• Demain le film. Sans lendemain!

    image.jpegLe temps maussade d'un hiver chaud un samedi soir. Et le bouche à oreille ont rempli le cinéma City. Deux personnes me l'ont dit. Va voir Demain, tu comprendras beaucoup de chose. En effet. J'ai compris beaucoup de choses. J'ai rarement vu un documentaire autant truffé de clichés, d'idées reçues, limite malhonnête, total agitprop comme on disait naguère.

    Lire la suite

  • Le Grand Carouge(Lancy) ne fera pas le printemps

    Au fond vous pourriez militer pour un canton à trois communes! Remy Pagani éclate de rire. "Oui, mais c'est impossible de changer quoi que ce soit dans les communes genevoises," me répond le politicien. Grand défenseur des quartiers contre l'appétit des promoteurs avant de devenir tiers-ministre de l'aménagement urbain (l'autre tiers-ministre est  Antonio Hodgers et le troisième tiers est Doris Leuthard et la loi fédérale sur l'aménagement du territoire) Rémy Pagani est comme la plupart des politiciens convaincus qu'il y a trop de communes à Genève et que les doublons proviennent moins de sa cuisine que de celle du canton qui s'est arrogé des pouvoirs qui autrefois appartenait à la Ville de Genève. 

    Remy Pagani serait peut-être pour la fusion de la Ville et du Canton, comme à Bales s'il était sûr d'y conserver le pouvoir.

    Lire la suite

  • Marius, Fanny, César et l'islam

    image.jpegQui les entendra ces musulmans qui disent leur dégoût, leur horreur de Daech et de ses affidés meurtriers, qui n'en peuvent plus que leur religion soit salie par des assassins, que leur croyance soit dénoncée comme explicative du terrorisme et de l'embrigadement de jeunes (d)écervelés! Je remercie mon ami Gorgui Ndoye de le dire ce matin dans son blog et j'espère que les chrétiens, les athées, les laïques, les indifférents entendront sa protestation. 

    Comme tous les pouvoirs, toutes les religions ont du sang sur les mains. Comme les pouvoirs, elles doivent grandir vers plus de civilisation. Elles doivent mieux comprendre le message qu'elle porte et se libérer des formes anciennes pour être des ferments d'humanité, des porteuses de paix. 

    J'ai revu cette semaine la trilogie de Pagnol rediffusée par Arte, Marius, Fanny, César. Admirables acteurs, admirables films. Une peinture du temps jadis qui fait froid dans le dos et nous dit combien les imams catholiques (en l'occurrence) et ceux qui leur étaient soumis pouvaient en toute bonne foi (?) casser des vies.

    Lire la suite

  • Pourquoi la boîte à idées du gouvernement genevois restera vide

    2016-01-22_104217.pngFaute d'avoir obtenu des réponses des députés élus - qui ont renoncé en décembre dernier à fonctionner mais qui n'ont pas eu le courage de démissionner - le gouvernement genevois a donc décidé d'inviter ses 35'000 collaborateurs à lui envoyer de bonnes idées pour réduire le train de vie de l'Etat de Genève. C'est ça où les 42 heures avait dit le président Longchamp et son ministre des Finances Dal Busco, le 8 septembre dernier, en présentant le détail des 7,8 milliards de francs de dépenses prévues pur 2016.

    Gageons que la boîte à idées restera vide ou presque. O, je ne dis pas qu'aucune proposition sera déposée. Je prétends qu'aucune ne sera réellement opérationnelle. Pour la simple raison qu'il ne viendrait pas à l'idée des serviteurs de l'Etat de se faire hara kiri.

    Or seule un élagage de certains services voire de services entiers (et des lois qui les fondent) peut amincir l'Etat.

    Cas 1: pourquoi ne pas transformer en fondation le service de l'égalité des sexes et exiger que d'ici à 3 ans il trouve la moitié de son financement via un crowfunding

    Lire la suite

  • Le tunnel du diable

    image.jpegPas un gosse de Suisse à qui l'on n'ait pas raconter l'histoire du pont du Diable. Pour franchir les gorges du Goeschelen, il fallait bien un pacte avec l'esprit du lucre sinon à défaut de sacrifier à bonne fortune. Selon les épiques, c'était l'œuvre des waldstatten ces vaillants paysans guerriers dont l'épopée est au cœur du mythe suisse ou dès même mais financer par les marchands et quelques entrepreneurs du lieu qui pariait sur les bénéfices du passage entre la vallée du Rhin jusqu'à la mer du nord et la plaine lombarde.

    Le second tunnel routier du Gothard est-il le tunnel du Diable?

    Lire la suite