Dans quel état j'erre - Page 2

  • L'AVS, vue du Salève et vue de Prague

    Naguère, et c'est encore le cas pour la plupart des humains, les rites de passages étaient religieux - en ceci que l'Etat ne se distingue pas de la religion ou de la philosophie dominante. Même la science, me dis-je, a ses grands prêtres et ses dogmes auxquels il vaut mieux adhérer sous peine d'ostracisme. Ainsi en va-t-il du big bang, de l'héliocentrisme, de la chute des corps, de la sélection naturelle et de e=mc2 ou encore, sous nos cieux, du réchauffement climatique causé par l'humain gaspilleur (ce qui n'est donc pas le fait de tous les humains, d'où la part relative de cette dernière connaissance et sa part orgueilleuse puisque les gaspilleurs ont, nous assure-t-on, le pouvoir et la responsabilité de stopper le phénomène voire d'en renverser le cour).

    L'AVS est donc un rite de passage que je vais franchir à mon tour. 

    Lire la suite

  • Les fake news et les fake believers

    courage ogm sotomo.jpgL'homme a marché sur la lune. L'homme est responsable du réchauffement climatique. La Russie a manipulé les élections américaines. Elle ou d'autres puissances pourraient manipuler les élections fédérales suisses en 2019. Les OGM sont dangereux. Les voitures autonomes réduiront le nombre des accidents sur les routes. La terre tourne autour du soleil. Le sucre tue plus que la cocaïne. La Suisse a été fondée le 1er août 1291 au Grütli. La vie commence à la conception. Hubble voit des galaxies lointaines qui n'existent probablement plus. Dieu a été créé par l'homme. Le Salève ne sera jamais genevois. Au commencement était le big bang. La vérité est ailleurs...

    On peut allonger la liste à l'envi. A l'heure des fake news, plus rien ne semble vrai. Tout peut être mis en doute. Même l’existence au fond. Ne sommes-nous pas des ombres qui s'agitent au fond d'une caverne?

    Lire la suite

  • L'unité des chrétiens: c'est un djihad?

    tg 24H Pape.jpgLe pape François a donc recadré hier le COE qui, à son avis et à celui de beaucoup d'autres, s'occupe un peu trop de questions sociales et sociétales (entendez d'intégration en tous genres) plutôt que de se focaliser sur sa mission première: l'évangélisation, en bon français l'annonce de la Bonne Nouvelle, une mission commune à tous les baptisés.

    Cette Bonne Nouvelle est évidemment celle de l'homme qui a inversé les valeurs: les premiers seront les derniers, les pauvres ont plus de chance d'entrer dans le royaume que les riches, la femme a plus valeur que le prêtre qui se félicite d'observer la loi, l'amour du prochain englobe l'amour de son ennemi etc. Accessoirement, l'homme en question a vaincu la mort qui nous interpelle ou/et nous effraye tant ...

     

    Lire la suite

  • Ite missa est. François a été saboté

    croix pape 2018 geneve.jpgLa messe de François (dont l'adresse Twitter est @Pontifex_fr) est finie. Pile à l'heure. Dans l'ordre et la discipline, mais aussi une certaine ferveur, une ambiance bon enfant, des enthousiasmes modérés. une messe bien suisse, quoi.

    Je rencontre mon prof d'école primaire. Il a 87 ans, milite sans relâche, a passé sa journée à promouvoir la revue des jésuites suisses Choisir, éditée à Carouge, un tout petit stand dans l'immense halle 7, qui a accueilli sans problème les quelque 40'000 célébrants de la messe. 

    Yves n'est pas très content.

    Lire la suite

  • Premier miracle à Genève: F1 supprime les bouchons

    circulation 8h45 jeudi 21 juin pape francois geneve.jpgLes papes ne sont pas des surhommes mais ils sont, selon la tradition assis sur le trône de Pierre qui fut chargé de bâtir son église.

    Plusieurs ont été fait saints. Notamment JPII dont la ténacité et la résistance et l'allant et les racines polonaises ont fait notamment chuter l'empire des travailleurs, du moins celui que Lénine et ses affidés avaient cru ériger pour l'éternité. Même pas un siècle. Le modèle chinois, fondé non pas sur la révolte des ouvriers d'usine mais sur celle des paysans, s'est lui transformé en une pure dictature capitaliste qui fait trimer sa population et la traque de mille manière. Un véritable paradis, dont les Mao confis ici n'avaient évidemment pas rêver. 

    Mais ce matin, Alleluia, François est à Genève. Premier miracle, il n'y a plus ou quasi pas de bouchons dans la cité de Calvin*. Ok, il fait beau, mais nous ne sommes pas mercredi non plus. Mais attention, les miracles, c'est comme la loterie ça ne tombe qu'une fois et on ne sait pas quand ni où. 

    Lire la suite

  • L'Aquarius, trop plein pour le lac de Genève?

    aquarius en emr.jpgQuel est le rôle des médias dans un monde où les réseaux sociaux vont plus vite qu'eux? Quel est le rôle des médias dans un monde où la com et l'émotion déforment le champ du réel? Quel est le rôle des médias qui sont condamnés à faire de l'audience et à coller à ses humeurs pour exister?

    Ces questions ne sont pas vraiment nouvelles mais la technologie a fait de la rumeur locale une fake news globale. L'argent est bien plus présent dans las agences de com que dans les besogneuses rédactions de nouvelles. L'audience est finement ciselée par les burins informatiques qui traquent, épousent, anticipent les goûts, les penchants, les pensées même de chacun *.

    Pourtant les médias résistent encore.

     

    Lire la suite

  • Et la fidélité, bordel!

    poggia protegeons nous pre 3.jpgEvidemment on va me dire qu'il vaut mieux prévenir que guérir, qu'un humain averti en vaut deux, que vivonsmieux.ch, la dernière campagne de promotion de la santé du Département de Mauro Poggia cible les jeunes (ce qui n'est dit nulle part et même si c'était le cas...), accessoirement que je suis un vieux con ou un mal baiser (ce qui revient évidemment au même)...

    Cette entrée en matière pour vous dire que les questions 9 et 10 du petit test vivonsmieux.ch qui tourne présentement sur le net m'interpellent.

    La première concerne l'usage du préservatif, la seconde le test du SIDA.

    Lire la suite

  • "Au final, Gabriel ne sera pas mort pour rien." Fernand Melgar

    fernand melgar dealer.jpgJe n'ai suivi, comme beaucoup sans doute, que par la bande la dénonciation par Fernand Melgar du deal de rue à Lausanne. Lausanne la rupestre, comme avait dit avec toute la morgue qu'un Genevois peut avoir du haut de son jet d'eau un magistrat Vert de notre bonne petite ville, "où le deal de rue est aussi déployé qu'ailleurs", a dit un Municipal de la cité vaudoise pour dire que chez lui tout allait bien.

    J'ai suivi aussi d'une oreille le dernier Infrarouge d'Esther Mamarbachi consacré à ce sujet justement, où chaque responsable s'est empressé de déclarer que le deal était sous contrôle. Et que les consommateurs étaient au fond libres de consommer et qu'il n'était pas question de remplir Champ-Dollon avec la fine fleur de la société qui sniffe à l'occasion quelques lignes de coke - ça fait tellement du bien, paraît-il.

    L'avenir atteint Genève.

    Lire la suite