Blogosphère genevoise - Page 4

  • Déçu en bien comme disent les Vaudois

    tg une du 13 oct.jpgOn m'a changé ma Julie! Après l'âme, longtemps incarnée par Sandra Mamboury - qui, entre nous, tarde à bloguer ;-) - remplacée à la rentrée par sa nouvelle personnification pleine de promesses, voilà qu'on rénove la Julie de fond en combles.

    Bon, les blogs, qui font tout de même plus de 250'000 visiteurs uniques par mois, sont tombés dans les caves de la page 36 de ce mercredi historique 13 octobre. Il faut bien occuper les pieds de page. Un nouveau défi comme on dit dans les écoles de management. Les mineurs du Chili parlent d'une nouvelle naissance... J'espère bien franchir à Noël la barre des 300'000 visiteurs. Chers blogueurs, faite la promo de votre blog! (mode d'emploi ici).

    A part ça, plutôt réussie cette nouvelle formule, vous ne trouvez pas? Perso j'attends la version Ipad promise pour décembre.

    Lire la suite

  • Ramadan: Hiltpold n'est-il pas un peu naïf?

    hiltpold hugues.jpgBonne surprise hier après-midi, un ancien blogueur que je croyais perdu a retrouvé le chemin de la toile - il est présent sur Facebool et sur Twitter et c'est un des parlementaire genevois en vue.

    Bienvenue donc à Hugues Hiltpold. Son propos m'a toutefois interpellé.

    Un radical a-t-il jamais écrit un message à l'occasion du début du Carême - cette période de 40 jours que naguère les catholiques suivaient plus ou moins en réduisant leur consommation et leur train de vie, un comportement qui, notons-le au passage, fleure bon les projets de transition (vers l'après-pétrole) et de résilience, dont la Revue Durable, dont la survie est menacée, se fait l'apôtre dans sa dernière édition.

    Hier le conseiller national Hiltpold de Carouge a adressé un message aux musulmans à l'occasion du début du mois de ramadan.Il n'y est question ni de djihad ni de burqa mais d'un monde en voie de sécularisation, qui risque d'être un monde sans foi ni loi.

    Lire la suite

  • Un seul hôpital universitaire en Suisse romande?!

    Buchs bureau rapproché.JPGSurtout, cher Docteur, membre par ailleurs du comité de l'Association des médecins de Genève, on aimerait connaître votre avis. Ètes-vous pour ou contre une seul hôpital en Romandie? Je réponds à Bertrand Buchs qui, à propos des transplantations cardiaques, est entré ce matin dans son blog dans la danse du scalp des hôpitaux universitaires.

    Si Genève veut sauver le sien, il me semble que le canton doit trouver une solution d'urgence pour hospitaliser tous les patients ordinaires potentiels dans un rayon de 100 km. Sur ce plan Lausanne part avec une grosse longueur d'avance en raison 1) des frontières politiques que nous avons héritées de nos pères et 2) du sieur Stauffer qui décidément fait beaucoup de dégâts en montant les Genevois contre les Français (et réciproquement).

    Peut-être est-il temps d'exiler le tribun d'Onex, réélu président du MCG, en Pays de Vaud ou en Pays de Gex. On m'a dit hier qu'il cherchait à s'installer à Carouge. Info ou intox?

    Lire la suite

  • Je ne vous abandonne pas

    blog logo main.pngBloguer tous les jours n'est pas une sinécure. Si je me fais plus rare ces jours - tout est relatif - c'est qu'en réalité je blogue ailleurs. Pas sur Facebook que trop de politiciens genevois adoptent à mon goût - une plateforme sans doute ludique, mais très communautariste et super globale, bref pas très en ligne avec la pensée du consommer local. Je blogue donc sur d'autres blogs hébergés par la Tribune. Petit tour d'horizons en ce printemps tardif où les fleurs sont encore rares...

    Sur la Gazette de la Constituante, sur le blog des blogs, dans Métropole Genève et sur Webmairies 2001, je viens de publier...

    Lire la suite

  • LA CICAD discute d'antisémitisme. Avec qui?

    cicad rapport 2009.pngPublier une caricature de Mahomet avec une bombe dans le turban, jeter le pape dans la cuvette des wc fait partie de la liberté d'expression ou de la liberté artistique. Il n'y a là rien à dire, car ni les musulmans ni les catholiques ne sont voués en tant que peuple à la négation.

    Le peuple juif a certes beaucoup souffert depuis sa montée des marais du sud de l'Irak actuel en Palestine. Plusieurs fois dans son histoire, il a failli être rayé de la carte du monde. Jacques Attali en cite plusieurs dans son Dictionnaire amoureux du judaïsme. La shoah fut une des politiques dans les siècles - un peu plus de 58 aujourd'hui - d'extermination systématique.

    C'est un effort de chacun, chaque jour, que de reconnaître en l'autre une part de soi, d'aimer son prochain comme soi-même. Certains y parviennent admirablement. Ils sont des saints sur terre, des modèles d'humanité. Comme l'on voudrait que tous les humains leur ressemble!

    D'autres font des efforts, mais tombent parfois au souvent, se relèvent, tombent à nouveau. Il arrive quelquefois qu'on tienne des propos racistes ou que l'on rumine des mots de haine à l'encontre d'humains. C'est toujours plus grave lorsque cette haine s'en prend à une communauté, à un peuple et que tous ses membres sont mis dans les même sac. La haine des Genevois, la haine des frontaliers, la haine des propriétaires, la haine des pollueurs, la haine des musulmans, la haine des racistes, la haine des juifs...

    C'est l'homme qu'on tue quand on l'amalgame à la foule. Partout et toujours. La CICAD a hier publié son bilan 2009 de l'antisémitisme. C'est son rôle. Elle fait oeuvre d'humanité. D'autre le font et tentent d'endiguer le racisme, islamophobie, l'anticléricalisme et tous les ismes qui en leur sein nourrissent des dévots de leur cause, des tartuffe, des graines de dictateurs, des cadres du politiquement correct.

    Lire la suite

  • Célian, Aurélie, Guillaume, Adrien, Caroline... ça dépend du quorum!

    hirsch celian dessin matu mars 10.pngPascal Décaillet a invité ce matin sur Radio Cité une brochette de jeunes politiciens... Grande diversité, grande vacuité politique. Normal. Les questions du maître d'école, qui coupe sans arrêt la parole à ses interlocuteurs, brassent un thème éculé: est-ce que la jeunesse est un atout? Ne s'engage-t-on pas en politique, parce qu'on a des idées, des envies, des ambitions pour soi et pour la société. Par les hasards des amitiés aussi.

    "La Suisse marche au paiement de galons", dit le conseiller municipal Adrien Genecand, brûler les étapes, c'est risquer de se brûler les ailes."

    Le socialiste Romain de Sainte Marie parvient un court instant à recentrer le débat sur l'action, mais sans réussir encore à cibler un projet précis: "On ose taper là où ça fait mal, faire des coups. C'est plus visible dans les partis de gauche qu'à droite où l'on est davantage carriériste." La députée Aurélie Gavillet abonde. PAscal Décaillet dérape:

    - Vous avez voté Longet?

    - Non, je n'étais pas au congrès de samedi, j'aurais voté Velasco. On entend le sourire béat de l'animateur, qui s'en prend à au président des Jeunes socialistes Romain de Sainte-Marie, qui a, lui, voté Longet, le coupe dans son argumentation, l'accuse d'avoir un discours de vieux, d'apparatchik.

    Vite une autre victime...

    Lire la suite

  • Entre Gaillot et Broulis, mon coeur balance

    TG débat six hommes 17 mars.png

    L'association l'Esprit de Genève (qui est une marque déposée) publie l'Agenda de Genève*. Un agenda qui a un petit avantage par rapport au Guide loisirs du site de la Tribune de Genève, c'est qu'il permet d'accéder facilement via un calendrier à toutes les manifestations agendées un jour particulier. Enfin toutes, c'est une façon de dire,

    Car aucun agenda actuellement disponible dans la région n'est exhaustif. Ainsi aucune des deux manifestations dont il est question ci-dessous n'est mentionnée. Une carence tout de même un peu curieuse. Qui empêche sans doute les organisateurs de planifier leurs rendez-vous et d'éviter que certains jours cumulent mille douze événements, jettant le chaland citoyen dans l'embarras. Telle est ma situation ce mercredi soir.

    Lire la suite

  • Le journal de demain sera...

    livrel bonnier.jpg... interactif donc sans papier (en attendant sa dématérialisation complète via des impulsions cérébrales). Mais un bon journal ne sera sans doute pas fait sans journaliste. La profusion d'information rend utile et même nécessaire le métier qui consiste à sélectionner l'information pertinente, à la vérifier lorsqu'elle est sujette à caution - ce qui est le cas de la plupart des informations - à la mettre en forme, à l'enrichir, etc.

    Je suis retombé en faisant de l'ordre sur une courriel vieux de deux ans rédigé par un ancien cadre de l'Etat, longtemps expert dans les outils collaboratifs informatiques et l'acquisition des connaissances, mais un peu désabusé par la lourdeur de l'appareil administratif. Il m'écrivait ne pas trop croire aux blogs et mettait en revanche beaucoup d'espoir dans les moteurs de recherche intelligents capables de renseigner les gens confrontés soudain à une question existentielle du genre: quel est le meilleur traitement actuel du cancer du sein?

    Lire la suite