Dans quel état j'erre - Page 2

  • La vogue de Bardonnex et le mythe du paradis terrestre

    paradis terrestre.jpgLa vogue de Bardonnex est égale à elle-même*, ce qui, en ces temps où le concept de disruption a pris le gouvernail du monde, n'est pas forcément une bonne nouvelle.

    Organisée par la jeunesse - neuf garçons cette année - la Vogue a perdu tout rapport avec ses origines: la fête votive de la vierge Marie, mère de Dieu, dont les églises chrétiennes, sauf la branche protestante, fête l'enlèvement au ciel le 15 août, un jour férié en pays catholiques, qui a coïncidé cette année avec le premier jour de la manifestation.  Or, l'église de Bardonnex détruite vers la fin du XVIe siècle lors de l'occupation bernoise de la région était consacrée à Notre Dame. 

    Voilà pour la petite histoire que tout le monde a oubliée. Passons au paradis terrestre.

    Lire la suite

  • Un gamin sur la route de Compostelle

    IMG_7938.JPEG

    M'en allant, en ce lendemain de 15 août, de Charrot à Compesières par le petit chemin des écoliers, quêter les dernières informations de mon église, je tombe sur un panneau et sur deux pèlerins singuliers. Les deux pèlerins sont arrivés au bout de leur périple. Une marraine et son filleul de 5 ans ont fait la route depuis Bulle. 

    Christine Fornerod Castella est formatrice à l'aumônerie du Cycle d'orientation de Bulle et de Riaz et membre de Formule Jeune. Elle a organisé ce printemps pour un groupe d'une trentaine d'élèves une marche de Compostelle par étapes, de Romanshorn à Compesières. Cette année durant trois jours, les élèves, libérés par le collège de l'encore catholique canton de Fribourg - un ange passe sur le canton de Genève - sont arrivés à Einsiedeln. 

    Lire la suite

  • Trois collapsologues et 7'600'000'000 humains

    cochet sinai servigne dessin le monde.jpgLe Conseil d'Etat de notre bonne République et canton de Genève - qui héberge un 15'200e des être humains de notre planète - a clos le 28 juillet sa grande enquête sur Genève 2050 (voir ici, et ). Aucun scénario ne prévoit un effondrement tel que celui qu'annoncent trois millénaristes en vogue en France, qui ont été les premiers invités du quotidien Le Monde, dans une série de six papiers intitulée "Vivre avec la fin du monde" (du 23 au 29 juillet).

    C'est que la fin du monde est proche, proclament les nouveaux prophètes de l’apocalypse, membres de l'institut Momentum: Agnès Sinaï, Pablo Servigne et Yves Cochet (déjà cités dans ce billet). Leur texte « Face à l’effondrement, il faut mettre en œuvre une nouvelle organisation sociale et culturelle », que Le Monde réserve à ses abonnés, mais qu'on peut lire intégralement sur Momentum et sur quelques blogs écolos.

    Lire la suite

  • La fête des vignerons, politiquement incorrecte?

    fete des vignerons cents suisses.jpeg

    Un magnifique spectacle, donné hier soir entre lac et montagnes, sur la grand-place de Vevey, sous un ciel serein et doux d'août! Les 5000 figurants glissent sans à-coups et sans arrêt sur cette scène écran, une palette magique digne d'un peintre géant, sans mentir l'actrice principale de ce show rare.

    Bravo aux vidéastes et à l'ensemble des auteurs de ces très (trop?) nombreux tableaux oniriques. Point de fausses notes - hormis les déjections solides et gazeuses et naturelles des ruminants, vite enlevées pour les premières et, pour les secondes, à mettre au bilan carbone de la FeVi19. Trop peu sans doute pour que la fête soit un fidèle reflet de notre temps disrupté. C'était beau et sans histoire. Point.

    Mais n'était-ce qu'un spectacle? Pourrait-on le reproduire ailleurs, à Zurich ou à Genève qui sont aussi des villes de la vigne et du vins (tout comme Turin ou Pékin sont des hôtes des JO d'hiver)?

     

    Lire la suite

  • 1er Août à Compesières: les traditions se perdent

    IMG_7726.JPGL'Amicale des sapeurs pompiers de Bardonnex a fait dignement son office, tout comme les Dames paysannes, le personnel communal et les pompiers. A Compesières, le 1er Août est commémoré le 31 juillet. Ce fut une magnifique soirée, "bénie des cieux" comme dit le Cantique suisse, que ne chantent plus que quelques rares habitants.

    A l'heure, où le soleil disparaît derrière le Jura et que le ciel s'éteint sans que ne percent plus les étoiles, concurrencées par l'éclairage publique et les feux d'artifice, la foule passe en procession du hangar, où grillent les saucisses, fond le fromage, coule le vin, à la cour du château. Des flambeaux ici et là, en grappe ou solitaires, marquent le lent cheminement nocturne. Presque religieux.

    Lire la suite

  • Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050

    www.footprintnetwork.org.jpgCe lundi, nous avions atteint le jour de la vie à crédit, rappelle ce matin Libération qui cite footprintnetwork.org et sacrifie au rituel du nostra culpa moderne. Nous - les riches - consommons trop. L'effondrement - le collapse - a déjà commencé. Les mouches qui nourrissent les oiseaux ont disparu dans nos environnement aseptisés (au fait, nos pschitt et autres bougies, bâtonnets et autres arômes d'ambiance même bio ne sont peut-être pas sans conséquence)... Alerte! Que fait la police!

    Pour faire bon poids (!), Libé cite en premier le pape pape François, "qui exhorte les Etats à agir pour lutter contre le changement climatique «parce que notre survie et notre bien-être dépendent de cela»." Le pape François est à la tête d'un peuple qui sait que s'approprier les ressources plus que nécessaire et de ce fait priver son prochain des fruits de la terre est péché de gourmandise et qu'il sera plus difficile à un riche d'entrer au paradis qu'à un chameau de passer par le chat d'une aiguille

    Lire la suite

  • Notre cerveau est plat et nous sommes bêtes

    cerveau.jpgComme des bêtes? Pire! "L'espèce qui fantasme le plus sa vie intérieure, qui est la plus trompée par son esprit, et qui est donc la plus bête... c'est la nôtre!" C'est dit le dossier de Science & Vie d'août 2019 ce qui découle de la théorie en vogue exposée dans un ouvrage du psychologue anglais @NickJChater sous le titre The Mind is Flat (Et si le cerveau était bête) paru en mars 2018. Rien n'existerait dans notre tête - ni moi intérieur ni inconscient ou vérités hardcodées - rien qu'un formidable calculateur tellement rapide qu'il faut 40 minutes à un super ordinateur pour décoder une seconde d'envrion 1% de l'activité cérébrale, lit-on sous la plume de Thomas Cavaillé-Fol.

    Cette rapidité phénoménale, c'est ce qui nous bluffe et nous fait croire que nos pensées, nos déductions, nos choix, nos élans amoureux, nos raisonnements sont le fait de notre personnalité enfouie, de notre libre arbitre. Non, démontre Charter, tout est saisi et interprété dans l'instant, sur l'attention actuelle, forcément sélective et partielle, dans un environnement flou. Bref le contraire du Big Data qui prétend dire la vérité en farfouillant les (nos) données par milliards. 

    Lire la suite

  • En 2050, chaque citoyen genevois sera responsable de sa santé

    sante 5.jpg

    En 2050, chaque citoyen-ne genevois-e sera responsable de sa santé. C'est la proposition 19 sur les cinquante soumises à l'avis de quelque 350 étudiants de la HES/SO Genève.  Cette enquête, ainsi que des interviews ciblées d'une cinquantaine de haut fonctionnaires et des ateliers fondent le rapport 2050. On n'y trouve pas l'avenir du canton, mais des scénarios possibles, d'où découlent des stratégies et des politiques publiques. Bref une mise en branle de l'Etat et des habitants plutôt ébouriffants et très inspirés par l'écologie en vogue, de quoi, espèrent les experts, garder les Genevois éveillés, souples et résilients face à ce Demain, qu'on nous conte paradisiaque et que les hypothèses du projet - largement anonyme lancé par le Conseil d'Etat il y a un an - peignent en noir. 

    sante 6.jpg

    En 2050, chaque citoyen-ne sera tenu-e d’enregistrer quotidiennement ses données personnelles de santé (son activité physique, son régime alimentaire, son état mental etc.) au moyen d’objets connectés

    Florilège de quelques propositions. L'annexe au rapport Genève 2050 présente pour chacun le degré de plausibilité (barre supérieure) et le degré de souhaitabilité (barre inférieure) évaluée par les étudiants. Ainsi l'autotraquage des gens en matière de santé est jugé plausible (par une petite majorité) mais pas souhaitable (par trois quarts des étudiants). 

     

    Lire la suite