Papesse, pythie, prêtresse, croissance

AngeGabriel_K376 (1).jpgCroissance, quelle horreur! Un mot qu'il faut bannir rabâchent quelques Cassandre! Mais il ne s'agit pas ici de croissance matérielle, mais de croissance de l'être. Quant à la papesse, la pythie, la prêtresse, c'est Annick de Souzenelle, interviewée ce matin par Frédéric Lenoir et Leili Anvar dans l'excellente émission que j'ai déjà citée ici Les Racines du ciel sur France culture.

Annick de Souzenelle est une femme incroyable qui défend une interprétation tout à fait libératrice de la Bible. Sa relecture de la Genèse nous rappelle ainsi que Dieu n'a pas créé Adam et Eve, mais Ish et Isha, Isha étant la part féminine de Ish.

Elle redonne aussi sa part aux anges qui ont figure d'homme puisque nous sommes à l'image de Dieu, qui sont des énergies divines créées (manifestes, réelles), qui transforment la lumière divine à notre capacité de vision (ce sont des transformateurs au sens électrique du terme), qui habitent en nous dans les espaces inconnus (comme les vides des poumons), qui ont une sexualité non animale, que l'on découvre en retrouvant le lien en nous, qui ont vocation à nous protéger, à nous aider à redécouvrir la lumière à relier Ish et Isha, de relier l'ici à l'au-delà... Comme l'ange Gabriel le messager, dont une aile est blanche et l'autre noir, comme les derviches tourneurs, qui tendent un bras vers le haut et l'autre vers la terre, une lecture symbolique merveilleuse...

Annick de Souzelle navigue avec une aisance stupéfiante dans ce monde des anges, un monde qui ne connaît pas de frontières. On les retrouve dans toutes les religions et bien des philosophies. On mesure à son écoute combien notre monde est aveugle, combien le matérialisme et son avatar le consumérisme a réduit notre horizon, mais aussi gros d'un nouvel et prochain - elle le croit - engendrement. A écouter d'urgence!

France culture nous dit qu'Annick de Souzelle a été infirmière anesthésiste pendant 15 ans, elle a suivi une formation Jungienne de psychothérapeute, fait des études de théologie chrétienne orthodoxe et d'Hébreu biblique. Elle est aujourd’hui écrivain et conférencière.

Commentaires

  • C'est bien. Victor Hugo aussi aimait beaucoup les anges, et les comprenait; on peut lire: http://remimogenet.blog.24heures.ch/archive/2010/02/25/62cf3e2228725a3d8c1e884734836ceb.html

  • Elle est peut-être très spirituelle, mais il suffit d'écouter 5 minutes de l'émission pour réaliser qu'elle est surtout complètement secouée.

Les commentaires sont fermés.