Affaires fédérales - Page 4

  • L'Europe, continent perdu?

    IMG_3844.jpegÉtrange foisonnement de l'Internet. Je tape "Le continent perdu", titre du dernier ouvrage de Guy Mettan *) dont on peut lire quelques bonnes feuilles sur books.google, et je tombe sur Mu: une Atlantide qui a sombré corps et bien dans le Pacifique il y a 12'000 ans. 

    Mettan ne prédit pas l'engloutissement de l'Europe - quoiqu'on hume ici et là quelques relents de la collapsologie en vogue -  mais il dépeint en noire l'Union européenne, dépourvue d'esprit et de grands hommes, "incarnation momentanée" de la péninsule eurasiatique: 500 millions d'âmes dans un monde qui en comptera, dans 30 ans, 11 ou 12 milliards. 

     

    Lire la suite

  • L'Europe "frigide et boiteuse"

    union europeenne carte.jpgA cinq semaines de l'élection du Parlement de l'Union des 27 ou des 28, les médias font des efforts pour parler de l'Europe . Le ton est souvent volontariste, comme s'il s'agissait de conjurer un sort que les sondages annoncent funeste: un émiettement accru des partis politiques, une montée des mouvements nationalistes, bref une ingouvernabilité croissante, un mal qui frappe tous les pays et qui pose un sacré défi à la démocratie, ce "pire des systèmes de gouvernance à l'exception de tous les autres" comme disait Churchill 1).

    Ce matin, Libération interviewe Olivier Guez. Le prix Renaudot 2017 (pour "La disparition de Josef Mengele", une oeuvre un peu scolaire, a jugé Jean-Michel Olivier) a publié sa Lettre à l'Europe, ce dimanche de Pâques à l'heure de la messe - un hasard? - sur le site de l'Obs, l'hebdo ayant commandé à divers écrivains et penseurs de lui envoyer une Lettre à l'Europe. Le texte n'est visible que par ceux qui paient, mais la Suddeutsche Zeitung l'a fait traduire et le publie en clair sur son site.

    "Mais qu'ont-ils fait de toi?" L'écrivain strasbourgeois bilingue désigne le coupable: "Ils". "Ils", les politiciens frileux  qui dirigent - ou voudraient guider - tes petites nations, depuis vingt ans. "Ils", qui t'accablent de tous les maux alors qu'ils t'ont construite frigide et boiteuse."

    Lire la suite

  • Un évêque à Genève. Acte V?

    pascal-desthieux-2-800x450.jpgEn prélude au 200e anniversaire du rattachement, en 1819, de l'évêché de Genève à celui de Lausanne et Fribourg, le vicaire Pascal Desthieux a brossé, à Notre Dame de Genève, en guise de 4e conférence de Carême et à grandes enjambées, l'histoire de l'évêché qui a uni, durant plus de mille ans, les chrétiens de Genève et ceux de Savoie. Ses évêques ont ensuite trouvé refuge à Annecy jusqu’en 1801, chassés par la Réforme  - "adoptée par Genève pour éteindre la dette due à leurs Excellences de Berne venue soutenir la ville contre l'impérialisme savoyard". Durant les 200 dernières années dans le giron suisse, les catholiques genevois, majoritaire dans le canton depuis 1860, ont assisté à quatre tentatives de reconstitution d'un évêché de plein droit. En vain.

    Faut-il rétablir un évêché à Genève? L'abbé Desthieux n'a répondu à la question qu'au terme d'un récit d'une heure, assez morne et qui a prudemment écarté les questions qui fâchent, les manquements de l'église de Rome, la nature propre d'un évêque, l’œcuménisme ou les peurs irrationnelles qu'alimentent aujourd'hui l'hypothétique irruption d'un califat islamiste en Europe ou le réchauffement climatique. Pas un mot sur la laïcité. Pas davantage sur l'athéisme pragmatique ou l'agnosticisme qui dominent désormais notre société libérale avancée, policée, multiculturelle et émiettée.  

    Lire la suite

  • RFFA: la gauche et la drogue fiscale

    berset.jpgJ'aime bien Alain Berset. C'est un Realsocialiste, un bourgeois libre (Fribourgeois) qui a bien compris que dans Liberté, Egalité, Fraternité, la fraternité compte pour un tiers et qu'une bonne fondue doit mélanger les trois ingrédients sans excès de l'un ou de l'autre. C'est l'essence même de la politique. Les partis se disputent pour mettre qui un peu plus de fraternité, qui un peu plus d''égalité, qui un peu plus de fraternité... Je vais donc voter oui le 19 mai à la quatrième réforme fédérale de l'imposition des entreprises ainsi qu'à son volet genevois.

    Les rouges,roses,verts d'ici m'énervent un peu avec leur éternelle insatisfaction. 

    Lire la suite

  • Fiscalité: Fontanet ne sait pas d'où viennent les sociétés à statut

    IMG_6277.JPGLa ministre genevoise des finances, Nathalie Fontanet, n'avait pas de contradicteur hier soir à Compesières dans sa campagne de promotion du projet fiscal fédéral RFFA (réforme de la fiscalité des entreprises et financement de l'AVS) soumis au vote des Suisses le 19 mai prochain et son pendant genevois, la loi sur l’imposition des personnes morales (RFFA). Les quelque 50 personnes présentes, invitées par les PLR des communes de Bardonnex, Troinex et Plan-les-Ouates, étaient largement convaincu de la nécessité de voter oui aux deux projets. 

    Les menaces (évaluées depuis 2015) ont été rappelées et tiennent en deux chiffres pour Genève: 62'000 emplois et 1,1 milliard de francs d'impôt cantonal et communal, un huitième du budget cantonal. (150'000 emplois et 5,6 milliards d'impôt pour la Suisse) 

    Lire la suite

  • L1, L2..., L3: alliance entre les Verts et le MCG

    Ainsi donc la liaison routière entre le Bachet-de-Pesay et la douane de Pierre-Grand (PL12183) - nommée L1 et L2 dans la jargon des politico-administrateurs qui nous gouvernent et dont j'ai été un modeste initiateur (ici et ), lorsque j'étais un adjoint éphémère de Bardonnex, il y a déjà un quart de siècle - est vouée à succomber sous les coups des riverains, antibagnoles, des antifrontaliers et des défenseurs de tout poil, plume et chitine qui vole, court, creuse et batifole dans le nant de la Bistoquette, renaturé il y a 20 ans. Le ruisseau lui aussi éphémère sourd du bois du Milly, un joli bois à ne pas confondre avec une forêt*.

    Mais bonne nouvelle, les Verts et le MCG annoncent une prochaine alliance pour promouvoir L3, soit le doublement des voies de passage à la douane de Bardonnex et la participation genevoise à hauteur de 100 millions en vue de l'élargissement à trois voies de l'autoroute A40 du pied du Salève - qui constitue comme on sait le contournement sud du canton - et, en prime, le maintien de la gratuité de ce tronçon. 

     

    Lire la suite

  • Je ne marche pas... pour le climat

    cliamt manif geneve.jpgQue sont devenus les indignés, ce mouvement qui avait pris un des ouvrages de Stéphane Hessel comme le nouveau petit Livre rouge, brandi naguère par les jeunes de la Révolution culturelle d'une Chine, qui n'a gardé du maoïsme, alors à son chant du cygne, que la dictature du parti communiste? Les indignés ont-ils vieilli? Regardent-ils, l’œil humide, leurs cadets défiler pour le climat (facebook et )?

    Qui dirige ce nouveau mouvement? Des puritains, des experts en sobriété, des agitateurs de la peur? Déjà les professionnels de l'agit-prop sont en tête du cortège et manipulent la masse des gamins sans boussole que le réchauffement climatique effraie. Les Verts-libéraux qui ont défilé samedi, dénonce une main-mise des rouges sur les verts. 

    Lire la suite

  • Pont-Rouge, Versoix, Gland avec un changement à Coppet

    IMG_5824.JPGQuelle est la part de Glandois qui se rendent à leur travail en voiture et en train? Un ange passe. Il neige sur la gare de Gland. Un intercity pointe à 140 km/h. Gérald Cretegny interrompt son discours. L'express rouge et blanc s'évanouit dans le brouillard. "En fait, je n'ai pas la réponse en tête", avoue le syndic de l'agglomération de 13'000 habitants. Le Vaudois cumule les casquettes. Il préside la Région de Nyon et est un des sept vice-présidents du GLCT du Grand Genève.

    Une trentaine de personnes l'écoute. Ils participent à la première des huit "Immersions territoriales" qu'organisent le Grand Genève en hors d'oeuvre au Leman Express en décembre prochain. Gérald Cretegny - frère du vigneron contestataire genevois - a un d'autres chiffres en tête: La moitié de ses administrés qui pendulent vont vers Lausanne et l'autre moité vers Genève. Il y a dix ans 80% d'entre eux allaient vers Genève. Pressé, il dit que la part du train est encore faible. mais ça devrait changer quand le Léman Express s'arrêtera tous les quarts d'heure. Horizon 2034.  

    Lire la suite