Les cathos genevois en marche

IMG_3461.PNGL'abbé Pascal Desthieux, le nouveau vicaire genevois de l'évêque de Genève, Lausanne et Fribourg, veut que les catholiques du canton se bougent, sortent de leurs chapelles, bref se mettent en marche. "En marche à votre côté", c'est le nouveau slogan de l'Eglise catholique de Genève. En marche, c'est un mouvement durable, c'est l'héritage du Pape François, a dit Charles Morerod, hier soir, devant une salle Arditi, presque pleine de gens curieux ou convaincus, invités à visionner un film, un biopic sur Bergoglio, tiré du bestseller d'Elisabetha Pique: Francisco - Vie et révolution.

On suit le futur pape - qui répète ne pas vouloir l'être car (notamment) on a plus de chances de perdre la foi au Vatican que de l'y trouver -, à Bueno Aires et à Rome, depuis ses premiers émois amoureux, alors qu'il se destine à être curé, au soir de son élection.

 

On le suit sur les traces d'une jeune et jolie journaliste, mère célibataire, agnostique, tombée sous le charme du saint homme. On les suit depuis l'élection de Ratzinger, où le nom de Bergoglio a émergé dans la liste des papabili. Elle parie sur lui, est à la place Saint-Pierre quand la fumée blanche monte de La Chapelle Sixtine. L'homme en pourpre accepte son élection, l'homme en blanc ne change rien à son cheminement de chrétien normal, celui d'un chrétien radical, qui paie de sa personne, qui met humblement ses pas dans ceux de Jésus-Christ, un Dieu créateur d'amour, plus miséricordieux et consolateur que son Père, le Dieu du Premier Testament, créateur du ciel et de la terre, juge tout puissant volontiers vengeur.

De Dieu libérateur, de Dieu sauveur, il ne fut pas question, ni dans le film ni au cours de la causerie qui suivit. Ou peut-être en filigrane. Les voies de Dieu sont décidément impénétrables.

Reste cette question: les cathos de Geneve vont-ils se mettre en marche?

Et cette autre question que The Economist de ce samedi accroche à sa première page: Is the pope catholic ? Une question déjà posée à moult reprises

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel