Ecole - Page 3

  • Qu'un sang impur abreuve nos sillons!

    image.jpegLes paysans suisses marchent à Berne, mais ils ne se mettent pas en grève. Les vaches ne le supporteraient pas et il n'est pas politiquement correct de jeter des aliments dans les rues la veille du Samedi du partage. L'avenir des fermiers tient autant à la production alimentaire qu'à l'entretien du paysage, à la production d'énergie, au recyclage des déchets biodégradables et au maintien d'un mode de vie propice au tourisme et à l'école à la ferme. Le paysan Zeller de Vernier est un précurseur.

    Les fonctionnaires genevois font grève et prennent les élèves en otages, alors qu'ils gagnent deux fois plus qu'un paysan moyen suisse (qui travaille 45 à 50 heures par semaine), ont la sécurité de l'emploi, enseignent dans des écoles bien chauffées et bénéficient d'une retraite garantie, payée aux deux tiers par les contribuables.

    Les climatocraintifs font un joli cœur dans plusieurs villes de Suisse. Pourquoi marchez-vous, ai-je demandé à un haut fonctionnaire, membre de l'Association climat Genève? "Pour que nos élus se réveillent car il y a urgence." Mais, ai-je encore demandé, n'est-ce pas le peuple qu'il faut convaincre, lui qui est la véritable société civile dans un pays démocratique? "Le peuple est lobotisė par la propagande des sociétés pétrolières." On comprend pourquoi les Verts ont perdu les dernières élections fédérales.

    La France ponctue par deux virils Marseillaise l'hommage aux 130 victimes du terrorisme du 13 novembre. Mais aucun sang impur n'abreuvera les sillons de la nation. Une sale guerre civile déjà vieille de quatre longues années se poursuit à deux mille kilomètres à l'est. Et jusqu'à présent, personne n'a compté les victimes collatérales des bombardements aériens des desalliés. Seuls les migrants qui frappent à nos portes nous épouvantent, nous font dresser des murs et regarnir les frontières d'hommes en armes.

    C'est bientôt Noël. Ce dimanche est le premier jour de l'Avent.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Je-gagne-plus-a-methaniser-mon-fumier-qu-a-faire-du-lait/story/17822168

  • Une seule formation pour les enseignants romands!

    emery-torracinta guiraud 2014.pngLes policiers genevois vont se former avec les Vaudois et les Valaisans. La Haute école en administration publique vient d'être intégrée à l'Université de Lausanne. Les journalistes se forment depuis toujours à Lausanne dans une structure paritaire, et depuis peu à l'Université de Neuchâtel. La plupart des certificats de capacité sont fédéraux. La formation des infirmières et de très nombreux métiers d'ingénieurs sont gérés par la Haute école supérieure de Suisse occidentale sous la maîtrise de la Confédération. Il reste un métier coincé derrière les murs des cantons: la formation des enseignants.

    Ce jour, dans la Tribune, l'enseignante d'histoire devenue patronne du DIP, réagit à l'audit de la Cour des comptes sur l'IUFE. "Nous avons anticipé et nous n'allons pas tout bouleverser", dit-elle. Bref, circulez, y a rien à voir. Triste cantonalisme d'une socialiste qui ne sait plus ce qu'est l'internationale. 

    Madame Emery Torracinta, si vous voulez travailler pour le bien commun des Genevois et des Suisses, faites une seule école pédagogique avec les autres cantons romands. Libérez-vous! Libérez-nous! Instaurer la libre circulation des profs entre nos cantons! Et introduisez dans cette formation un stage de six mois minimum en immersion linguistique de tous les profs.

  • BA-BEL! DALBUS-CO! BA-BEL! DALBUS-CO!

    image.jpegDU-CRET! DU-CRET! DU-CRET! On imagine mal les PDC et les Radicaux, héritiers de fameux ministres, défiler dans les rues de Genève et réclamer une gestion rigoureuse des finances publiques. Et pourtant, sans doute est-ce l'avis majoritaire de la majorité silencieuse du Canton. Qu'on n'entend par définition. Il y en aura donc que pour les grévistes dans les médias face à un gouvernement droit dans ses bottes qu'on sent au soir de ce premier jour bien seul. 

    Il est vrai qu'il est inutile de brailler plus fort que les mégaphones des supplétifs des syndicats. Laissons passer l'orage. Cependant entends je sur Forum, si Poggia est solidaire du gouvernement, le MCG serait solidaire des fonctionnaires. Qui au Grand Conseil fait la pluie et le beau temps, selon qu'il vote avec la gauche ou la droite. 

    Lire la suite

  • Musulmans, catholiques, même combat?

    image.jpgIls ont été justes insupportables Romaine Jean et son commentateur en voix off, qui nous ont raconté, ce soir sur la télé publique, la méchante Suisse qui a eu le culot de voter contre les minarets. Leur ton est mielleux, pétri de cette morgue et de cette condescendance des intellectuels, qui ne comprennent juste pas que si l'initiative a gagné, c'est que la question a concerné bien au-delà des rangs brocheriens.

    Je connais nombre de femmes qui n'avaient jamais voté pour l'UDC et ne voteront jamais pour ce parti, qui ont voté pour l'initiative contre les minarets. C'est un fait. Il n'a pas été analysé. Leur vote n'était pas un vote de peur. C'était un vote de révolte. 

    J'ai voté contre l'initiative de l'UDC et voterait encore contre aujourd'hui, mais il ne faut pas être angélique. Toutes les religions, toutes les convictions, toutes les idéologies nourrissent des fondamentalismes. L'islam est aujourd'hui pris en otage par des fondamentalistes. C'est un fait. Dommageable pour tous. 

    Lire la suite

  • France: le jour d'après

    assassin creed.pngQue faire des quelque millions de marcheurs et des dizaines de millions de téléspectateurs qui ont retrouvé, l'espace d'un dimanche, un état de communion républicain jamais vu depuis la Libération? La France se réveille en ce 12 janvier, interrogeant les raisons d'une mobilisation populaire aussi puissante, d'un partage cathartique aussi profond.

    L'assassinat des dessinateurs de Charlie, de policiers et de consommateurs juifs dans une superette casher a agi comme un électrochoc. La France l'attendait comme tous ceux, dont je suis, qui aiment ce pays plus que tout autre et qui se désolaient de voir la République - car la France incarne plus que tout autre l'idée de la République - se déliter.

    Sur France Culture ce matin, Régis Debré et Caroline Fourest ont tenté une première analyse. Que faire, a demandé le chroniqueur Brice Couturier, pour que le soufflé ne retombe pas? Leurs réponses ne m'ont pas convaincu.

    "Cesser de parler de gouvernance, un mot copié collé du monde des affaires, et parler davantage de gouvernement", a dit le médialogue: Arrêter de bourrer les discours politiques des chiffres balancés par Bruxelles. Et puis oser enfin évoquer le fait religieux dans les écoles et l'interroger rationnellement. Il faut plus de prof de philo aussi.

    Dans la même veine, Caroline Fourest a suggéré d'augmenter le nombre de profs de dessin. Et d'apprendre aux élèves qu'une caricature qui s'en prend au bon dieu ou à ses saints, ça n'est pas du racisme envers une communauté. Il faut armer les profs à répondre aux élèves dont la culture est faite de slogans répétés en boucle.

    Lire la suite

  • Y a-t-il un tweetprof dans la classe?

    "Je tweete, tu tweete, nous lisons!" Après 3 ans d’expérimentation de l’usage de Twitter avec ma classe de CP, je peux dire que les tests sont convaincants : de façon quotidienne, mes élèves se trouvent confrontés à de l’écrit, dans des situations de communications réelles. Ils n’écrivent pas pour avoir une bonne note ou pour faire plaisir au maître, mais pour être lus par des personnes bien réelles ; les abonnés au compte de la classe réagissent, répondent, retweetent, et motivent ainsi les élèves à produire encore plus.

    Combien y a-t-il de profs à Genève qui peuvent se prévaloir d'une telle expérience (trouvée sur xyetz grâce au Twetwed Times de Lyonel Kaufmann) ou d'autres au cœur du web?

    Lire la suite

  • Pris en grippe end

    Gripen ou pas Gripen? Le choix est sans doute grippé. La Suisse peut-elle se payer des avions de combat? Évidemment oui. La Suisse a-t-elle besoin d'avions de combat? La réponse est sans doute oui aussi. La Suisse doit-elle posséder ses propres avions de combat? La réponse... ne fait pas partie de la question posée le 18 mai prochain. Dommage.

    La Suisse se tourne de gré et de force vers des entreprises privées et/ou étrangères pour ses approvisionnements aussi bien alimentaires qu'énergétiques, pour envoyer des satellites dans l'air, pour la stabilité de sa monnaie, qu'elle a scotché à l'euro, pour l'Internet et la plupart de ses ordinateurs,... Pourquoi lui faut-il absolument posséder ses propres avions de combat?

    Sans doute parce que les libéraux ne le sont pas autant qu'ils le prétendent. Eux qui nous rebattent les oreilles des vertus du marché, ils restent étonnamment englués dans des conceptions archaïques. Ils sont pour la souveraineté nationale totale du ciel, mais contre la souveraineté alimentaire.

    Lire la suite

  • La gouvernement genevois est il créationniste?

    Bible prestation serment 2013.jpgLe créationnisme vous connaissez? C'est une de ces modes américaines qui tombent régulièrement, comme le brouillard sur Genève en hiver, et encombrent les esprits et les médias le temps que la lux balaie les tenebras. Que reste-t-il des sorcières et des courges d'Halloween?

    La vogue du créationnisme - le fait de donner une valeur scientifique au récit de la création du monde tel qu'il figure dans la Bible - a été moins visible que la déferlante des citrouilles et son élan semble déjà calé. Sauf pour le Conseil d'Etat genevois qui a prêté serment mardi non pas sur la Bible mais devant les Saintes Écritures, comme les a bien nommées le pasteur du jour, pardon le président socialiste du Grand Conseil, Antoine Droin.


    Étonnante tout de même que cette Bible posée devant les corps constitués de cette République laïque, au chœur d'une cathédrale, devenue bâtiment civil le temps de la cérémonie, ce que n'a pas manqué de rappeler le Sautier du Grand Conseil!

    Lire la suite