La France a besoin d'un scrutin à l'allemande. Genève aussi

assemblee nationale.jpgLa France est malade de son système électoral. Il n'est pas normal que le FN et les Insoumis de Mélenchon n'obtiennent que des miettes. Et même que les Républicains et les Socialistes prennent des claques aussi magistrales. Macron, s'il veut démocratiser la France, doit changer le mode de scrutin.

Le mode d'élection des députés allemand au Bundestag mêle intelligemment la proportionnelle et la majoritaire. La France devrait s'en inspirer. Genève aussi.

 

Wikipedia nous donne une définition que je ne répéterai donc pas ici. Chaque électeur a deux voix, l'une qui lui permet de choisir selon le mode proportionnel un parti au plan national, l'autre qui lui permet de désigner un élu ancré dans sa région. Ce système assure à la fois la représentation de tous les courants politiques et assurent un bonus aux grands partis bien implantés.

Ce système me paraît aussi intéressant pour Genève, dans le cas d'une réforme ambitieuse qui verrait la transformation profonde des communes. La moitié du Grand Conseil serait composé de députés maires, l'autre moitié de députés élus au système proportionnel sans quorum.

Pour aller plus loin, on relira les notes suivantes:

 En 2025, combien de maires à Genève? Un, 13 ou 45?

Genève pourrait se passer des communes et n'en conserver qu'une ou deux

L'élection des députés maires

Commentaires

  • Il n'y a pas de système parfait mais le jugement majoritaire me semble être la formule la plus juste.
    https://sciencetonnante.wordpress.com/2017/05/12/retour-sur-le-jugement-majoritaire-et-lelection-presidentielle/

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel