Démocratie - Page 2

  • Robert Ducret, les années faciles

    robert ducret rts.pngRobert Ducret est mort jeudi à 90 ans. Il était contemporain de mon père avec qui il avait siégé au Grand Conseil. L'un était commerçant de combustible à Carouge, l'autre paysan à Bardonnex. Deux chefs de très petites entreprises, TPE comme on dit aujourd'hui, deux indépendants avec une fibre sociale développée.

    Chacun était assez emblématique de ces artisans et paysans genevois. Ils ont contribué à faire la Genève de la second moitié du XXe siècle. L'un était radical, l'autre chrétien-social, deux partis qui ont disparu, l'un avalé par l'esprit libéral, l'autre par la démocratie-chrétienne, un parti entre deux, faute d'avoir la force d'être en avant. 

    Je garde de Robert Ducret, comme Pascal Décaillet, le souvenir d'un politicien proche des gens et toujours prêt à répondre aux journalistes. Ce fut un ministre des finances respecté sans grandes histoires, favorisé par la conjoncture*.  

    Deux souvenirs me reviennent.

    Lire la suite

  • Bordel géant à Genève pour deux géants havrais

    geants grand mere.pngEvidemment je dois être un vieux con qui s'énerve bêtement parce qu'en ce vendredi 29 septembre baigné par un doux et radieux soleil d'automne, la Ville de Genève a décidé par la grâce de son ministre de la Culture de foutre un bordel géant dans la mobilité locale.

    Deux géants nantais, la petite Géante et La Grand Mère, défilent lentement, très lentement le long d'un parcours enchevêtré. La marche bloque comme jamais les artères de la ville et de sa proche banlieue. Comme si ces artères étaient inutiles à la vie de la cité et qu'on pouvait les thromboser sans problèmes ni conséquences. Monsieur le ministre commandera sans doute un rapport. Ses experts nous expliqueront que la culture, ça rapporte. Toutes autres conclusions leur feraient courir le risque de perdre des mandats publics. 

    Que n'a-t-on pas déclarer ce jour béni jour férié, tout à la gloire de ces poupées maniées à force de grue et d'une multitude de besogneux anonymes qu’enchaînent ces Gulliver.

    Que ne les a-t-on pas associées aux Fêtes de Genève? A moins que la gauche, qui tient Genève, n'ait décidé d'un message subliminal - du genre "Dégage Barthass!" - avec cette géante Critical Mass?

    Lire la suite

  • J'aime les élections allemandes...

    Bundestagswahl2005_stimmzettel_small (1).jpgJ'aime les élections allemandes, parce que les citoyens y ont deux voix*, une pour désigner l'élu de leur circonscription, désigné au scrutin majoritaire, ce qui assure son ancrage local, une voix pour désigner un parti politique du Länder, dont le nombre d'élus sera proportionnel au nombre de suffrages qu'il aura reçu au niveau régional. Le parlement allemand est ainsi constitué d'une moitié d'élus géolocalisés et d'une autre moitié politicolocalisés. 

    Ce mode de scrutin pourrait s'appliquer en Suisse. La moitié du Conseil national serait constitué d'élus "régionalisés" et l'autre moitié d'élus désignés par des partis véritablement nationaux. Le débat politique ne serait plus cantonné au canton mais porté davantage par des enjeux suisses et internationaux. En France, Macron pourrait aussi s'en inspirer.

    Ce mode de scrutin est aussi celui que je préconise pour refonder la politique genevoise et transformer les communes en voie de dépérissement. A l'heure où plus personne ne sait à quoi sert un maire genevois et où le canton peine à boucler ses fins de mois alors que les communes font des réserves, il n'est pas inutile de rêver à une gouvernance rénovée.

    Lire la suite

  • Maudet plus à gauche que Berset?

    maudet lac.jpgAvec 90 voix, Pierre Maudet a fait le plein des voix de gauche au second tour de l'élection sans suspense du Tessinois Ignazio Cassis au Conseil fédéral. pierremaudet.ch, ministre genevois de la Sécurité et de l'Economie, devrait en bonne logique retrouver son ami PLR lors de la prochaine élection fin 2019 lorsque la brillante Doris Leuthard mais aussi le balbutiant Johann Schneider Ammann et la gentille Somonetta Sommaruga se retireront. Cette prochaine échéance, plus ouverte, plus passionnante, permettra réellement de brasser les cartes. Elle interviendra à l'issue des élections nationales où, espère-t-on, les forces républicaines de ce pays seront renforcées au détriment des nationalistes UDC. 

    Cassis reprendra-t-il le département des Affaires étrangères de Burkhalter? Ce serait dans les règles. Mais, il se pourrait aussi que les quatre bourgois (PLR et l'UDC) y poussent gentiment le Fribourgeois Berset si d'aventure son projet Prévoyance 2020 se casse le nez ce dimanche dans les urnes. 

    Lire la suite

  • Inauguration bon enfant à Bardonnex

    IMG_2483.jpgCe n'est pas tous les jours qu'une petite commune inaugure un bâtiment de 12 millions. Surtout à Bardonnex, 2200 habitants, où la mairie court après la construction d'une nouvelle école... depuis 20 ans.

    A Bardonnex (Bardonnex village), on l'a jouée ce lundi sans tambour ni trompette, en couplant la cérémonie avec l'accueil des nouveaux habitants.

    L'imposante nouvelle halle artisanale, sise à deux pas de la douane autoroutière et de la commune de Perly, a belle allure avec ses colonnes de briques rouges flammées (de Bardonnex?) et ses fenêtres anthracite. Selon le maire, l'espace est déjà loué à 80%, une belle opération s'est réjoui le magistrat. 

    Lire la suite

  • La Tribune de Genève sera produite à Lausanne

    tamedia t.pngLa presse traditionnelle suisse se souviendra de l'été 2017. Genève a perdu ses rotatives après la déconfiture de La Suisse. La Tribune de Genève va perdre dès 1er janvier 2018 ses rédactions suisse, monde, économie et sport, annonce le groupe Tamedia

    La Tribune de Genève qui avait été rachetée par le groupe lausannois Edipresse au début des années 1990, lequel a été racheté par le groupe zurichois Tamedia en 2011, va au 1er janvier prochain être produite à Lausanne sous la direction d'Ariane Dayer.

    La même centralisation aura lieu en Suisse alémanique avec le maintien toutefois de deux sites, Zurich et Berne. Il n'est pas clairement fait mention d'un échange par dessus de la Sarine via un service de traduction. Ne resteront à Genève que les rubriques locales. 

    Qu'est-ce que ça va changer? Pas grand-chose au début.

    Lire la suite

  • La dernière rentrée d'Anne Emery-Torracinta?

    151013_Emery_Torracinta_Conseillère_Etat_ 02.JPG"La rentrée 2017 verra près de 75'000 élèves reprendre le chemin de l’école (primaire: 34'687 ; cycle d’orientation: 13'279 ; secondaire II : 24'952 ; spécialisé : 1971). Les effectifs augmentent partout: au primaire (+555), au cycle d'orientation (+43), au secondaire II (+629) et dans l’enseignement spécialisé (+119). Ces élèves seront encadrés par un peu plus de 6'900 enseignant-e-s."

    Tels sont les chiffres livrés ce jour par la socialiste ministre de l'Instruction publique genevoise. 75'000 élèves encadrés par 6900 enseignants, ça fait très exactement 10,869 élèves par enseignant. Où sont les classes à 25 élèves? (A noter que le budget 2017 alloue 8084 postes temps plein au DIP, sans compter les 2974 postes de l'Uni (ici p. 481)).

    Qui fait mieux, qui fait moins bien en matière d'encadrement en Suisse et dans les pays de l'OCDE? 

    Lire la suite

  • Zoug dame le pion à Genève

    maudet cf.pngFaute avouée est à moitié pardonnée. J'avais dénoncé ici l'absence de débat entre les trois prétendants au fauteuil du ministre des Affaires étrangères. A tort. Honneur au PLR zougois qui le premier a invité le trio Cassis-Moret-Maudet à débattre en public des enjeux de cette élection du 20 septembre et de ce qu'ils ont l'envie d'apporter à la Suisse. 

    Il reste une petite dizaine de jours au PLR genevois pour doubler la mise (Le 2 septembre le PLR suisse décide de son ticket). Mais comme l'élection se fera en Suisse alémanique, c'est sans doute à Zurich et à la télévision que le match devrait se poursuivre. Le défi est lancé.

    Lire la suite