Pont Rouge, une nouvelle gare qui regardera passer les navettes automatiques

pont rouge.jpg

Pont-Rouge (webcam) sera donc inaugurée le 8 décembre (deux jours après la Saint-Nicolas) à l'occasion du prochain amélioration des horaires des transports publics suisses. En fait la halte voyageur du futur RER lémanique Evian Lausanne existe déjà depuis quelques années. La nouvelle, c'est qu'elle va être connectée à un centre commercial, un centre des affaires, encore en plein chantier et que le cheminement des voyageurs entre le parking de l'Etoile et l'arrêt du tram 15 risque  d'être encore un rock & roll pour quelques mois encore.

Mais quand on aime les transports ferroviaires, on ne compte pas, on se sacrifie même. Comme les futurs usagers savoyards du CEVA qui circulent en bus et les usagers de la ligne Genève Lausanne qui emprunteront eux aussi le bus dès 21h50 du dimanche au jeudi pour rallier Genève... Adaptation de la ligne à la cadence au quart d'heure oblige.

Fin 2019, promis juré, le CEVA roulera sans bruit (espèrent les voisins) mais pas sans frais et propulsera le Grand Genève sur l'orbite de la mobilité 19.0. 19.0 car, comme chacun sait, le chemin de fer est le moyen de transport du XIXe siècle.

Les patrons du Salon de l'automobile de Genève oseront-ils en 2020 inaugurer les premières navettes électriques automobiles (donc sans chauffeur) de Genève entre les parkings d'échange et Palexpo? 

En descendant à vélo l'autre jour sur la route d'Annecy, entre Croix-de-Rozon et Carouge, je me suis dit qu'une noria de navettes, transportant 10 à 20 personnes, circulant à 40 km/h, pourraient sans peine absorber le trafic des véhicules qui s'encolonnent et ne sont occupés que par une ou deux personnes. 

Je me suis aussi souvenu d'un petit calcul que j'avais fais en 2009 sur le blog Métropole Genève. Combien de vélos électriques pourrait-on acheter et offrir aux Genevois? 15 000 par an avais-je calculé en ne comptant que les intérêts (comptés à 2,5% alors) des deux milliards de l'investissement de cette infrastructure et un prix unitaire par vélo de 3000 fr. 

Ah, au fait, Pont-rouge, c'est dans le PAV, non? Et bien non. Le PAV c'est de l'autre côté de la voie centrale. Pont-rouge, c'est un projet de CFF Immobilier. La régie fédérale est maîtresse chez elles, elle peut construire sans trop se préoccuper des lois genevoises et  blogue en allemand. Du côté du PAV, on ne voit toujours rien venir. Patience, le New Geneva Downtown, ça viendra. N'en déplaise aux députés.

sky line geneve pav.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel