Energies - Page 3

  • Genève Zurich en 90 minutes?

    cff berne zurich.jpgTantôt les Genevois fêteront les 100 ans du CEVA. Ils n'ont pas fêté les 120 ans du Paris-Milan que certains, au XIXe, espéraient voir passer par Genève via un tunnel sous la Faucille. Le train du sillon alpin Genève, Annecy, Chambéry Grenoble existe, mais il circule deux fois plus lentement qu'un autocar sur l'autoroute qui court parallèlement à la voie unique.

    Genève Voltaire Aéroport (GVA) est plus proche de Lyon Saint Exupéry en voiture qu'en chemin de fer. La troisième voie CFF est une folie qui coûtera cher et n'est promise à aucun avenir, car jamais on ne pourra ajouter une quatrième voie sur le tracé conçu au milieu du XIXe siècle.

    L'avenir du rail se construit-il du côté de Zurich?

    Lire la suite

  • Papesse, pythie, prêtresse, croissance

    AngeGabriel_K376 (1).jpgCroissance, quelle horreur! Un mot qu'il faut bannir rabâchent quelques Cassandre! Mais il ne s'agit pas ici de croissance matérielle, mais de croissance de l'être. Quant à la papesse, la pythie, la prêtresse, c'est Annick de Souzenelle, interviewée ce matin par Frédéric Lenoir et Leili Anvar dans l'excellente émission que j'ai déjà citée ici Les Racines du ciel sur France culture.

    Annick de Souzenelle est une femme incroyable qui défend une interprétation tout à fait libératrice de la Bible. Sa relecture de la Genèse nous rappelle ainsi que Dieu n'a pas créé Adam et Eve, mais Ish et Isha, Isha étant la part féminine de Ish.

    Lire la suite

  • La Suisse prise la main dans le grid

    Salons Bartholomi.jpgJ'étais en pull, il était en chemise à manche courte. J'avais un thermomètre à laser et ai mesuré 22 degrés au plancher, 21 contre les murs, 17 sur les fenêtre à vitrage unique. Des spots non économiques écrairaient les Salons de la rue Bartholoni.

    Il portait une cravate et un costume qui sied à sa qualité de professeur de l'EPFL. Il est membre de l'influente et quelque peu occulte ElCom. Où il tente - la commission de l'électricité n'a que quatre ans d'expérience - avec ses six collègues placé par le Conseil fédéral sous l'experte présidence de l'ancien Landamann d'Appenzell, Carlo Schmid-Sutter, de réguler le marché de l'électricité en Suisse.

    L'Europe veut créer un seul marché de l'électricité, l'électron est, sera sans frontière. C'était le thème de la conférence de Matthias Finger ce midi à l'invitation des Midis de l'Europe organisé par l'Institut d'études européennes.

    Lire la suite

  • Mohamed va-t-il sauver la zone agricole genevoise?

    serre sur toit mohamed hage Lufa.jpgMohamed est libanais et informaticien. Il habite Montréal. Préoccupé par le fait que les tomates et autres fruits et légumes que consomment ses concitoyens parcourent 2500 kilomètres depuis les exploitations agricoles du sud des Etats-Unis et d Mexique, il s'est mis en tête de construire une serre sur une halle industrielle.

    C'est encore modeste, 2900 mètres carrés, mais il y produit, nous raconte avec emphase Isabelle Paré, de quoi nourrir 2000 personnes*, à qui il livre des paniers dans trante points de la ville selon le modèle des Jardins de Cocagne et de l'agriculture contractuelle.

    Genève qui vient de déclasser les terres agricoles des Cherpines, où poussent notamment le fameux cardon argenté épineux AOC de Plainpalais et qui, au-delà de la barrière de l'autoroute, veut créer une zone agricole spéciale pour y installer les serres des plantaporets genevois, pourrait s'inspirer de l'exemple de Mohamed Hage et concilier enfin le rêve de la ville à la campagne ou plutôt de la ville sous la campagne.

    Lire la suite

  • Une usine à salade au coeur du PAV

    pav plantlab 2.jpgIl y a deux ans je faisais ici la promotion d'une tour maraîchère dans le PAV, le quartier Praille Acacias Vernets, là où jadis les plantaporrêts cultivaient le cardon épineux de Plainpalais, devenu l'emblème de la lutte des rurbains contre la bétonnisation rampante de nos plaines (de Plainpalais, de l'Arve, de l'Aire).

    François Brutsch me signale via Googlereader le site Singularité et Infosphère. Il nous raconte que les Hollandais (avec les Israéliens des innovateurs hors pairs en matière agricole) sont sur le point d'industrialiser la culture des salades et autres légumes.

    Lire la suite

  • Pascal Décaillet, Eric Leyvraz et le nucléaire?

    thorium.jpgPeut-on sortir du nucléaire? Dans les décisions qui sont prises ces jours d'abandonner le nucléaire, on semble avoir oublié au moins trois choses.

    • Le tremblement de terre exceptionnel qui a ravagé la péninsule nipponne et qui est à l'origine de l'accident nucléaire,
    • le mode de gouvernance japonais qui a confié la politique énergétique à quelques-uns sans grand contrôle démocratique et
    • le réchauffement climatique, dont on n'entend plus parlé alors que l'Europe vit le printemps le plus chaud depuis le début du siècle. Un mal chasse l'autre...

     

    Lire la suite

  • Le nucléaire, c'est fini?

    carte des centrales nucléaires.jpgQuand on se brûle, on devient plus prudent, mais cesse-t-on pour autant d'utiliser le feu?

    Certes, le feu nucléaire est dangereux et ses braises persistantes. Il réclame donc des précautions particulières. Faut-il pour autant le bannir de notre panoplie énergétique sous prétexte qu'un tremblement de terre et un tsunami - c'est lui qui a "éteint" les pompes de secours placées en zone inondable - a détruit trois des six réacteurs de Fukushima? Il n'est peut-être pas inutile de rappeler que la catastrophe n'est pas un accident d'origine nucléaire contrairement à ceux de Three Miles Island et de Tchernobyl.

    Lire la suite

  • Nucléaire, effet de serre: soyons sobre!

    uranium atome.jpgL'atome est mort. Les Verts jubilent. Tout le monde ou presque leur emboîte le pas. Les échéances électorales obligent les radicaux à une révolution précipitée. Pro-UDC à Genève, anti-nucléaires en Suisse, le parti radical implose. Victime colatérale de la vague des frontaliers - l'internationale des travailleurs à la sauce libérale - et de l'incurie des autorités japonaises qui ont planté six réacteurs nucléaires au bord de la mer et ont trouvé le moyen d'installer les génératrices des pompes de secours en sous-sol?!

    En attendant de multiplier les éoliennes et de multicopier les panneaux solaires, en attendant la géothermie profonde et la société sobre (2000 watts), on remplacera les centrales à uranium par des centrales à houille ou à gaz - va-t-on accélérer le projet de Vernier contre laquelle bataillent les Verts et... les radicaux? Entre deux maux, il faut sans doute choisir le moindre. On ne rediscutera pas ici du degré catasclysmique des maux en question: le réchauffement climatique et l'hiver nucléaire sont à la religion verte ce que les enfers et ses diables sont aux religions traditionnels.

    La peur est mauvaise conseillère, mais il s'est toujours trouvé des gens pour s'en servir à leur profit.