Démocratie - Page 2

  • Le maire de Genève et la Tribune de Genève

    actmedia.JPGQui snobe qui? La question se pose à la lecture du programme #Actmedia, un raout médiatico-politique sur le thème - ô combien d'actualité - "quels journalistes demain au service de nos princes régnants", que le musée d'ethnographie - le lieu en dit long sur le quoi, le pour quoi et l'avenir plombé de la presse - accueille vendredi prochain 14 septembre. La question se pose car le nom du principal quotidien de Genève n'y figure pas. La Tribune aurait-elle déjà disparu des écrans radar de notre bon ministre de la Culture et maire éphémère de notre bonne ville de Genève? L'enquête est en cours.

    De mauvaises langues notent qu'en fait le rédacteur en chef du quotidien de la rue des Rois sera bien présent en la personne d'Ariane Dayer, rédactrice en chef Tamedia. Et voilà. 

    Que nous promet donc cet hackathon * de la presse régionale? 

    Lire la suite

  • Maudet, ses fake news, sa confession

    maudet leman bleu.JPGPierre Maudet est un être particulier. Pris en flagrant délit de mensonge par trois procureurs de la République à l'issue d'une enquête d'une année, le voilà, après une piteuse dégradation par ses collègues du Conseil d'Etat, qui admet sur le plateau de Léman Bleu n'avoir pas dit toute la vérité et demander aux Genevois de renouer le contrat de confiance qu'il a mis à mal. L'enfant prodige de la politique genevoise ne manque pas de toupet.

    Sa confession forcée est cependant bien maigre. Il n'a pas dit toute la vérité sur son voyage à Abu Dhabi, alors qu'il a sciemment falsifié les faits dans ses premières déclarations. Il a en termes d'aujourd'hui fabriqué des fake news. Faut-il rappeler ce qu'est l'acte de confession à l'encore magistrat, qui a déclaré sans rire avoir rapidement compenser les dizaines de milliers de francs de son voyage et de son hébergement en deux dons de 2000 francs aux églises protestante et catholique? Le voici:

    Lire la suite

  • Laura Flessel et Pierre Maudet

    Flessel laura.jpgPersonne ne connaît Laura Flessel de ce côté-ci de la frontière. Qui connaît Pierre Maudet en France?

    Laura Flessel vient de démissionner de sa fonction de ministre des sports de la République française en raison, dit la presse, d'une enquête ouverte contre l'ex-championne d'escrime soupçonnée d'une probable soustraction fiscale *. Un péché qui n'est puni de ce côté-ci de la frontière que d'une amende administrative. 

    Ce côté-ci de la frontière, le président du Conseil d'Etat d'un petit canton - dont le budget est tout de même presque le double du budget de la région Auvergne-Rhône-Alpes - est soupçonné non seulement d'avoir menti mais d'avoir construit une histoire pour cacher le nom du prince qui a invité en 2015 le ministre genevois de la Sécurité et de l'Economie à assister en simple spectateur à une course de formule 1. Un somptueux cadeau sans contrepartie, promis juré.

    Lire la suite

  • Quel fusible peut encore sauver Pierre Maudet?

    maudet tdg la faute.JPG

    Le président des directeurs des Départements de justice et police de Suisse aurait donc menti et tenté de cacher la véritable identité de la personnalité qui a payé son voyage et celui de sa famille à Abu Dhabi en 2015.

    L'information développée par la Tribune de Genève et la décision du Procureur général de demander la levée de l'immunité du président du Conseil d'Etat genevois au Grand Conseil est stupéfiante. On se demande bien quel fusible pourra cette fois préserver le ci-devant ministre d'un magistral court-circuit.

    Le 27 février 2012, la Tribune publiait un article intitulé "Pierre Maudet peut-il sauver le Parti libéral-radical?" On était alors en pleine affaire Mark Muller. Empêtré dans une affaire de castagne dans un bar jouxtant alors l'hôtel des finances (la goutte d'eau qui a fait déborder le vase), soumis à de fortes pressions, le magistrat PLR avait démissionné.

    On connaît la réponse. Après avoir dénié son intérêt, le maire de Genève était élu sans discussion au gouvernement cantonal. On lui promettait la lune et le Conseil fédéral. Aujourd'hui peut-on écrire: "Le Parti libéral-radical pourra-t-il soutenir longtemps Pierre Maudet?"

    Lire la suite

  • Maudet lance MyPresseGE et l'abo obligatoire à un franc

    maudet intro site.JPGDans Le Temps de ce 29 août - un quotidien basé à Lausanne et propriété commune d'éditeurs zurichois et allemand - Pierre Maudet annonce, pour sauver la presse romande de la désaffection des lecteurs et des annonceurs, la création de MyPressGe.

    MyPressGE, une sorte de Spotify, qui serait payé par les géants des télécoms qui prélèveraient un franc sur les factures des connectés, bref, si j'ai bien compris, un abonnement obligatoire du même type que celui qui fait tourner notre chère SSR, un modèle économique que les Suisses ont plébiscité en mars dernier.

    Quand on tape dans Google "mypressege", on tombe sur mypress.ge et ceci 

    კომპანია "თეკ" შპს
    "თბილისის ექსპრეს კურიერი" 
    გთავაზობთ ქართული და უცხოური პრესისა და ლიტერატურის სრულ ასორტიმენტს. ჩვენ შეგვიძლია სახლში მოგაწოდოთ ნებისმიერი წიგნი, ჟურნალი ან გაზეთი. ამასთანავე, ფასები ჩვენთან ყველაზე დაბალია, კურიერის მომსახურება კი - უფასო! საკურიერო მომსახურება მუშაობს საქართველოს მთელ ტერიტორიაზე

    Lire la suite

  • La presse a besoin de croire au Messie

    balibar.JPGEmmanuelle Béart, en robe écarlate, est intronisée maire (dit-on mairesse?) de Montfermeil. Jeanne Balibar l'a à l'oeil. La cinéaste tourne Les Merveilles de la ville. Libération est sur le plateau et publie ce samedi le reportage d' Anne Diatkine. "L’heure est sérieuse, lis-je. Il s’agit de rendre immédiates les premières mesures de son programme, notamment celle qui consiste à multiplier les jours fériés tout en rebaptisant ceux qui existent déjà. Qu’on ne s’affole pas, Noël demeure mais devient également la journée de la presse (écrite), qui a bien besoin de croire au messie."

    Pour le dire tout net, je ne savais plus trop comment reprendre le court de mon blog après la pause estivale. Cette idée que Noël puisse devenir la journée de la presse me réjouit autant que celle de contrebalancer notre fête de l'Escalade avec celle de la paix de Saint-Julien le 21 juillet (1603)...

    Lire la suite

  • Qui est cet Omar qui m'a tuer?

    IMG_4266.JPG"Omar m'a tuer". Mais qui est donc Omar?

    Le meurtrier du Matin papier serait Tamedia. Est-une fake ou une bonnes news?

    Difficile question en ce temps où le web, ses usagers et ses champions - autrement plus redoutables que le premier éditeur de Suisse - détrônent les journaux et les journalistes de leur monopole de l'information. Jusqu'à la popularisation du web, nous tenions en effet le primat de la parole et de la plume en matière de bonne information, comme naguère les prêtres et les pasteurs et, pour un temps encore, les professeurs. 

    Ce n'est plus le cas. La qualité de l'information se détériore comme s'effritent la transmission des valeurs par les religieux et les connaissances classiques par les professeurs.

    La banderole dit deux choses: que le Net serait le tombeau des journaux et donc des journalistes et que le fossoyeur est l'éditeur lui même. Fake ou bonnes news?

     

    Lire la suite

  • Double national, double usage, modernité... Shaqiri et le MAH

    mah patinoire.jpg

    L'affaire de nos deux joueurs suisses d'origine kosovare a mis la FIFA dans l'embarras. Elle s'en est sortie avec une amende, bien salée, mais pouvait-elle faire mieux, prise en sandwich entre le clan russo-serbe et la crainte d'un dérapage autrement plus émotionnel. Imaginez un joueur italien..., qui pour manifester l'amour qu'il porte au nouveau gouvernement à Rome, se serait mis en tête de lever le bras, façon salut fasciste, à l'entame de Fratelli d'Italia, l'hymne national transalpin. L'aigle à deux têtes est donc une petite faute bien plus petite que ces méchants croche-patte que l'on voit trop souvent sur le terrain. Au demeurant le nationalisme n'est que la monnaie d'une coupe du monde des nations. Vivement qu'on en sorte! Je vous recommande le dernier blog de Daniel Warner...

    Des doubles nationaux de coeur ou de fait, combien y en a-t-il dans les équipes qui s'affrontent en Russie? Des origines diverses, des sangs mêlés, n'est-ce pas ce qui génétiquement et culturellement régénère un groupe humain depuis la nuit des temps? Vive donc le multinationalisme!

     

    Lire la suite