Sauvez l'Eki-Thé!

sauvons eki the.jpg"Ensemble nous pouvons sauver l’Eki-Thé. Ensemble nous pouvons construire un monde plus durable, plus équitable, plus solidaire." Chaque pierre compte en effet dans ce monde où - ici et maintenant - l'on nous assure qu'une armée de colibris peut éteindre les incendies en Amazonie, au Congo, en Australie*...

Souscrivez donc via Impact des SIG pour sauver un commerce à la Croix-de-Rozon, qui n'est pas comme on l'a lu la dernière épicerie du plus gros village de la commune de Bardonnex, mais sans doute la plus ambitieuse, puisqu'elle veut offrir toute sorte de plus et de solidarités non marchands au vivre ensemble local.

L'Eki-Thé cherche 55'000 francs "pour le rachat du fond de commerce dans un premier temps", dit le communiqué de presse. Quel sera donc le second ou le deuxième temps? Ni le site de l'association ni sa page Facebook n'en disent mot. [Ajout du 28 janvier:] Le site du crowdfunding évoque trois étapes et un besoin total de 60'000 francs.

Il faut sauver le soldat Eki-Thé que je ne fréquentais que très épisodiquement avant que la retraite me donne ce temps libre qui file si vite. Je me suis enquis des statuts et du budget 2020. Je n'ai reçu que les statuts et le communiqué de presse. [Modifié le 28 janvier:] C'est de ce dernier que je dire le chiffre de 55'000 frs nécessaire dans un pemier temps et me demande donc pourquoi le crowdfunding qui démarre ce matin ne collecte que 20'000 francs? Y a-t-il des sponsors cachés ou en embuscade à la route des Hospitaliers?

Le débat du financement se nouera sans doute au niveau politique. ça tombe bien puisque la campagne pour les élections municipales bat son plein. Cependant je ne lis  rien de particulier à ce sujet dans les deux programmes des partis PDC et PLR - Bardonnex Alternative n'a pas encore diffusé le sien.

Toute initiative citoyenne doit cependant être accueillie positivement. Je vais donc souscrire. Comme j'ai souscrit à divers autres initiatives en 2019 comme Bon pour la tête, Heidi.news, Republik, ContinentPremier pour ne citer que quatre modestes engagements dans mon domaine de prédilection: l'information. [Ajout du 28 janvier:] Vais-je souscrire 200 francs qui me vaudra de voir mon nom figurer sur le mur du bistrot épicerie de Rozon

Le véritable enjeu pour l'Eki-Thé sera sans doute de fournir un service postal minimal lorsque la Poste de la Croix-de-Rozon fermera. Or il semble que notre ex-régie fédérale paie si mal les services concédés à des épiceries que cela refroidit les bonnes volontés. On peut comprendre le géant jaune. Mais on se demande si la Mairie de Bardonnex, forte des pétitions et manifestations pour le maintien de La Poste à la Croix-de-Rozon, ne devrait pas lancer un appel d'offres pour faciliter la création d'un guichet postal dans la commune avec à la clé quelques financements ou garantie de financement. 

 

* (élément ajouté le 27 janvier) Je suis tombé un peu tardivement sur cet article de heidi.news qui se fait l'écho d'un décodage du Monde à propos d'une photo qui a fait du ramdam (buzz) sur la toile au début janvier. Un artiste (à qui tout est permis ou presque voire l'affaire Matneff) a superposé des photos du continent que Nasa a prise en treize mois et y a ajouté sa patte pour accentuer les incendies. Des milliers d'internautes ont répercuté l'objet comme si c'était une carte réelle prise un jour précis. Suivent des considérations sur la manière d'illustrer un incendie sur une carte du monde. A cette échelle, les incendies ponctuels rougissent toute une région et prennent des allures de catastrophe. Evidemment ce genre d'article ne fait jamais la Une des médias. Le site www.notre-planete.info rédige correctement la légende de la photo mais qui l'a lit?

carte des feux en australie.jpg

Les commentaires sont fermés.