• Pas de débats publics pour la primaire PLR

    maudet tages anzeiger.pngIl sourit, regarde la photographe droit dans les yeux. Il met les mains dans les poches de son costume rayé gris anthracite. Il a l'air décontracté. Sa chemise est blanche, sa cravate bordeaux, rayée de rouge.

    Il est en marche, Pierre Maudet, sur la grande photo qui illustre ce matin, en page 3, son entretien avec trois journaliste du Tages-Anzeiger. La profondeur de champ est faible, ce qui met en valeur le candidat et anonymise le lieu de sa déambulation. Le cadrage, inhabituel, installe le candidat genevois dans le cadre droit, histoire de dire qu'il va dans le mur, que ce n'est pas son tour. Cette fois.

    L'homme politique est inconnu des parlementaires suisses-alémaniques à Berne, souligne le grand quotidien zurichois (ce qui en dit long sur l'intérêt que nos compatriotes portent aux Welsches que nous sommes). Pierre Maudet entame cette semaine une tournée Outre-Sarine, histoire de réduire le Röstigraben. 

    Aura-t-il l'occasion de confronter sa vision de la Suisse et ses idées pour réchauffer les relations de la Suisse avec l'Europe avec les autres candidats à la primaire PLR? 

    Lire la suite

  • La patronne principale de la France et les dragons

    vierge assomption.jpgEn faisant un tour chez Payot Cornavin, j'ai encore une fois constaté la part congrue consacrée au christianisme. Pas un seul livre, sur le plateau dédié aux enfants, n'évoque cette culture qui a forgé l'Europe et sa culture comme une bonne partie du monde. Rien sur l’Assomption de Marie (mère de Dieu, disent les chrétiens), la troisième patronne principale de la France avec Thérèse de Lisieux et la Pucelle d'Orléans.

    Ce n'est pas vraiment nouveau,  me direz-vous, et c'est sans doute le reflet marchand du désintérêt des gens d'ici pour ce type d'édition. Une section est certes consacrée aux religions et à l'ésotérisme. Le XXIe siècle ne sera donc pas religieux comme Malraux l'aurait dit? Il n'est, il est vrai, que commençant, le XXIe.

    Lire la suite

  • Quel islam pour l'Europe?

    quel islam pour l'europe.pngJe suis tombé sur la première épreuve non corrigée d'un petit livre d'une centaine de pages intitulé "Quel islam pour l'Europe?" (l'ouvrage doit sortir le 6 septembre chez Labor et Fides). Pour un aussi petit livre, le titre est ambitieux. Et incongru.

    Incongru car il laisse entendre que l'Europe aurait besoin d'un islam ou aurait dans son ADN quelques liens avec l'islam (ce que défend l'un des deux auteurs) ou encore qu'un islam à la sauce européenne (c'est-à-dire compatible avec la démocratie, la suprématie du droit civil et les droits humains) serait possible tout en restant conforme au Coran.

    On veux bien espérer cette dernière issue. On appelle même de nos voeux cette réforme de l'islam. On n'en voit rien poindre aujourd'hui dans les discours des imams. Mais il est vrai que ce ne sont pas les horlogers qui ont inventé la montre à quartz, la swatch ou la ewatch.

    La réforme de l'islam (ou un possible vivre ensemble, ce qui ne serait déjà pas mal) viendra donc d'ailleurs. De l'Europe? De Genève?

    Lire la suite