Attentats, la peur est mauvaise conseillère

etat islamique.jpgNous ne sommes pas en guerre ou alors cette guerre a commencé en août 2014 et ce ne sont pas les attentats de Paris qui l'on déclenchée.

Il se trouve qu'une coalition de vingt-deux Etats, sans la bénédiction de l'ONU, dont la France fait partie, tente de réduire l'action jugée illégitime d'une... (qu'est-ce qu'est Daech au fait: un Etat, une guérilla, des révolutionnaires, des bandits, des conquérants, une force, un peuple en armes, "une organisation militaire, politique et terroriste, d'idéologie salafiste djihadiste", comme le décrit Wikipedia?...) une organisation donc.

L'Etat islamique s'est constitué en 2006 et 2012, après avoir avalé, suivant un plan terroriste, les dépouilles sunnites de deux Etats gouvernés par des chiites,  la moitié de la Syrie et un gros tiers de l'Irak, de part et d'autre d'une frontière dessinée par la France et la Grande-Bretagne il y aura 100 ans le 16 mai 2016, aux termes des accords de Sykes-Picot. Frontière qui jusqu'à l'émergence de l'EI a été considérée comme légitime aux yeux des nations concernées et des Nations Unies. Elle a volé en éclat. Il faut s'en souvenir, même si c'est un peu plus compliqué.

D'une précédente guerre, celle d'Irak, un autre Etat est né, jugé légitime, celui-là, par les Européens, mais pas par ses voisins: le Kurdistan (irakien). Où s'arrêtera la décomposition des Etats nés après la première et la seconde guerre mondiale (la Syrie est née en 1946)?

L'intervention de la France contre Daech répond à une demande du gouvernement irakien, mais pas à une demande du gouvernement syrien, puisque simultanément la France lutte contre le président syrien Assad, coupable de bombarder son peuple rebelle. Quant aux Russes, ils n'entendent pas laisser la vieille Europe s'occuper d'un domaine qui se trouve désormais dans leur zone d'influence. (A ce propos je n'ose imaginer que l'hypothèse qu'échafaude Philippe Souaille dans son blog puisse recouvrir ou plutôt découvrir la réalité.)

Daech, si c'est bien Daech, a donc porté le fer au cœur de la France dans une série d'attentats meurtriers qui jettent les Européens dans la peur. Pourquoi nous, demande le peuple sidéré? Ses élites bêlantes répondent: Nous allons empêcher le terrorisme de nous atteindre! Certains crient même, malheureux: vengence!

Personne ou presque ne prend le temps de combler nos béantes méconnaissance historiques des deux derniers siècles, les siècles de la domination puis de l'affaiblissement d'un continent, l'Europe (la France en est la clef de voûte), qui continue de se dire flambeau des nations et défenseur des droits de l'homme, tout en livrant des armes à l'Arabie Saoudite, creuset des fondamentalismes, où règle un absolutisme anachronique, puissant des dollars que nous lui versons chaque mois avec notre facture de chauffage. 

L'heure est à l'émotion, à la compassion avec les victimes.

Ce matin, à Veyrier, le curé Truong a prié pour les morts, les blessés et pour les proches des victimes du terrorisme. Il n'a pas prié pour les terroristes. Pourtant ce sont des gosses aussi, pas plus âgés que leurs cibles, manipulés, endoctrinés, dépossédés de leur libre arbitre qui sont les assassins. 

Le pire pour l'Europe, c'est le repli, la fermeture, la croyance que les murs et les contrôles, le flicage et le fichage vont nous protéger.

Le gendarme court toujours derrière le voleur. Et le voleur vole sans doute parce qu'il est méchant ou qu'il trouve plus rapide de s'enrichir ainsi. Mais il y a aussi des voleurs qui volent pas nécessité ou par obligation (quand il est embrigadé dans une mafia), parce que le monde est injuste, que la richesse et l'emploi sont rares et mal distribués, que la vie est courte.

Commentaires

  • Bravo pour votre commentaire.

    L'hypothèse que vous mentionnez est une abjection et de la pure propagande style McCain & néocons.

  • Toute notre solidarité doit aller aux victimes de ces attentats, et ces crimes doivent être réprimés.
    Mais nous ne sommes pas en état de guerre. Hollande et Valls se trompent.
    Le penser, c’est conférer à des terroristes présumés la dignité de soldats.
    Ou bien, c’est supposer qu’une certaine communauté constitue potentiellement une armée des ombres qu’il va falloir traquer (?)
    Rhétorique électoraliste qui convient parfaitement au Front national, et qui tente visiblement d’autres hommes soucieux du verdict des sondages…
    Dangereux.

  • Monsieur Mabut Ne dit -on pas que la peur est la seule force des lâches
    Ils sont nombreux à avoir usé de la peur pour faire rentrer le peuple dans un moule ou un troupeau
    Quand à la peur des contrôles,plus vous contrôlerez plus les gens s'y habitueront et revendront aux anciennes habitudes surtout celles pratiquées plus de 60 ans et qui avaient porté des fruits et durablement .On voit les résultats avec les caméras de surveillance et on a tous ou presque lu des récits des goulags ou camps de concentration ou la peur maitre mot aurait dû conduire à la mort de nombreux humains car la peur peut mener au suicide et c'est très souvent le désir inconscient de celui qui en abuse dans le seul but de faire et surtout voir souffrir l'autre moralement
    Mais n'oublions pas non plus que le harcèlement à aussi pour but ,la peur
    Ne leur donnons pas ce plaisir à tous ces psychopathes commerciaux qui usent de répondeurs réglés pour sonner à heures ou dates précises juste pour le plaisir de diffuser des peurs gratuites qui peuvent être aussi causes de suicides
    Et ce surtout dans un monde ou les contacts chaleureux entre humains sont aussi en perdition
    Les anciennes victimes de sectes ont dû apprendre à gérer les peurs surtout celles diffusées en vrac dans les médias
    Sans compter les kilomètre de préjugés qu'il aura fallu balancer dans la corbeille des manipulations mentales ,lesquelles sont aussi et très souvent perceptibles sur la toile
    Alors ne nous abonnons pas à la peur sinon elle fera de vous ses esclaves
    Très bonne journée pour Vous Monsieur

  • L'analyse des accords Sykes-Picot et plus largement de toutes les frontières tracées en dépit du bon sens et sans prendre en compte les territoires effectifs des peuples concernés lors de la décolonisation est très intéressante mais ne saurait être la motivation de ce qui se passe aujourd'hui.

    Pour savoir ce que pensent les djihadistes, il faut se pencher sur ce que disent les djihadistes et, ceci, dans leur propre référentiel de pensée. Essayer de comprendre avec nos filtres et nos préconçus est vain et ne pourra conduire qu'à un système de réponses inefficace et stupide.

  • Hani Ramadan devrait nous parler du "Projet" de ses amis les Frères musulmans dont le grand-père est le fondateur. Ce document découvert quelque part du côté du Tessin, dans l'enclave italienne de Campione est le plan de conquête de l'Occident par l'islam.


    http://pointdebasculecanada.ca/le-projet-des-freres-musulmans/

    Pour plus de renseignements, dans un moteur de recherche, tapez projet frères musulmans


    Donc quand Hani Ramadan nous affirme que nous ne sommes pas en état de guerre, il nous ment! Le système islamique, ainsi est-il nommé par le Lieutenant-Colonel Jean-François Cerisier dans son excellent ouvrage de stratégie "Guerre en Occident, Guerre à l'Occident", nous fait la guerre, c'est une guerre totale, il y a la subversion, il y a la propagande, il y a les attaques, il y a les viols, etc ...

    C'est un ouvrage à lire IMPERATIVEMENT pour comprendre cette guerre:

    http://ripostelaique.com/preparation-combat-extraits-de-guerre-a-loccident-guerre-occident.html

    Il y a un autre ouvrage dont je conseille la lecture, il s'agit de "Gestion de la Barbarie" par Abu Bakr Naji:

    http://ripostelaique.com/gestion-de-la-barbarie-le-mein-kampf-de-daech.html

    Sur les Frères musulmans et leur Projet, il y a un certain nombre d'ouvrages à consulter.

    Il y a "Le sabre et le Coran" par Paul Landau, auteur également de "Pour Allah jusqu'à la mort".

    http://www.coranix.net/biblio/sabrecor.htm

    Il y a l'essai de Sylvain Besson mentionné dans le lien du site "point de bascule", "La Conquête de l'Occident. Le projet secret des islamistes"

    et bien d'autres, ce qui devrait éclairer nos soit-disant journalistes.

    Mais il y a deux ouvrages à lire ABSOLUMENT:

    - Le Coran, mais ne le lisez surtout pas à la manière de Martine Brunschwig Graf qui, et c'est là que ça devient pathétique, était la chef du DIP.

    - L'autre ouvrage à consulter est "La biographie du prophète MAHOMET" par Ibn Hichâm, texte traduit et annoté par Wahib Atallah, ce livre est toujours édité
    http://www.coranix.net/biblio/hicham.htm

Les commentaires sont fermés.