Maudet veut rendre le Grand Genève moins vaporeux

grand geneve bassin emploi et limites 2014 rapport 2017.jpgNotre premier ministre s'exprime sur la Grand Genève qu'il trouve trop vaporeux. Il annonce donc vouloir en concrétiser les contours et les contenus. En politique le dur vaut mieux que le mou, rappelle-t-il, lui qui s'est enflammé pour le projet manqué de la fusion Vaud Genève au tournant du millénaire. Quels projets pour revigorer le Grand Genève, Pierre Maudet reste encore très vaporeux dans l'interview qu'il accorde à mon journal préféré en ce jour ensoleillé de fête des écoles genevoises.

Mais qu'est-ce que le Grand Genève?

 

Le Grand Genève est principalement un bassin d'emploi pour plus de cent mille personnes, un peu plus de 80'000 pendulaires passant la frontière nationale - ils ne sont pas tous savoyards ou gessiens ni même français - et un peu plus de 30'000 pendulaires passant la frontière vaudois - mais on n'en connaît pas bien le nombre. La carte ci-dessus montre où habitent les travailleurs frontaliers, la seconde carte montre les limites des territoires. A noter que l'Observatoire statistique transfrontalier n'indique pas les pendulaires vaudois)

Le Grand Genève est deuxièmement un bassin de chalandisation pour tous les habitants du canton qui vont faire leurs achats en France voisine, la hausse de l'euro a donné un coup de frein à ce tourisme commercial. 

Le Grand Genève est troisièmement un espace de logement et de socialisation d'une partie des travailleurs genevois qui n'ont pas trouvé à se loger dans le canton. On n'en connaît pas non plus le nombre très précisément.

Le Grand Genève est quatrièmement un bassin versant, le Rhône et l'Arve étant les réceptacles naturels des eaux de pluie et des eaux usées (celles du Pays de Gex et d''une partie du Genevois sont traitées à la station d'épuration d'Aïre à un prix d'ami)

Le Grand Genève est cinquièmement un bassin où l'on parle français. Pas tout à fait le même français de part et d'autre de la frontière. Et surtout pas tous aussi bien. Beaucoup baragouine un français approximatif car leur langue de travail et de socialisation est l'anglais, l'allemand, le portugais, le kosovar, l'espagnol, l'italien, le russe, le turc, l'arabe... etc. 

Le Grand Genève est initialement le nom donné au projet d'agglomération franco-valdo-genevois mis sur pied par Robert Cramer pour capter le maximum d'argent du fonds d'infrastructure fédéral pour les transports d'agglomération. Avant même sa première signature en décembre 2007, Le projet d'agglo avait siphonné plus de 400 millions pour le premier budget du CEVA (quand il coûtait moins d'un milliard de francs) 

 

Qu'est-ce qu'encore le Grand Genève? Et qu'est-ce qu'il n'est pas ou pas encore?

Ce n'est pas une communauté politique.

Ce n'est pas une communauté d'égaux.

Ce n'est pas une communauté culturelle.

Ce n'est pas une communauté s’enflammant pour les mêmes équipes sportives

Ce n'est pas non plus une communauté de gestion des mobilités

Ce n'est pas une communauté hospitalière ni de santé publique

Ce n'est pas une communauté de formation

Ce n'est pas une communauté sociale (au sens de la protection sociale)

...

Bref par où on commence la relance du Grand Genève?

 

* Le parlement ne peut pas voter un vote de défiance à l'encontre du gouvernement comme le gouvernent ne peut pas dissoudre le Grand Conseil et précipiter de nouvelles élections. Le génie suisse de la politique consiste à s'entendre au mieux et à passer sans trop d'illusions au travers du lamineurs à ambitions et grands projets que sont les référendums, les initiatives et droits d'opposition de toute sorte.

Commentaires

  • La traversée du lac sera le premier véritable test. Car cet ouvrage, tel que prévu par le CE, sera dédié essentiellement au trafic de transit et à l'accès des rives opposées pour les pendulaires.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel