• Combien de Genevois à Ludovia?

    valérie tablette mise au point.jpgMise au point, dimanche 25 août, s'est amusée à distribuer des hochets tablettes à un groupe de trotteurs (18-30 mois) dans une crèche de Lausanne. Conclusion d'Areu,areu 2.0 [la séquence commence à la 38e minute], la tablette ne saurait remplacer les parents ni la vraie 3D, soit les bons vieux cubes en bois. Quelle découverte! Quelqu'un a-t-il prétendu le contraire? 

    Pour en arriver là, on nous sert en préambule une soupe d'images en noir et blanc sur l'école d'antan, avec réf(v)érence à Saint-André. On sert le brouet d'un psychiatre forcément spécialiste en la matière. Lequel  semble ne jamais avoir touché une tablette ce qui ne l'empêche pas de dégommer sans vergogne la valeurs des aps et autres programmes pédagogiques que "déversent des industriels évidemment sans scrupules sur des parents sans défense". Il officie à Paris bien sûr. On filme les bambins accros aux nouveaux joujoux. On constate que leur directeur est dubitatif pour le moins. Bref la tablette ce n'est pas bon pour les moins de trois ans, assène le Français, quand sa collègue suisse la tolère dès l'âge de deux ans, comme les Américains.

    Et pour les vraies élèves qui ont fait leur rentrée lundi, c'est quoi la bonne pratique des TIC?

    Lire la suite

  • À quoi sert un syndicat d'enseignants?

    xo tablet.jpgQuel incroyable conservatisme!

    À l'heure où tous les élèves ou presque pianotent à longueur de journée sur leur intelliphone (au fait, comment les profs de français nomment-ils le smartphone?), à l'heure où ils postent messages, images, sons et vidéos, tweetent, pardon gazouillent, chattent, pardon bavardent, vidéophonent et jouent sans se préoccuper ni des lieux ni des fuseaux horaires, les enseignants, du moins leurs représentants syndicaux romands, confis dans le mythe de la classe d'école à la Jules Ferry, s'inquiètent de la valse de leurs ministres de tutelle et de la possible mais peu probable accession de l'UDC Freysinger à la présidence de la conférence des ministres romands de l'Instruction publique.

    Hélas on ne rêve pas. La lecture de la liste des revendications des instits ne révèle absolument aucune réflexion ou ambition pédagogique quant à l'usage des intelliphones dans l'enseignement. Quel politicien osera mettre le bâton dans la fourmilière?

    Lire la suite

  • De A comme jeu à Z comme intrusion

    Wired propose, à l'occasion de son vingtième anniversaire, un petit retour de ce qui fait ou influence le monde. Des objets, des références surtout américaines comme il se doit, où dominent les cablés, les branchés, les connectés, les réticulés et autres 3D et 4G. La première occurrence répond à la lettr A comme Angry Birds, un jeu débile consistant à démolir des empilements fantaisistes avec des oiseaux boulets. La dernière lettre Z renvoie à Zeus, un cheval de Troie, un virus de la pire espèce qui s'introduit dans nos systèmes électroniques devenus des prothèses de notre cerveau, des espaces stratégiques à qui l'on confie des pans entiers de notre mémoire si limitée quoique géniale mais si défaillante. Le jeu qui divertit et l'intrusion de l'espion qui menace, voilà un joli résumé de notre monde, non? Entre les deux, un inventaire de mots et de marques qui en dit long sur ce qui dicte nos conduites. On n'y trouve pas le mot presse.

  • News de News

    Bon on commence par la mauvaise nouvelle. Le New York Times se débarasse du Boston Globe, 141 ans d'histoire, pour 70 millions de dollars, soit 4% de sa valeur d'achat. Le NYT l'avais acquis en 1993 pour 1,78 milliards de dollars en valeur d'aujourd'hui, analyse ces jours entre autres Nieman Journalism Lab, un site que je vous recommande si le future des news vous intéresse.

    Et la bonne nouvelle: Nous n'aurions plus à nous faire des cheveux blancs sur l'avenir du journalisme en ligne. Selon Henry Blodget de Business Insider que je découvre via un tweet de Niels Ackermann, le même New York Times a encaissé 360 millions de dollars de ses news sur le web. De quoi faire vivre une bonne grosse rédaction.

    Lire la suite

  • Je suis coincé dans les bouchons

    Difficile de changer les dates de l'été. Cette mi-temps de la période chaude de l'année ne va pas manquer d'engorger les routes. Et d'ici quatre semaines, la noria des pendulaires va bloquer le réseau genevois. Combien d'heures et de litres d'essence sont gaspillés dans les bouchons en Suisse? Aux État-Unis, un lobby a décidé de faire bouger les choses. Piloté par deux anciens gouverneurs, le démocrate Rendell et le républicain Schwarzenegger, Building America's Future lance ces jours l'app I'm stuck! Je suis coincé. Objectif: alerter par un courriel son élu au Congrès ou dans d'autres assemblées du temps perdu dans les trains bondés, les parties de pare-chocs contre pare-chocs, les queues dans les aéroport, etc...

    Lire la suite