Air du temps - Page 5

  • Le journalisme en 2017? C'est à vous de jouer!

    IMG_3356.PNGNiemanLab publie ces jours une longue série d'articles sur un thème imposé: le journalisme en 2017. En ce temps où La défiance - l'arme de destruction massive la  plus corrosive et la plus sournoise - est à l'œuvre, en ce temps où les hoax (canulars) et les fake (fausses) news ravagent les réseaux sociaux, les journalistes seuls ne parviendront pas à rétablir la qualité de l'information.

    Chacun doit s'y mettre. Nous devons tous avoir le réflexe du journaliste, vérifier les sources, s'assurer de leur indépendance, de leur fiabilité, ne pas transmettre de rumeurs.

    Clic! - c'est si facile de partager, de retweeter - trop tard, nous voilà complice d'une désinformation, d'une manipulation.

    Lire la suite

  • Dieu était protestant en 1602

    IMG_3353.PNGLogique et exigeant, le prêche de l'Escalade du modérateur de la compagnie des pasteurs de Genève, samedi à la cathédrale Saint-Pierre.

    Logique car tout responsable d'Eglise se doit de dire qui est Dieu, lequel n'est évidemment pas celui que l'on croit ou que les puissants veulent nous faire croire.

    Exigeant car le propos était forcément un peu complexe. Blaise Menu a placé haut la barre. Son texte mériterait d'être publié pourquoi être relu. Le peu que j'en ai capté dans le brouhaha du fond de l'édifice religieux, qui dresse sa silhouette sur la colline depuis bientôt 800 ans (1150-1250), et les pétarades des arquebusiers m'a néanmoins séduit.

    Lire la suite

  • 1516, 1603: on ne fête pas la paix

    paix de fribourg.jpgCe 29 novembre, quelques officiels ont commémoré à Fribourg le 500e anniversaire de la paix perpétuelle entre La Suisse et La France. Dans l'indifférence quasi générale. Dans mon journal préféré, l'affaire est réglé en une citation diplomatiquement correcte du ministre français des AF: "La Suisse n'a jamais confondu la neutralité avec l'indifférence" qui peut se lire aussi "Point d'argent, point de Suisses"...

    Qui se souviens de cette date du 29 novembre 1516, alors que tous les écoliers de Suisse de France et de Navarre connaissent Marignan 1515, la défaite des Suisses (une partie d'entre eux, l'autre partie avait quitté le front faute d'avoir été payée par le duc de Milan) face à François 1er (opportunément sauvé par une troupe vénitienne qu'il n'attendait plus)?

    Est-ce parce que le roi de France s'achetait par le contrat de Fribourg le service quasi exclusif des valeureux soldats de la Confédération naissante, que la paix perpétuelle ne laisse pas autant de trace dans nos mémoires que la bataille?

    Qui se souvient de 1603?  

     

    Lire la suite

  • Dimanches sans, sans, sans...

    co deux plus plluant commerce.jpgDimanches sans voiture, sans commerce, c'est le credo des Verts (et de quelques autres urbains qui n'ont qu'une envie: rétablir l'octroi). Sans culte ni messe, il y a belle lurette que les dimanches le sont. Aurons-nous bientôt droit (plutôt devoir) à des dimanche sans chauffage et sans Internet?... Ce serait cohérent avec le catéchisme écolo.

    La planète (sa part occidentale) doit ralentir et redécouvrir la simplicité et la sobriété, tout le monde en convient. (Au passage, on remarquera que l'économie a normalement pour but une consommation spartiate des ressources et que c'est l'abondance des biens et des services dont certains sont quasi gratuits qui nous égare, mais qui a aussi permis aux classes laborieuses d'ici - comme on disait naguère - de goûter à un certain confort).

    Lire la suite

  • Le vert contre le réchauffement climatique

    nord vert nasa.jpgL'hiver est précoce cette année et promet déjà un bel enneigement. Même le Salève s'est coiffé de blanc du côté des Pitons.

    Les météorologues, scientifiques rigoureux, avouent leur impuissance à prédire le cours du temps au-delà de dix jours. Un hiver glacial, comme le dernier fut tempéré, ça se joue à 50-50 affirment-ils au 20 Heures, ici et là.

    The Economist nous explique cette semaine que des chercheurs ont compris pourquoi le réchauffement climatique s'est atténué ou ralenti ces trois dernières années.

    Lire la suite

  • Donald, Christoph, Marine au pouvoir

    trump singe.jpgL'UDC n'a jamais fait plus de 30% en Suisse. Cependant, sans grand risque de se tromper, on peut estimer qu'une part de l'électorat des autres partis, de tous les autres partis, y compris chez les verts fondamentalistes, dont la couleur est aussi verte foncée que celle du parti nationaliste suisse, y compris à l'extrême gauche, pourfendeuse du commerce international, la tentation de l'isolationnisme est majoritaire dans ce pays. Cependant, dans chacun des autres partis, une majorité interne supplante l'expression de ces électeurs apeurés qui votent pour d'autres raisons encore PLR, PDC, Socialiste, Verts ou extrême-gauche.

    Aux Etats-Unis, le mode du scrutin force à la bipolarité. Républicains donc, même de la pire espèce, ou démocrates, tout aussi détestables dans leur aveuglement politiquement correct. 

    Lire la suite

  • 36 millions pour des prunes (à l'alcool)

    poire à l'alcool.jpgÇa fait combien de décennies pour ne pas dire de siècles et même de millénaires qu'on conserve des fruits et toute sorte d'autres choses dans l'alcool? Qui n'a pas dégusté des cerises à l'eau de vie? Qui ne s'est pas étonné de voir une poire plus grosse que le goulot nager dans la williamine? Qui  n'a pas admiré le bateau en bois habilement glissé dans la bouteille de gnôle? Qui n'a pas eu un haut le coeur en voyant un cerveau ou un crapaud conservé dans l'alcool ou le formol?

    Et bien voilà que Genève veut/doit dépenser 36 millions pour sécuriser les conserver du Museum, nous dit ce matin mon journal préféré. On se pince et on se dit que le principe de précaution et les règlements concoctés en chambre n'ont pas fini de creuser la dette des collectivités publiques et de priver les pauvres de leurs subsides, les élèves des professeurs et les malades des soignants. Car ces 36 millions devront bien être pris quelque-part.

    Lire la suite

  • Nos CFF, Flixbus, les radios locales...

    IMG_3320.PNG

    Genève-Constance pour 18 francs. Évidemment c'est un prix d'appel. Et c'est un peu plus lent (5h45). N'empêche, l'offre de Flixbus fait flipper nos CFF. Certes il est interdit de desçendre en route. L'affaire est trop belle pour que les petites gens qu'étranglent les cotisations maladie ne profitent pas un peu de l'aubaine. 

    Le monopole des CFF doit sauter, c'est une évidence. Et notre régie ferait bien de s'y préparer. Plutôt que de compter sur une loi obsolète pour défendre son pré carré.

    Combien de temps a-t-il fallu aux émetteurs des radios pirates, perchés sur les montagnes ou ancrés dans les eaux internationales, pour faire sauter le monopole des ondes, défendu en Suisse alors par les PTT? 

    Lire la suite