monthey, dorment des millions de tonnes de gaz de schiste. Pourquoi n'en concède-t-il pas l'exploitation à quelques entreprises soucieuses de démontrer qu'on peut extraire cette ressource sans trop de dégâts collatéraux? Le Valais, si fier de sa houille blanche, pourrait devenir le champion de la houille brune et relancer une industrie pétrochimique dans la haute vallée du Rhône.

    Lire la suite