• Retraites des Suisses: le Zurichois Welti contre le Genevois Ducommun

    Ducommun Welti.jpgA ma gauche l'ancien patron du cartel intersyndical des fonctionnaires du canton de Genève, Michel Ducommun, ancien prof de math à l'Ecole d'ingénieur, prépare la révolution... des retraites. Dans son blog, il explique que le système actuel plume les retraités et que son projet d'une AVS unique, adossée à un fonds de réserve (une épargne façon 2e pillier mais solidaire) pourrait assurer à tous des rentes de 3500 francs au minimum (10500 au maximum). A suivre

    A ma droite, l'actuel patron de la caisse de retraite de la Ville de Zurich, Ernst Welti, inconnu de ce côté-ci de la Sarine, mais également mathématicien, qui donne le ton à toutes les caisses publiques suisses alémaniques et constate que le Roeschtigraben marque une réelle différence de mentalité entre Romands et Alémanique.

    Lire la suite

  • Agenda 21, mais à quoi ça sert!

    Atention sujet tabou. Surtout ne pas mettre en doute le réchauffement climatique et la part que l'homme y prend en consommant, pardon en gaspillant - péché de gourmandise  - les strocks de pétrole et de gaz patiemment accumulé par la nature pendant des milliers des millénaires. Pas de doute non plus que la sobriété joyeuse sauvera la terre et ses espèces, même l'homme, contre son gré s'il le faut. Bref tout ça se bouille dans la marmite de l'Agenda 21. Imventé en 20, l'Agenda effeuille les pages du calendrier dans chaque commune de ce beau canton qui est le nôtre.

    La Ville rend public, ce jour radieux - entendez-vous les rossignols chanter - son premier portrait économique. Dis moi miroir, suis-je la plus prospère? Oui, répond la HEG-Genève, désignée portraitiste experte, dans un gros rapport, dont on ne connaît pas le prix. C'est la version allégée, "accessible au plus grand nombre", qui fait l'objet d'un document de 22 pages.

    Lire la suite

  • 15%

    Jornod Etienne NZZ 16 avril 2013.jpgUn chiffre. 15%. c'est l'objectif que le nouveau DG de Tamedia veut maintenir dans les années à venir, une marge de 15% du chiffre d'affaires avant paiement des intérêts et des impôts. Un chiffre que le Neuchâtelois Etienne Jornod, nouveau président du conseil d'administration de la NZZ, troisième éditeur de journaux de Suisse, commente dans une interview publiée le 16 avril dernier dans son nouveau journal et qu'analyse Martin Hitz pour Medienspiegel.ch:

    "En son temps, nous dégagions également une marge (avant amortissments, intérêts et taxes) de 15% dans le secteur de la logistique (Jornod est patron de Galenica), aujourd'hui nous arrivons à 6% et même à 1,5% de marge avant intérêts et taxes. Naguère nous estimions parfaitement impossible de vivre avec des marges aussi faibles. Mais c'est possible."

    Sur le sujet Medienspiegel.ch publie deux autres posts intéressants (ici et )

    Lire la suite

  • A quand un contrôle antidopage des quidams?

    médicaments ds mains de vieux.jpg"Enhancement", le mot figure dans un bien intéressant article publié ce matin dans mon journal préfèré (édition électronique ici). Le patron des toubibs suisses met le doigt sur un des maux aussi vieux que le monde, qui est au coeur même de l'histoire d'Adam et d'Eve, le refus de vieillir, de la déchéance, de la mort. De tout temps la pharmacopée a proposé des cures de jouvence, des panacées, des antirides et autres stimulateurs.

    Les médecins sont comme le serpent de la Bible, prescripteurs, parfois à leur corps défendant, de ces élixirs de vie.

     

    Dites-moi...

    Lire la suite

  • Broulis meilleur patron des Finances que Hiler ?

    dette vd ge 2012.jpg11,9 milliards et 765 millions. Le premier chiffre, c’est la dette actuelle du Canton de Genève, soit 25 320 francs par habitant, sans gros changement depuis que le ministre Vert a repris les rênes des Finances cantonales des mains de la libérale Brunschwig Graf à la fin de 2005. Le second montant figure la dette du Canton de Vaud, soit 1089 francs exactement par Vaudois, en forte baisse depuis le pic de 2004, date à laquelle la dette de l’Etat de Vaud culminait à 8,6 milliards de francs (13 352 francs par habitant).

    David Hiler et Pascal Broulis ont publié jeudi dernier et ce lundi leur rapport sur le compte d’Etat 2012 (ici et cliquez sur l'image pour l'agrandir). Plus encore que la dette, un autre indicateur a fait ces jours derniers la une des médias, le résultat: en rouge à Genève – 460 millions, quand le budget prédisait un excédent de charges de 349 millions – en noir à Lausanne, qui a annoncé un excédent de recettes de 6 millions de francs, pile dans la cible budgétaire.

    Le compte est bon: Hiler au tapis, Broulis champion?

    Lire la suite

  • Hiler de rien

    Hiler alabama guiraud.jpgEt hop, je te change deux clés d'évaluation des impôts dûs par des contribuables (retardataires, oublieux et autres contentieux) et je te sors de la manche 330 millions, d'un coup, juste en 2012, et j'ajoute l'indemnité d'Ernst & Youg. Trop bon le réviseur, il a validé mon aveuglement sur la manière dont ma banque cantonale s'y est prise pour embellir son bilan, car je lui avais demandé de ne pas surcharger le marché en vendant trop vite ses casseroles durant les années 90, de peur de précipiter encore l'effondrement des valeurs immoibilières...

    Et le tout me permet de couvrir plus de la moitié de la facture des retraites de mes fonctionnaires que j'ai accepté de souscapitaliser, parce que les représentants du personnel sont contre le capital et aussi parce que ça allégeait mon compte courant et m'évitait d'afficher l'état réel des mes dettes. J'ai changé sous la pression de Berne qui oblige toutes les collectivités publiques à capitaliser leur caisse de pension au moins à 80% et de Standard & Poors qui m'a menacé de me dégradé si je mettais pas de l'ordre dans les pensions.

    La conjoncture aidant - merci les entreprises, merci les Genevois, merci les frontaliers qui me rapportent bien plus qu'ils ne me coûtent - j'ai bouclé les comptes d'Etat dans le noir. Aurais-je pu boucler le compte 2012 aussi en positif? Un examen plus attentif nous le dira peut-être. Mais un ministre des finances qui ne se représente pas n'a plus rien à cacher. Comment faire comprendre à mes amis de la gauche qu'un canton de 470'000 habitants puisse dépenser plus de huit milliards de francs par an, c'est un peu... indécent...

    Lire la suite

  • Miss administration publique: que la meilleure gagne!

    CCIg cf 10 avril 2013.jpg"Il y a dix ans, il fallait 90 jours pour boucler un dossier à la formation professionnelle. J'ai proposé que des fonctionnaires aillent à Bâle pour voir comment ce canton parvenait à délivrer ses décisions en moitié moins de temps, depuis les Genevois ont gagné 30 jours..." Jacques Jeannerat le patron de la Chambre de commerce a donné cet exemple hier matin. Il voulait illustrer le sondage sur la compétitivité des administrations publics, un concours de beauté que les Chambres de commerce confient depuis 2004 à MIS-Trend.

    J'ai alors demandé quand est-ce que les Genevois pourraient envoyer leur déclaration d'impôt à l'administration fribourgeoise puisqu'elle est la meilleure des sept cantons de la Suisse latine. La question a suscité le rire de la part des cinq patrons de Chambre de commerce présents.

    Lire la suite

  • La mort des journaux, la faute aux journalistes ou aux lecteurs?

    weltwoch ww.jpgKurt W Zimmermann, 62 ans, est une star du journalisme Outre Sarine. Le Solothournois, signale Wikipédia, a siégé au comité de direction du plus grand éditeur de Suisse, le Zurichois Tamedia, dirigé Facts un magazine économique ambitieux bien qu'éphémère. Il signe des commentaires dans les hebdomadaires Sonntagszeitung et Die Weltwoche. Cela lui a valu d'être désigné Journaliste de l'année 2011 par le magazine Schweizer Journalist, édité en Autriche et toujours pas disponible sur tablette...

    Que dit-il de l'état de santé des journaux?

    Lire la suite