La Cité et DP: 50 ans et un monde les séparent

Corespondant de la Tribune à Paris, blogueur et écrivain, Jean-Noël Cuénod a accepté de succéder à Fabio Lo Verso à la tête de La Cité notamment parce que le rythme mensuel que va adopter ce journal, qui faisait mine de s'inscrire dans les pas du Monde Diplomatique, lui paraît mieux adapté au genre de journalisme qu'il veut et peut conduire. Un bimensuel est encore trop attaché à cette actualité qui, plus que les éditeurs, imposent son agenda et ses priorités aux journalistes.

Domaine public est un bimensuel depuis son lancement le 31 octobre 1963. Quelque 2000 éditions sur la politique et la société. Un regard sur la Suisse d'abord, la Suisse romande et le monde.

Que va faire Jean-Noël Cuénod de La Cité? Il va, dit-il, augmenter la partie culturelle. Ce n'était pas la première priorité des politiciens qui ont lancé et font encore DP. La simple relecture de l'article sur l'histoire de ce journal social-démocrate montre combien les aventures de presse de 2013 ne se vivent pas du tout de la même manière qu'en 1963.

"L’année 1963, écrit DP, voit la fin de la guerre d’Algérie. En France, les «clubs» de réflexion politique fleurissent. En Suisse, l’Exposition nationale de Lausanne se prépare.

Le débat politique est faible, la presse (particulièrement romande), la radio ou la télévision informent peu et mal sur l’actualité nationale ou régionale. La gauche dispose encore de quotidiens liés au parti socialiste ou au parti ouvrier populaire / parti du travail (communiste) mais ils ne sont pas à même d’effectuer un travail de contre-information."...

Les commentaires sont fermés.