Air du temps - Page 3

  • La Genève de Mettan, un canton hors sol

    mettan medaille 2.JPGGuy Mettan, médaillé russe controversé, publie dans son blog, trop rare à mon goût, un bref portrait de Genève et des Genevois. "Excellent" a commenté sobrement cet après-midi un ancien patron du quotidien de la République et canton.

    Très bon en effet. J'ajouterais toutefois en première analyse deux éléments qui me paraissent importants:

    - les catholiques des communes réunies et

    - l'internationale calviniste.

     

    Lire la suite

  • Serai-je plus intelligent?

    intelligence artificielle.jpgça doit être la troisième ou quatrième recension du dernier bouquin d'Eric Sadin parue ces jours dans les médias hexagonaux, le philosophe de 34 ans publie à l'Echappée "L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle". Dans un entretien à Libération - Intelligence artificielle : «De plus en plus de spectres vont administrer nos vies» - je retiens notamment cette remarque: Au fond ces système computationnels sont dotés d'une singulière et troublante vocation: énoncer la vérité.

    Énoncer la vérité, c'était naguère le lot quasi exclusif des prêtres qui lisaient les voi(x)es de Dieu dans ses livres. C'est plus prosaïquement l'affaire des hommes devant le juge dans son domaine normé, celle aussi des journalistes dans la contingence parfois étroite de l'actualité, des scientifiques encore - quoique ces derniers devraient cultiver plutôt le doute que l'affirmation péremptoire. Plus ils explorent les territoires inconnus, plus ils soulèvent la poussière des question(nement)s.

    C'est donc l'affaire désormais de l'IA.

     

    Lire la suite

  • Robot bineuse à Charrot

    Il y a quelque temps, j'ai évoqué les épinards pleins de mauvaises herbes d'un maraîcher député, devenu bio  - le maraîcher, pas le député qui lui est toujours PLR. Il y en avait tant de mauvaises herbes que la culture avait complètement disparu. Peut-être que cela n'a pas d'incidence pour transformer les dits épinards en bonne soupe, mais quel boulot s'il faut séparer le bon grain de l'ivraie. Heureusement, dans un temps pas si lointain, des robots bineuses viendront prêter main forte aux cultivateurs. 

    Il se trouve qu'en ce dimanche d'été indien sans fin, la lecture de The Economist m'a à nouveau mis sur la piste des futurs bras qui permettront une culture bio économique. 

    Lire la suite

  • Maudet est-il une entrée du dictionnaire de JFK?

    JFK macron jdd.jpgPassez la frontière, attablez-vous au bar PMU Le France, sirotez un Ricard sous le soleil de septembre et ouvrez Le JDD. C'est la douce France qu'on aime. Et qu'on aime détester: son centralisme parisien en tout premier, sa monarchie républicaine. Par contraste, ces deux travers nous font aimer la Suisse, son fédéralisme, sa démocratie. Qui ne sont pas sans défauts non plus. 

    Le Journal du Dimanche n'est pas mal fait. J'y lis toujours quelques articles intéressants. Même si, dans la presse hexagonale, je préfère Libération qui m'emmène dans des contrées où je suis moins chez moi. Dans l'édition de ce dimanche, sous le titre "Un libéral sans complexe à l'Elysée", je dévore d'une traite l'extrait d'une notice que Jean-François Kahn - dont j'ai toujours admiré la plume et l'extrême centrisme - consacre à M, dans son nouveau dictionnaire dont toutes les entrées commencent par...  M.  M, la maudite.

    Lire la suite

  • De quoi ont peur les Genevois?

    votation 23 2018 paradis.jpgLes urbains, donc les Genevois, sont comme des poussins. Lorsque un danger les menacent, ils courent  à la première alerte se réfugier sous leur mère Etat-poule. Ce dimanche, deux initiatives (l'une - les aliments équitables - plutôt verte libérale, donc propice aux étrangers à condition qu'ils soient bien élevés comme des Suisses; l'autre - la souveraineté alimentaire, plan Wahlen version XXIe - opposée aux étrangers qui viennent concurrencer les Suisses) ont été plébiscitées à Genève et rejetées en Suisse. Je fais partie du camp des Suisses.

    Ce grand écart entre les électeurs (les rats des villes et les rats des champs comme on disait jadis des deux variétés qui composaient l'alors dominant parti radical (devenu PLR)) s'explique entre autres par le rapport que les uns et les autres entretiennent avec la nature. 

    Lire la suite

  • Maudet, ses fake news, sa confession

    maudet leman bleu.JPGPierre Maudet est un être particulier. Pris en flagrant délit de mensonge par trois procureurs de la République à l'issue d'une enquête d'une année, le voilà, après une piteuse dégradation par ses collègues du Conseil d'Etat, qui admet sur le plateau de Léman Bleu n'avoir pas dit toute la vérité et demander aux Genevois de renouer le contrat de confiance qu'il a mis à mal. L'enfant prodige de la politique genevoise ne manque pas de toupet.

    Sa confession forcée est cependant bien maigre. Il n'a pas dit toute la vérité sur son voyage à Abu Dhabi, alors qu'il a sciemment falsifié les faits dans ses premières déclarations. Il a en termes d'aujourd'hui fabriqué des fake news. Faut-il rappeler ce qu'est l'acte de confession à l'encore magistrat, qui a déclaré sans rire avoir rapidement compenser les dizaines de milliers de francs de son voyage et de son hébergement en deux dons de 2000 francs aux églises protestante et catholique? Le voici:

    Lire la suite

  • La presse stigmatise les musulmans. Que faire?

    image musulmans stigmatises.JPGLa presse écrite suisse stigmatise les musulmans. C'est la découverte de la Commission fédérale contre le racisme. L'institut Foeg de l'Université de Zurich - qui publie par ailleurs un rapport annuel sur la qualité des médias - en dresse le tableau (essentiellement sur la base de cas alémaniques). Ni la Commission ni l’Université ne font des recommandations. On les lit donc en filigranes. On comprend que cette stigmatisation, résultant notamment des travers classiques d'une certaine presse (sensationnalisme, dramatisation), serait néfaste à une bonne intégration - lisez cohabitation - et que donc les médias écrits devraient corriger leur tri, leur ton, les faits (?). 

    On s'interroge de cette stigmatisation en bloc des médias écrits, alors que leur audience est en chute. Effet pervers d'une synthèse qui doit capter l'attention des journalistes (l'étude montre plutôt de grandes différences entre d'une part les titres du genre Weltwoche ou Blick et ceux du camp NZZ ou Le Temps d'autre part)? Pourquoi par ailleurs épargner les médias dominants que sont les réseaux sociaux et la télévision?  Seraient-ils trop difficile et donc trop coûteux à analyser?

     

    Lire la suite

  • La presse a besoin de croire au Messie

    balibar.JPGEmmanuelle Béart, en robe écarlate, est intronisée maire (dit-on mairesse?) de Montfermeil. Jeanne Balibar l'a à l'oeil. La cinéaste tourne Les Merveilles de la ville. Libération est sur le plateau et publie ce samedi le reportage d' Anne Diatkine. "L’heure est sérieuse, lis-je. Il s’agit de rendre immédiates les premières mesures de son programme, notamment celle qui consiste à multiplier les jours fériés tout en rebaptisant ceux qui existent déjà. Qu’on ne s’affole pas, Noël demeure mais devient également la journée de la presse (écrite), qui a bien besoin de croire au messie."

    Pour le dire tout net, je ne savais plus trop comment reprendre le court de mon blog après la pause estivale. Cette idée que Noël puisse devenir la journée de la presse me réjouit autant que celle de contrebalancer notre fête de l'Escalade avec celle de la paix de Saint-Julien le 21 juillet (1603)...

    Lire la suite