Et il tint à peu près ce langage

torchère 2.jpg« Toi qui n’as pas encore cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple. 1) 

Mais comment répondrions-nous aujourd'hui si un homme tenait ce langage? Serait-il au bénéfice d'une politique inclusive, abandonner à son triste sort ou tenu en laisse par quelque médecine psychiatrique?

Quand on me dit que le climat se réchauffe (ce qui est incontestable mais pas nouveau: le climat a toujours fluctué) et que le genre humain peut contenir le présent réchauffement, dont il est responsable, en mettant en oeuvre strictement des politiques de réduction drastique de ses consommations de pétrole de gaz et de charbon (ce qui reste à démontrer, est un brin présomptueux mais contient une bonne nouvelle: le principe de sobriété que l'on nomme aussi principe d'économicité). Et sans recourir à l'énergie nucléaire.

Le credo officiel m'enjoint d'adhérer à ces vérités scientifiques. 

Sur ceux qui n'y croient pas, on jette des pierres. 

On lira cette autre vérité "Une éruption convertit l’Islande au christianisme", que nos chercheurs genevois viennent de publier dans Climate Change et que répercute l'excellent service de presse d'Unige.

1) Extrait de l’Évangile au quotidien (Jean 8,51-59)

 

Commentaires

  • "Mais comment répondrions-nous aujourd'hui si un homme tenait ce langage? Serait-il au bénéfice d'une politique inclusive, abandonner à son triste sort ou tenu en laisse par quelque médecine psychiatrique?"

    Un peu des trois Monsieur Mabut...vous pouvez me croire :-)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel